> >

[] [ ]

des soldats israliens racontent les exactions de Tsahal Gaza

(Tags)
 
Les soldats israliens sont pire que les terroristes... Emir Abdelkader 0 2014-10-21 10:44 PM
Gaza : les armes se taisent, les soldats israliens se sont retirs Emir Abdelkader 0 2014-08-05 04:11 PM
Tous les soldats israliens ont quitt la bande de Gaza Emir Abdelkader 0 2014-08-05 11:45 AM
Sept nouveaux soldats israliens tus dans la bande de Gaza Emir Abdelkader 0 2014-07-22 02:13 AM
Quand des soldats israliens brisent le silence Emir Abdelkader 0 2013-10-23 03:12 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool des soldats israliens racontent les exactions de Tsahal Gaza

Isral : des soldats israliens racontent les exactions de Tsahal Gaza






Breaking The Silence, une organisation non gouvernementale forme par d'anciens combattants de l'arme isralienne, a publi lundi une srie de tmoignages attestant de multiples exactions commises Gaza en juillet et aot 2014.
La politique du risque minimum
"Si vous voyez quelqu'un tirez !" Voici l'un des commandements qu'auraient reu des soldats israliens lors de l'opration Bordure protectrice mene par Tsahal aux mois de juillet et aot 2014 en raction aux tirs de roquettes rpts du Hamas. Dans ce rapport, publi lundi 4 mai par l'ONG Breaking The Silence, les 60 soldats qui ont accept de tmoigner sous couvert d'anonymat dnoncent la drive thique d'une arme qui se prsente comme "la plus morale du monde", insistant sur sa loyaut et assurant avertir les civils avant chaque bombardement. Las, loin du discours officiel, la politique permissive l'extrme de l'tat hbreu, selon l'ONG, aurait laiss les soldats libres d'agir et de nuire sans faire de relle distinction entre l'ennemi et les civils non arms, avec pour but ultime de "striliser Gaza".
Dans son introduction, le rapport indique que "le principe du risque minimum qui prvalait sur la protection des civils ainsi que les efforts dploys contre les combattants palestiniens ont caus dans la population et sur les infrastructures civiles un nombre de victimes et des dgts massifs et sans prcdent". Les dommages collatraux sur la population non arme n'auraient donc jamais t rellement pris en compte.
"Comme un jeu vido"
Sous forme de tmoignages vido ou crits, les rcits glaants s'enchanent. Un soldat raconte que deux femmes marchant dans un verger avaient t repres puis abattues simplement parce qu'elles taient trop prs des lignes israliennes. Aprs inspection des corps, il s'est avr qu'elles n'taient pas armes. Elles ont quand mme t listes comme terroristes. "On leur avait tir dessus, alors videmment elles devaient tre des terroristes", affirme le soldat, amer.
Un autre sergent relate comment un garde a ouvert le feu sur un vieux Palestinien approchant de son poste parce qu'il redoutait que celui-ci ne se fasse exploser avec des grenades. Le vieillard atteint se tordait de douleur. "Personne n'osait l'approcher de crainte que son corps ne soit pig", dit le sergent. "Tout le monde savait qu'il n'y avait que deux possibilits : soit nous le laissions mourir doucement, soit nous mettions fin ses souffrances." Les soldats l'ont finalement achev.
Un sergent raconte que son unit blinde a lch une salve contre un immeuble de civils plusiuers kilomtres sur ordre de son commandant, simplement pour "rendre hommage" un soldat tu. Un autre explique comment son tank s'amusait renverser des voitures sachant pertinemment que leur conducteur n'tait pas arm." C'tait cool mais je ne ressentais rien", tmoigne-t-il. Un autre confie : "Le bien et le mal se mlangent un peu () et a devient un peu comme un jeu vido".
Enqutes en cours
Tsahal a raffirm son engagement enquter de la manire la plus srieuse possible sur toutes les informations crdibles relatives aux agissements de ses soldats et affirme avoir demand l'ONG de lui fournir des preuves ou des informations sur les faits incrimins, pour qu'elle puisse mener des investigations. Mais l'organisation aurait refus, selon l'arme. Pourtant, le cofondateur de Beaking The Silence, Yehuda Shaul, a indiqu l'AFP que l'organisation avait crit le 23 mars au chef de l'tat-major isralien pour lui proposer une rencontre et qu'elle aurait t plus qu'heureuse de partager ses informations. "Malheureusement, nous n'avons jamais obtenu de rponse", a-t-il expliqu.
Le rapport constitue le plus gros scandale de l'arme isralienne lanc par ses propres soldats. Il est publi alors mme que l'opration Bordure protectrice avait suscit de nombreuses critiques notamment aprs les bombardements de deux coles de l'ONU. Les agissements des soldats israliens pendant cette guerre continuent d'tre examins la loupe par l'ONU, et par la Palestine qui veut faire juger les dirigeants israliens pour crimes de guerre par la Cour pnale internationale, dont elle est officiellement membre depuis le 1er avril 2015. L'opration conduite entre le 8 juillet et le 26 aot 2014, avait entran la mort de prs de 2 100 Palestiniens - pour la grande majorit des civils, femmes et enfants - et 66 soldats israliens.

https://www.youtube.com/watch?featur...&v=cZE2XBfwdeg

(Avec AFP)




Emir Abdelkader ; 2015-05-06 02:30 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

des soldats israliens racontent les exactions de Tsahal Gaza




08:11 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,