> >

[] [ ]

Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues

(Tags)
 
Aux origines de la cration dEl Khalifa Bank Emir Abdelkader 0 2015-05-11 05:26 PM
Procs Khalifa: fin de laudition de lex milliardaire Emir Abdelkader 0 2015-05-11 11:13 AM
Procs Khalifa en France :... Emir Abdelkader 0 2014-06-10 10:01 PM
Le procs dAbdelmoumne Khalifa se poursuit en France :... Emir Abdelkader 0 2014-06-06 10:32 PM
Ce que le procureur de Nanterre ma dit au sujet du procs Khalifa Emir Abdelkader 0 2014-05-31 11:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues

Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues, des donations sous forme de prt



Les auditions des accuss se sont poursuivies, hier, au tribunal criminel prs la cour de Blida, concernant lancien directeur gnral de KRC, Amghar Mohand Ameziane Ali, et les commissaires aux comptes dEl Khalifa Bank, qui ont lev le voile sur la disparition de 40 voitures et sur les pratiques dune banque loin de respecter les rgles et les ratio prudentiels en accordant des crdits dpassant largement les 20% de ses fonds propres et des comptes dordre, avec des critures entre siges non dboucles.


Amghar Mohand Ameziane Ali est un ancien cadre dirigeant de la BNA qui cumule 30 annes dexprience. A peine avait-il pris sa retraite, en 1998, quil rejoint Khalifa Bank par lintermdiaire de Ghazi Kebbache, oncle de Abdelmoumen Khalifa, mais aussi de Kaci Ali, premier PDG de Khalifa Bank, quil a connu en tant quancien collgue de la BNA.
Il a t recrut avec un salaire de 80 000 DA, au poste de directeur gnral de ladministration, puis promu vice-prsident de ladministration, conseiller charg du dveloppement avant dtre nomm, en novembre 2000, la tte de la Sarl Khalifa Rent Car (KRC), une filiale cre par El Khalifa Bank (50%) et Khalifa Airways (50%). Demble, il nie toute relation entre KRC Algrie et KRC France qui est, comme le prcise le juge, une filire de KRC Algrie. Je sais quelle tait gre par un certain Brandla, mais nous navions pas de contact, ne cesse-t-il de rpter.
Le juge lui rappelle les propos quil avait tenus lors de linstruction, selon lesquels cette filiale tait gre par Kassa Sami Jacques Soualmi (le directeur dEl Harrach) et Chachoua Amine. Laccus nie tout en bloc. Durant des heures, il se montre vasif, rptitif au point de semmler les pinceaux et de susciter la colre du juge qui a du mal suivre son raisonnement. Il linterroge sur la personne qui achetait les vhicules pour le compte de KRC, et Amghar rpond : Je nai pas compris.
Le juge : Je vous parle en arabe. Qui achetait les voitures KRC ? Moi je recevais les voitures, les contrlais et je les comptabilisais, dit-il avant dtre interrompu par le prsident : Vous aviez dclar que ctait Badreddine Chachoua. Laccus, dsaronn, cherche une rponse quil ne trouve pas. Le juge lui demande sil avait contract un crdit et laccus affirme quil avait effectivement bnfici de 1,5 million de dinars, prcisant quil ne sagit pas dun crdit, mais dun prt social.
Le juge : Comment lavez-vous obtenu ? Laccus : Jhabitais dans un F2, un logement de fonction de la BNA, sur la placette de Hydra, que jai acquis dans le cadre de la cession des biens. Jtais ltroit. Je voulais un plus grand appartement. Lorsque jai rencontr Abdelmoumen Khalifa, je lui ai dit que javais besoin dun prt pour acqurir un logement. Il a accept, condition, ma-t-il prcis, que la somme ne dpasse pas les 15 millions de dinars. Je lui ai remis la demande, sur laquelle il a crit accord et a sign dessous. Jai t au bureau et jai demand au comptable dAirways de mtablir un chque de 15 millions de dinars, que jai encaiss.
Le juge : Pourquoi navoir pas demand directement Khalifa Bank ? Laccus : Javais le droit de faire des oprations. Cest rglementaire. Le juge lui demande sil a dpos un dossier pour ce prt et laccus rpond : Non. Pour justifier cette opration, dit-il, tout fait lgale, le comptable a devant lui un dbit et un chque mon nom. Le prsident insiste et laccus reste vasif au point dirriter le juge. Abdelmoumen vous a donn un accord verbal et vous allez la comptabilit encaisser le montant.
En tant quancien banquier, estimez-vous cette opration lgale ? Laccus : Je travaillais. Jtais grant de KRC. A la fin de lanne, jai tabli les bilans o ce prt tait signal avec les justificatifs. Le juge : Avez-vous rembours le montant ? Laccus encore une fois va chercher trs loin sa rponse pour dire la fin : O est le problme, si je suis signataire et ordonnateur ? Jai un salaire de 150 000 DA, cest la garantie pour le remboursement. Jattendais un chancier du groupe, parce que moi, en tant que responsable de KRC, je ne pouvais pas le faire. Et en 2003, il y a eu ce quil y a eu.
Le juge lui demande sil avait fait sa demande de prt par crit et laccus rpond : Non, verbalement. Le magistrat, visiblement fatigu dentendre laccus dire navoir rien compris la question, lui lance : Quavez-vous fait de ce montant ? Amghar rpond : Jai achet un F6 rue Khelifa Boukhalfa pour 9 millions de dinars, que jai rnov pour un million de dinars. Le juge lui fait remarquer quil na rien rembours jusquen 2003, lorsque le liquidateur la convoqu. Je lui ai remis les bilans et le procs-verbal de lassemble gnrale des actionnaires, o laccord de ce prt avait t donn, dit-il. Et le magistrat prcise : Vous avez encaiss le chque bien avant cette runion. Ce nest pas un prt, mais un cadeau.
Je suis grant, jai le droit dtre ordonnateur et bnficiaire
Laccus ne cesse de rpter quil attendait que le groupe lui tablisse un chancier de remboursement. Il explique quen 2005, il a revendu lappartement achet et rembours 11 millions de dinars au liquidateur. Quant aux 4 millions de dinars restants, nous ne nous sommes pas entendus. Il ma donn trois ans pour terminer le remboursement. Le juge : Avez-vous eu un autre prt ? Dune petite voix, il dclare : Oui, en 1999, dun montant de 3 millions de dinars Le magistrat prcise : Non, 4,5 millions de dinars. Et laccus rplique : Si on compte les intrts Ce prt lui avait t accord par Khalifa Bank pour acheter un logement auprs de lOPGI de Bir Mourad Ras, rvle Amghar. Ce logement ntait pas prt. Javais lintention de le vendre aprs pour rembourser le crdit
Le juge : Vous naviez pas rembours le premier et vous en preniez un autre Mal laise, Amghar murmure : Pour moi, ctait lgal. Le juge demande laccus o se trouvait le bureau de Abdelmoumen Khalifa. Il navait pas de bureau. Tous les bureaux se trouvant au niveau des filiales lui appartenaient, dit-il, suscitant des rires dans la salle. Comment un PDG dun groupe aussi important na pas de bureau ? lance le juge.
Amghar persiste dans sa rponse. Le magistrat comprend la raction dAmghar : Vous voulez jouer au malin avec le tribunal. Vous me dites que Abdelmoumen navait pas de bureau pour viter que je vous parle de la secrtaire Nadjia Aiouaz, parce que lui-mme a dit quelle ntait pas sa secrtaire. Laccus : Nadjia Aiouaz ma t prsente par Abdelmoumen, lorsque jtais directeur gnral de ladministration. Il ma dit quelle tait la BDl et quelle avait besoin de travailler. Elle tait l-bas comme secrtaire et quand je suis parti, elle y est reste. Elle a t ma secrtaire puis celle de Nanouche, de Ghazi et de Alloui.
Elle recevait les communications, prenait les rendez-vous et quand Abdelmoumen avait besoin dun numro ou dun caf, il faisait appel elle. Il tait rarement l-bas. Il navait pas de bureau. Le juge : Au sige du groupe, Abdelmoumen navait pas de bureau ? Laccus : Ahhh, au sige ? Bien sr quil a un bureau et un secrtariat et quand on appelait, ctait Aiouaz qui rpondait. Il jure que sa filiale tait rentable et avait dans ses comptes 20 millions de dinars.
Matre Meziane, avocat de Khalifa Bank, demande laccus ce quil a remis comme document pour justifier le retrait du montant et Amghar clate : Il ne sagit pas dune opration commerciale, mais interne. Cest juste un prt. La pice comptable est cre par le comptable qui prcise que M. Amghar a obtenu un prt personnel. Il lui demande pourquoi avoir pris la somme de 15 millions de dinars. Laccus rpond : Pour rembourser le premier prt et acheter un logement.
Lavocat lui demande aussi sil sait que KRC a t liquide en laissant une ardoise de plusieurs milliards de dinars. Laccus, mdus, dclare : Je ne sais pas. Le procureur gnral demande Amghar quel poste il occupait la BNA. Et laccus de rpondre : Directeur du contrle du crdit et de recouvrement des crances, prcisant : Il y a une diffrence entre crdit et prt. Le procureur gnral lui rappelle la lettre quil a crite au liquidateur, lui disant que le montant de 1,5 million de dinars tait une donation du PDG.
Laccus est dstabilis, il perd la voix. Le procureur poursuit son interrogatoire ; il revient la socit KR, et demande laccus combien de vhicules ont t remis des dirigeants de socits publiques ayant fait des placements Khalifa Bank. Amghar rtorque : Je ne sais pas. Mais le magistrat signale que 10 vhicules de KRC ont t affects dans le cadre de LAnne de lAlgrie en France et ont disparus.
Laccus lche timidement : Je ne sais pas Le magistrat : Des gens ont pris les vhicules pour le projet de lanne en Algrie, et ils sont partis sans rien faire Laccus : Moi jai factur. Le procureur gnral : Lassociation Radieuse a pris aussi des vhicules Laccus : Sils les ont vols, cest avec des factures. Le procureur gnral : Sur ordre du PDG, 40 vhicules de KRC ont disparu dans la nature La C5 na-t-elle pas t donne un dirigeant dune socit publique qui avait fait des placements ? Laccus : Ces voitures sont sorties avec des noms de personnes et non de socits.

Salima Tlemani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues




12:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,