> >

[] [ ]

Medjdoub Chani : Khelladi a le syndrome James Bond

(Tags)
 
Medjdoub Chani se dit victime de luttes de clans Emir Abdelkader 0 2015-04-28 01:29 PM
James Bond dialna Emir Abdelkader 0 2015-03-04 03:17 PM
Du gia aqmi, les techniques sont les mmes, Des terroristes la james bond Emir Abdelkader 0 2013-12-29 12:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Medjdoub Chani : Khelladi a le syndrome James Bond

Medjdoub Chani : Khelladi a le syndrome James Bond






A la barre ds louverture de laudience, Chani Medjdoub est revenu sur ses activits au Luxembourg travers son entreprise fiduciaire : la cration de socits offshore pour des investisseurs qui veulent faire fructifier leur agent. Je deviens ainsi le mandataire en charge de la gestion de leurs comptes, explique-t-il. Le juge lui demande dexpliquer, par exemple, comment est-il en mme temps mandataire et bnficiaire de ce compte qui a reu une somme de 24 000 euros.


Il rpond : Voil : un homme daffaires algrien, Saad Boudemagh, a des socits ltranger ; il a de largent partout dans le monde, quil veut faire fructifier en ramenant la marque de glaces HaggenDas en Algrie. Il a fait appel ma socit fiduciaire pour crer des socits devant recevoir les fonds, que je grais en tant que mandataire. Sur ce compte, il vire 5 6 millions de dollars ou peut-tre 10 millions dont une partie est gre par moi, en son nom, mais cest lui qui en est le bnficiaire. Ce sont des prestations payantes.
Cest pareil pour tout le monde. Une socit fiduciaire repose sur la confiance. Je gre 10 15 millions de dollars. Le prsident demande des explications sur cet ordre donn par la banque Natixis pour payer dautres socits, comme SHN Zetland et laccus rplique : Ces socits font toutes le mme travail. Moi jai des bureaux Londres, Duba et au Luxembourg, et la banque possde des bureaux Hong Kong. Je travaille donc avec elle.
Parmi les prestations, la logistique ncessaire la prise en charge des clients, par exemple. Les factures sont gnralement lies la location de salles de confrences ou de bureaux. Le magistrat revient sur la socit de cosmtiques Oriflam, appartenant laccus. Jai t le premier Algrien avoir introduit le systme de franchise de marque en Algrie. Javais lexclusivit de cette marque sudoise en Tunisie et jai tout fait pour quelle soit introduite en Algrie et cre des milliers demplois.
Jai investi 40 milliards de centimes dans cette affaire et, aprs mon incarcration, les Sudois me lont prise, aprs avoir crit mes bureaux quils ne voulaient pas travailler avec quelquun qui trempe dans la corruption, dit-il avant que le juge linterrompe pour linterroger sur le mode de paiement utilis par la socit. Dici, cest impossible de payer. Tout se paie davance et partir de mes comptes ltranger. DAlgrie, ce ntait pas possible vu les problmes de bureaucratie. Jai russi dvelopper la socit et jai mme rachet la marque au Maroc. Ce qui a pouss les Sudois demander dacheter des parts de la franchise.
Nous nous sommes entendus pour quils achtent 30% des actions au prix de 2 millions de dollars. On devait signer au mois de septembre 2009, mais jai t mis en prison et ils ont tout pris. Ils ont mme chang le nom de la socit. Le prsident revient sur la relation de laccus avec Mohamed Khelladi, lancien directeur des nouveaux projets lAgence nationale des autoroutes. Je ne le connaissais pas.
Cest lui qui ma appel, pour un rendez-vous Dly Ibrahim, dans un caf assez sombre, rpond laccus. Le juge : Cest un bon caf酻 Et Chani rplique : Cest un kiosque que je ne connaissais pas. Il ma dit quil venait de la part du gnral Hassen, qui lui avait donn mon numro de tlphone. Le prsident : Connaissez-vous ce gnral ? Chani rpond : Pas du tout. Jentends parler de lui comme un gnral charg de la lutte antiterroriste, pas plus. Dailleurs, jai demand une confrontation avec ce gnral pour savoir si rellement cest lui qui a mandat Khelladi pour me parler.
Nayez pas peur, dites la vrit
Remarquant lhsitation de laccus, le prsident lance : Nayez pas peur, dites tout ce que vous estimez important pour faire clater la vrit. Et Chani rpond : Vous me donnez loccasion dvoquer quelquun qui a parl de moi. Je sais que Khelladi faisait de graves problmes aux Chinois. Jai entendu dire quil tait lautorit mme et personne nosait en parler. La premire fois que je lai rencontr sa demande, il ma parl pendant des heures de son passage la Marine nationale, des sous-marins, etc.
Je peux dire que peut-tre il tait bien l o il tait, mais dans le domaine de lautoroute, il a perdu pied. Lorsquil ma dit que ctait le gnral Hassen qui lui avait donn mon numro de tlphone, cela ma paru bizarre. Je suis un homme daffaires connu, je ne suis pas un esclave de largent. Les Chinois ont beaucoup souffert de la bureaucratie. Je parlais tout le monde de cela, mais je ne travaillais pas avec Citic Algrie.
Mon contrat tait avec Citic Internationale. Le juge : Il vous a aussi parl de son fils Chani : Il ma dit que son fils tait handicap et je crois que cest cela son malheur, je le comprends. Il voulait savoir si Citic pouvait prendre en charge son fils pour des soins en Chine. Jai rpondu que jallais voir si des possibilits existaient. Comme il disait tre venu de la part du gnral Hassen, je pense que tout le monde savait que jtais le conseiller de Citic international (). Jai des amis gnraux avec lesquels jai parl, y compris des problmes des Chinois. Khelladi ma appel pour me demander de venir le voir son bureau.
Le juge rappelle les propos de laccus, Addou Tadj Eddine, selon lesquels Khelladi lui aurait demand de le rencontrer pour parler de la qualit du bitume utilis ; laccus nie catgoriquement. Selon lui, il a clairement signifi Khelladi que sa mission ntait pas dtre auprs de Citic Algrie et que sil voulait le voir, il navait qu venir son bureau de Dly Ibrahim.
Cest alors quil ma dit que ses bureaux se trouvaient 800 mtres et quil allait me rendre visite. On lui a donn des coffrets-cadeaux Oriflam contenant un collier de perles et un stylo Mont-Blanc. Ctait ma deuxime rencontre. Puis il y en a eu une troisime, toujours sa demande et dans mon bureau. Le juge : Quavez-vous compris travers ces visites ? Laccus : Peut-tre que le gnral Hassen voulait avoir des informations sur le projet du sicle, devenu le cauchemar du sicle.
Le prsident : Pourquoi ce gnral, charg de la lutte antiterroriste comme vous le dites, cherchait-il aprs-vous ? Laccus : Je ne sais pas. Il faut le ramener pour lui poser la question. Il faut quil vienne ici nous dire sil a mandat Khelladi ou pas, et savoir que ce dernier la malmen dans le dossier. Quand je lis ce que Khelladi dclare, je comprends que cest le gnral Hassen qui ma arrt et a ordonn ses officiers de me torturer.
Le juge le ramne aux faits : Parlez-nous de votre voyage en Chine. Avec un large sourire, Chani rpond : Je vous jure que nous sommes devant le syndrome de James Bond. Khelladi sest comport en James Bond pour enquter et donner des informations. Dailleurs, dans toutes les photos que vous avez, il est accroch son tlphone. Les Chinois souffraient des pressions quil exerait sur eux. Il tait un goulot dtranglement. Le juge : Pourquoi Khelladi est-il all en Chine ? Laccus : Posez-lui la question.
Peut-tre quil voulait servir dintermdiaire entre les Chinois et le ministre. Il na pas russi. Il est parti en Chine alors quil faisait pression sur eux parce que Citic est une entreprise qui refuse de payer. Ils mont appel pour me dire que Khelladi tait parmi la dlgation et quil leur signifi quil tait en mission. Je leur ai rpondu que ce ntait pas vrai.
Les Chinois savaient trs bien ce quil faisait ; il tait hberg au Sheraton, qui leur appartient. Ils ont d enregistrer toutes ses communications o il parlait dargent et de commissions. Je leur ai expliqu quil ntait pas en mission officielle.
Sur les 30 millions de dollars quil a reus, laccus explique que 1,5 million concernent ses prestations dans le cadre du rglement des problmes des Chinois, et le reste concerne son travail au Gabon. Mais il ny a rien qui prouve que ctait pour vos activits au Gabon, fait remarquer le juge.

Cest le procureur gnral qui va faire sortir Chani de ses gonds ; il revient sur les conditions de sa dtention. Mon droit le plus lmentaire na pas t respect. Durant les vingt jours de dtention, je nai pas t prsent au procureur est-ce normal ? Pourquoi navez-vous pas enqut sur les tortures que jai subies ? Durant ces 20 jours je ne me sentais pas humain. Jaurais voulu me pendre.
Je puais. Je voulais me laver, ils ont refus. Jtais nu, genoux, et lun deux est venu quelques jours aprs pour me pisser dessus en me disant tu as besoin dune douche, voici de leau chaude ! Ma mre, que je nai pas pu voir, est morte dun AVC, lance-t-il en pleurant. Le procureur gnral tente de le ramener aux questions, mais laccus lui rpond : Jai dcid quaprs le procs je ferais une grve de la faim jusqu en mourir. Parce que je prfre mourir comme un homme que comme un cafard. Le procureur gnral linterroge sur son adresse Alger et laccus rpond : Htel Sheraton.
Mais le procureur revient la charge et Chani prcise : A la rsidence dEtat. Cest une rsidence pour les membres du gouvernement, dit le procureur. Je sais. Tout le gouvernement est chez mon ami Melzi. Demandez-lui pourquoi il ma donn cette rsidence, lui rpond Chani. Matre Labassi, avocat de Khelladi, linterroge sur ce que son client lui a dclar. Il ma demand de voir avec les Chinois sils pouvaient financer une socit de camions. Jai refus, rpond Chani.

Salima Tlemani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Medjdoub Chani : Khelladi a le syndrome James Bond




10:16 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,