> >

[] [ ]

Coup denvoi de la campagne Consommons algrien ...

(Tags)
 
Consommons algrien :... Emir Abdelkader 0 2015-04-26 12:01 PM
Coup d'envoi de Constantine... Emir Abdelkader 0 2015-04-16 09:26 PM
Davantage dAmricains favorables lenvoi de troupes... Emir Abdelkader 0 2015-02-25 02:35 PM
Coup denvoi de la campagne lectorale Emir Abdelkader 0 2014-03-23 03:06 PM
Arrestation dun Egyptien pour envoi de photos al-Jazira Emir Abdelkader 0 2014-02-10 07:45 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Coup denvoi de la campagne Consommons algrien ...

Coup denvoi de la campagne Consommons algrien : Sensibiliser le citoyen au patriotisme conomique





Cette campagne, qui portera sur des actions de sensibilisation au niveau des 48 wilayas, jusquau 3 mai, consistera mettre laccent
sur son intrt conomique pour le pays. Le coup denvoi a t donn, hier, par le ministre du Commerce, lors dune journe dinformation organise lhtel El-Aurassi, en prsence de membres du gouvernement, du SG de lUGTA, de reprsentants des organisations patronales, du prsident du CNES, de responsables dentreprises nationales, ainsi que dexperts et duniversitaires. M. Amara Benyouns, qui expliquait les motivations de cette dmarche, inscrite dans le cadre de linitiative des pouvoirs publics portant sur la promotion du produit local et la redynamisation de la production nationale, a soulign limpact dune telle entreprise en matire de sauvegarde de lemploi et de cration de richesse.

La campagne, qui sattellera orienter le citoyen vers la consommation du produit algrien, relve, a-t-il dit, du principe du patriotisme conomique. En fait, le citoyen algrien doit avoir conscience quen privilgiant le label algrien, il ouvre des perspectives de dveloppement la production nationale et linvestissement et permet de sauver et de crer des emplois, a dclar le ministre. Et de rappeler que le consommateur a ses exigences, lgitimes au demeurant, en matire de disponibilit, de diversit et de rapport qualit/prix, car une croissance forte ne peut sappuyer sur le march intrieur, en priorit. Loprateur conomique est, par consquent, appel dployer les efforts ncessaires pour produire suffisamment, diversifier son produit et la hisser aux standards internationaux. Autrement dit, lamlioration de la qualit du produit local, la matrise des cots et la diversification de la production savrent tre des lments irrversibles dans cette entreprise qui exige galement lintervention des acteurs de la distribution pour favoriser la promotion du produit local. LÉtat, pour sa part, a ce devoir de mettre en route les rformes et les dispositifs destins protger la production nationale, amliorer lenvironnement, faciliter lacte dinvestir, a indiqu le ministre. Le constat, aujourdhui, est que le manque de comptitivit, le changement des habitudes de consommation et linsuffisance de loffre ont contribu favoriser limportation au dtriment de linvestissement, admet M. Amar Benyouns. Et cest justement pour inverser la tendance que lÉtat a engag une srie de mesures, notamment la rinstauration des licences dimportation et du crdit la consommation, a-t-il rappel. Dans le sillage de cette dmarche globale, lentreprise est appele gagner la bataille de la production et contribuer leffort de substitution aux importations. Tout en admettant que lentreprise ne sera pas de toute aisance, le ministre du Commerce avoue que les efforts dploys jusque-l restent en de des objectifs tracs et des moyens mobiliss.

Abdelouahab Nouri :
600 produits alimentaires imports de 116 pays

Le ministre de lAgriculture et du Dveloppement rural a, pour sa part, affirm que depuis louverture du march, le produit local a subi les contrecoups de limportation de produits souvent de qualit insuffisante et ne rpondant pas aux normes prdfinies. M. Abdelouahab Nouri a parl mme de produits contrefaits imports des prix dfiant toute concurrence. Évoquant les difficults rencontres par les producteurs pour placer leurs produits sur le march, le ministre a indiqu que la structure des importations ressort la prdominance dune diversit de produits, soit 600, destins la consommation humaine, et manant de 116 pays, allant de la sardine congele loignon, ou encore leau minrale, les abats, les jaunes duf et les biscuits. Pa consquent, nous devons tre attentifs aux exigences du consommateur, a soulign le ministre, qui rappelle, au passage, les rsultats obtenus par son secteur (+11% de croissance en moyenne annuelle entre 2010-2014) et une valeur en production value 35 mds de dollars en 2014). Des indicateurs qui tmoignent des efforts de lÉtat en matire de diversification de la production nationale et de scurit alimentaire.

Abdeslam Bouchouareb :
La loi du march a favoris lexpansion du ngoce au dtriment de linvestissement

Cest une initiative qui nous conforte au sein de lindustrie, a avou, pour sa part, le ministre de lIndustrie et des Mines, qui dit son soutien total au dpartement du Commerce, dans cette voie. M. Abdeslam Bouchouareb va jusqu qualifier cette dmarche de campagne dutilit publique ncessaire prenniser et institutionnaliser. Cest une bataille quotidienne, mais le concept ne doit pas sadosser uniquement aux mnages, mais tous les produits algriens destins la production, estime le ministre. Aussi, lheure est venue de mener cette bataille, dautant plus que la production nationale existe et loutil de production peut rpondre une multitude de besoins. Selon le ministre, le soutien le plus efficace la production nationale est de consommer algrien. Nanmoins, cette fois-ci, le champ de bataille nest pas dans les textes mais dans nos ttes, ajoute M. Abdeslam Bouchouareb. Le ministre a insist, ce propos, sur le fait que, la politique industrielle et commerciale doit tre au service de la production nationale. À ce registre, la prfrence nationale, le crdit la consommation et les licences dimportation constituent dsormais les leviers de cette politique. Dans sa lance, le ministre a affirm que la loi du march et louverture ont favoris lexpansion du ngoce au dtriment de la cration de richesses. Rsultat : Les importations ont envahi notre conomie. Par consquent, il sagit de construire une capacit de production qui exige une responsabilit de lÉtat en matire de protection de la production nationale. Une volont exprime travers la relance du complexe de Bellara et la rhabilitation de celui dEl-Hadjar ainsi que le soutien du secteur des textiles. Des cas voqus pour dire que la substitution aux importations ne peut se faire que si le produit local existe et est comptitif. Pour le cas de lindustrie, le ministre a numr une srie dactions engages, entre autres, un programme national de la qualit pour les entreprises, la rvision de la loi sur la normalisation, en cours dexamen au sein du gouvernement, la mise en synergie des organismes de la qualit qui seront regroups au sein dun guichet unique appel Maison de la qualit, ltablissement de normes harmonises pour la scurit du consommateur. Lautre action consiste, a-t-il soulign, agir sur la demande et offrir des dbouchs aux entreprises nationales, et de rendre linvestissement accessible aux PME.

Le prsident du FCE :
Bouleverser le mode de fonctionnement de notre conomie

Le prsident du FCE a exprim le soutien du Forum cette initiative qui vise encourager la production nationale, avec le maintien du rle de rgulateur de lÉtat. M. Ali Haddad, qui reviendra sur la situation induite par la chute des prix du ptrole et sur la structure de nos exportations, exclusivement tires par les hydrocarbures, a soulign la ncessit dagir face cet tat de fait pour dnoncer, par la mme occasion, le faux dbat qui rgne dans le seul but, a-t-il dit, de prenniser un statuquo qui cote cher au pays. Le prsident du FCE a parl de la ncessit dun sursaut urgent pour bouleverser le mode de fonctionnement de lconomie nationale dans le cadre dune vision stratgique qui soit cratrice de richesses et demplois. Et de souligner que laction du FCE a pour objectif de promouvoir lconomie nationale dans un systme ouvert et comptitif. Aussi, le FCE uvre pour une entreprise citoyenne et dans le sens du renouveau de lAlgrie, encourager lesprit dentreprise, la culture de la performance. Une mthode, a-t-il dit, qui repose sur deux aspects, savoir le dialogue et la concertation. M. Ali Haddad, qui a tenu rappeler que le FCE a conduit, depuis 2002, une campagne pour la promotion du label algrien, a mis en avant la ncessit de mobiliser lensemble des acteurs concerns dans cette dmarche. Enfin, le FCE ritre son engagement citoyen dans tout ce qui touche la production nationale, et sa dtermination apporter sa contribution active aux questions conomiques et dans leffort de transformation de notre conomie, aux cts des pouvoirs publics.

Le SG de lUGTA :
Un acte de souverainet




D. Akila





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Coup denvoi de la campagne Consommons algrien ...




09:00 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,