> >

[] [ ]

La secte du qui-tue-qui panique

(Tags)
 
BHL parle dune secte Boniface-Ramadan-Soral-Dieudonn Emir Abdelkader 0 2014-12-02 06:13 PM
Une secte qui terrorise plusieurs pays Emir Abdelkader 0 2014-05-14 01:11 PM
La secte Qadianiya, prsente en Algrie() Emir Abdelkader 0 2013-05-27 03:54 PM
La secte Qadianiya, prsente en Algrie... Emir Abdelkader 0 2013-05-27 03:50 PM
la secte des assassins tue Cheikh Al Bouti Emir Abdelkader 0 2013-03-22 06:12 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La secte du qui-tue-qui panique

Malik At Aoudia et Sverine Labat Algeriepatriotique : La secte du qui-tue-qui panique






Algeriepatriotique : Votre documentaire sur les moines de Tibhirine, diffus sur France 3, a semble-t-il ralis un record daudience...
Malik At Aoudia et Sverine Labat : Les chiffres de laudience que nous connaissons ne concernent que la France mtropolitaine. Mais si nous en jugeons par les ractions de tlspectateurs de Tunisie, du Maroc et bien sr dAlgrie que nous avons reues travers les rseaux sociaux, le documentaire a t trs suivi galement au Maghreb. Nous recevons des propositions de tlvisions du monde entier qui souhaitent diffuser le documentaire. On peut donc en effet parler de succs. Mais au-del de laudience exceptionnelle pour un documentaire diffus en seconde partie de soire, nous retenons que la part daudience na cess de crotre. Pour les spcialistes, cest le signe que le documentaire, loin de lasser les tlspectateurs, les a au contraire captivs. Mme ceux qui ont pris le documentaire en cours sont rests jusqu la fin. Pour finir, le documentaire a battu un blockbuster amricain avec Bruce Willis et Halle Berry diffus en mme temps sur M6. Notre go sen porte mieux depuis (rires).
Quest-ce qui explique cet intrt soutenu pour une affaire qui remonte prs de 20 ans ?
Il y a notre avis plusieurs paramtres. Le premier est que lhistoire de lenlvement et de lassassinat des sept moines de Tibhirine a, ds 1996, mobilis la conscience universelle. Le monde entier sest senti concern par le martyre de ces hommes de paix qui ont consacr leur vie faire le bien autour deux. Par ailleurs, cette tragdie qui a touch des chrtiens en terre dislam a comme vous pouvez limaginer galement des rsonances dans le contexte dinstabilit que traversent des pays comme lIrak, la Syrie, la Libye ou lEgypte. Le film Des hommes et des Dieux a ensuite replac le parcours des moines de Tibhirine sur le devant de la scne. La fiction de Xavier Beauvois est trs centre sur le parcours spirituel des moines. Malgr des erreurs factuelles, tout fait normales sagissant dune fiction, le public a t touch par la force de lengagement et la puissance du message de Tibhirine. Il restait raconter la tragdie vcue par les moines en la replaant dans le contexte plus large de la guerre civile algrienne. Ce que nous nous sommes efforcs de faire en tant le plus proche possible de la ralit afin de rendre un hommage ces hommes dexception. Cest en quelque sorte un mlange de toutes ces raisons qui a fait le succs du film documentaire Le martyre des sept moines de Tibhirine.
Le contact avec les personnes interviewes en Algrie, notamment les anciens chefs terroristes, a-t-il t facile ? Comment ont-ils rpondu favorablement votre sollicitation pour le documentaire ?
Ni facile ni difficile. Long est le terme appropri. Vous imaginez bien que pour faire un tel documentaire, on commence travailler des annes avant la ralisation. Sparment, puis ensemble, nous avons travaill sur lenlvement et lassassinant des moines de Tibhirine depuis 1997. Nous navons pas attendu la veille du tournage pour solliciter les tmoignages des acteurs de cette tragdie. La plupart parlent pour la premire fois devant une camra mais cela fait des annes que nous sommes en contact avec eux. Certains taient au maquis, en prison ou perdus dans la nature. Il a fallu des mois et des annes pour les identifier, les rencontrer, tablir une relation de confiance, vrifier et recouper mille fois tout ce quils nous disaient pour ensuite les convaincre de parler devant une camra. Nous avons pu lire que certains confrres taient surpris que nous ayons pu raliser certains entretiens. Il faudrait donc sexcuser pour leur incomptence. On ne leur demande pas ce quils faisaient lorsque nous tions sous la pluie dans un hameau, la nuit en hiver, dans la montagne de Tablat ou de Chra pour convaincre un repenti de nous conduire chez son ancien responsable pour essayer de savoir o se trouve un ancien dtenu qui connait un gelier des moines Notre documentaire est le fruit de ces annes de travail. On ne leur reproche pas dtre rests assis sur une chaise, quils ne nous reprochent pas davoir fait notre travail comme nous estimions devoir le faire.
Votre documentaire a contribu dmonter la thse du qui-tue-qui dveloppe dans les milieux anti-algriens en France depuis les annes 1990 ce jour.
Pour tre honntes avec vous, cette histoire de thses des uns et des autres ne nous intresse pas. Nous navons pas voulu opposer une thse dautres. Ce nest pas comme cela que nous travaillons. Ce qui nous intresse, ce sont les faits. Du dbut la fin du documentaire, il ny a que des faits et des tmoignages dacteurs directs du drame devant une camra. Vous remarquerez que personne na remis en cause ce qui est dit. Il nest jamais question comme dans dautres documentaires de lhomme qui a vu le cousin de celui qui peut-tre aurait t prsent prs de larbre o un ours a aval en une bouche un lphant face une caserne du DRS. Pour notre part, nous navons pas de thse, nous navons que des faits. La diffrence est l.
Quelle a t la raction des tenants du qui-tue-qui ?
Si on en juge par leurs ractions publiques, la secte est dchane. On peut mme dire quils ont perdu leur sang-froid. Nous en voulons pour preuve la panique qui les gagne : on nous reproche davoir fait notre travail parce que le leur, cest--dire des heures de reportage et des livres ou des articles profusion, na convaincu personne. Parce quils nont rien opposer aux faits et tmoignages de notre documentaire, ils signent une ptition pour introniser le juge Trvidic seul au monde pouvoir tablir la vrit. Les victimes de la barbarie islamiste ne sont quun alibi pour des desseins politiques. Leurs pathtiques gesticulations montrent que tout ce qui compte pour eux, cest la possibilit de traduire devant la justice franaise les responsables algriens qui ont empch les terroristes du FIS et du GIA de prendre le pouvoir en Algrie. Ils nont que faire des moines de Tibhirine ou de la population de Bentalha.
Ils continueront de dfendre la thse la responsabilit de larme algrienne dans cette tragdie ?
Ces tenants de la responsabilit de larme algrienne dans cette tragdie, comme vous dites, ne sont pas nombreux mais bruyants comme tous les activistes. Ils fonctionnent comme une secte. Depuis 1996, en dehors de fables qui ne rsistent pas une minute la confrontation avec les faits, ils nont jamais t capables dapporter le moindre lment srieux. Sur ce dossier, les plus virulents sont Armand Veilleux et Jean-Baptiste Rivoire.
Commenons par Armand Veilleux. Cest lancien procureur de lordre cistercien et il se comporte comme au temps de la Sainte Inquisition. Il dsigne un coupable et cherche ensuite comment tablir sa culpabilit. Son acharnement prouver que larme algrienne est coupable est tel quil ne se rend mme pas compte que dans cette mission quil sest assigne il dit tout et son contraire. Si vous le suivez, il faut tre daccord avec Tigha qui dit que les moines ont t enlevs par larme et tus par le GIA, avec Buchwalter qui dit que les moines ont t enlevs par le GIA et tus par accident par un hlicoptre de lANP et, enfin, avec Moula qui prtend que les moines ont t enlevs et assassins par larme algrienne. Ses malsaines obsessions lempchent de voir que les trois thses, outre quelles sont fausses, sont contradictoires et antinomiques. Ce Torquemada moderne aurait au moins pu faire semblant den choisir une pour paratre crdible.
Aprs Armand Veilleux le grand inquisiteur, Jean-Baptiste Rivoire est le petit dlateur. Il a t capable de monter une cabale pour tuer professionnellement Didier Contant, un confrre qui avait commis le crime de se rendre en Algrie pour enquter en dehors des directives de la secte. Lhebdomadaire franais Tlrama vient dans une enqute trs fouille de dcrire les dessous pas trs propres de Spcial Investigation, lmission pour laquelle il travaille sur Canal plus, des donneurs de leons qui utilisent des mthodes contraires toute dontologie. Loracle de Tibhirine est all sur son mur Facebook jusqu appeler une campagne auprs du prsident de France Tlvisons contre notre documentaire quil navait pas vu. La haine est si forte quil exige la censure pour notre travail. Cest pitoyable de la part de quelquun qui traite depuis des annes lhistoire contemporaine algrienne sous le seul angle de dlirants complots auxquels il est seul croire. Il est mme capable de vous soutenir quun jeune homme qui livrait des pizzas au ministre de la Dfense a assist une runion avec tous les chefs de larme qui programmaient lutilisation de martiens pour tuer les moines sans laisser de traces. Mais bien sr, ce tmoignage sera film avec un comdien en ombre chinoise et un autre comdien pour doubler la voix du pizzaolo. Pour les autres, il ny a pas grand-chose dire, sinon que Franois Burgat est toujours un commissaire politique qui condamne de faon abjecte tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Il se comporte comme un khmer vert et passe son temps salir ceux, y compris parmi les chercheurs, qui ont le malheur de contrarier sa vision du triomphe des islamistes. Sur les moines de Tibhirine, ne cherchez pas une information ou un fait dans ses crits. Il ny a que fiel, tout ce qui compte cest mettre hors dtat de nuire tous ceux qui ont empch la victoire du FIS et du GIA. Enfin, et cela tait bien videmment attendu, les vomissements des dchets du FIS, de la Djazara et du Fida. Ils ont innov en transformant le nom de Malik At Aoudia en At Yahoudia et en convertissant malgr elle Sverine Labat au judasme. Cest ce que nous avons pu lire sur le mur Facebook de Karim Moula, le tmoin cl de Jean-Baptiste Rivoire qui comme Armand Veilleux et Franois Burgat na bien sr rien dire sur ces drives antismites. Pour vos lecteurs, il faut dabord rappeler qui est Karim Moula. Cest un mythomane qui se fait passer pour un ancien du DRS. Pour les non-avertis, on aurait affaire un ancien officier alors que cest juste un ancien indicateur, cest--dire une ancienne balance, un ancien biya, ce que toutes les communauts humaines considrent comme la lie de la socit. Karim Moula la balance tait donc fait pour sentendre avec Jean-Baptiste Rivoire le petit dlateur. Ils partagent une vision voisine des rapports humains. Sur Facebook, Karim Moula a pouss le dlire jusqu affirmer que nous aurions reu 150 millions deuros de lEtat algrien pour faire ce documentaire. Si cest avec ce type dinformations confidentielles quils construisent leur certitude, le prochain documentaire de fiction de Jean-Baptiste Rivoire consacr lAlgrie relvera de la pure comdie.
Avez-vous rencontr des blocages en France pour la production puis la diffusion du documentaire ?
A partir du moment o France 3 sest engage pracheter le documentaire, nous sommes entrs dans un processus de production normal. Nous navons rencontr en France ou en Algrie aucun blocage pour travailler.
Y a-t-il une relation entre votre documentaire et la rcente visite de Hollande en Algrie ? Autrement dit, le reportage intervient-il dans un contexte de rchauffement des relations entre Alger et Paris ?
Au moment de la visite de Hollande en Algrie, le documentaire tait dj fini et lorsque nous avons commenc discuter du documentaire avec France 3, Franois Hollande ntait pas encore candidat. Pendant le tournage, nous suivions la campagne lectorale franaise sans savoir qui serait lu. Un tel documentaire cest plusieurs mois de production et il tait impossible de savoir quel serait ltat des relations entre les deux pays au moment de la diffusion.
Y a-t-il une diffrence dans le traitement de laffaire de lassassinat des moines de Tibhirine depuis larrive des socialistes au pouvoir ?
Nous navons pas vu de changement. Mais peut-tre quelque chose nous a-t-elle chapp.
Votre documentaire met laccent sur losmose qui existait entre la population locale et les moines trappistes, mais il dvoile aussi une relation ambigu avec les groupes arms qui svissaient dans la rgion.
Cette osmose tait relle. Quiconque a pris la peine den parler avec les habitants de la rgion ou avec ceux qui visitaient le monastre vous le dira. Pour ce qui est de la relation ambigu comme vous la qualifiez, Frre Luc na pas cherch soigner des terroristes pour soigner des terroristes ou les aider, cela serait monstrueux de le prtendre. Il a soign tous ceux qui se prsentaient sans arme au monastre. Savait-il que certains taient des terroristes ? Oui, il le savait. Pouvait-il faire autre chose que les soigner ? A part quitter le monastre pour ne pas tre confront cette situation, il tait difficile lorsquon est sans dfense de ne pas soigner quelquun sous la menace des armes. Sachant quun groupe terroriste attend la porte du monastre que vous ayez soign leur bless, quaurions-nous fait, quauriez-vous fait la place de Frre Luc ? Il ne faut jamais oublier le contexte scuritaire dans la rgion de Mda entre 1994 et 1996 lorsque lon veut porter un jugement.
Suivant les lments de votre enqute, la vie des moines aurait-elle pu tre pargne ?
Pour tre honntes, nous nen savons rien. Notre travail est dtablir ce qui a t et pas ce qui aurait pu tre. Nous prfrons laisser le registre de la fiction dautres.
Reste-t-il encore des zones dombre dans cette affaire qui a fait couler beaucoup dencre ?
Si vous entendez par zones dombre des doutes sur les responsables de lenlvement et lassassinat des sept moines de Tibhirine, il ny en a pas. Cette affaire a t monte et gre de bout en bout par Djamel Zitouni, le chef du GIA. Est-ce quil reste des choses dcouvrir ? Evidemment, certains acteurs ne sont plus, on ne saura donc jamais ce quils savaient. Par ailleurs, dautres repentis ou diplomates et militaires franais permettront peut-tre de prciser certains points sils venaient parler. La connaissance de la vrit est une qute, elle nest jamais finie.
Les lments dinformation contenus dans votre documentaire seront-ils pris en considration par la justice franaise ? Avez-vous t sollicits par les magistrats en charge du dossier ?
Il ny a bien quArmand Veilleux pour souhaiter que Malik At Aoudia soit convoqu et entendu comme tmoin par le juge Trvidic. Si on les laisse encore macrer un peu, avec Jean-Baptiste Rivoire et Franois Burgat, ils demanderont bientt que nous soyons poursuivis pour complicit dassassinat. Nous ne travaillons pas pour la justice franaise qui est libre de tenir compte ou pas du travail des uns et des autres. Cela ne nous concerne pas. Nous navons pas t sollicits par les magistrats en charge du dossier. Du reste, pourquoi devrions-nous ltre ?
Le Figaro annonce que lavocat Patrick Baudoin a crit Franois Hollande pour lui demander dintervenir pour que le juge Trvidic puisse se rendre en Algrie ?
Nous avons lu larticle du Figaro sur la lettre Franois Hollande, il est accompagn par une interview dArmand Veilleux. Mais ne nous y trompons pas, le vritable destinataire de la lettre et du dossier du Figaro nest pas le prsident franais mais le juge Trvidic. Mdiatiquement, ils font tout pour le mettre sous leur influence. En effet, ce sont des menaces dguises, une faon habile de mettre la pression sur Marc Trvidic, de lui faire comprendre que sil a le malheur de penser s'carter de la voie trace par la secte, il sera lapid en place publique. La secte ne dsarme pas, cest son baroud dhonneur.


Interview ralise par At Amara et Mohamed El-Ghazi





 

()


: 1 ( 0 1)
 

La secte du qui-tue-qui panique




01:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,