> >

[] [ ]

Ce qui attend Sellal 4

(Tags)
 
Bouteflika attend lissue des consultations du FFS... Emir Abdelkader 0 2015-02-03 04:52 PM
La France attend le feu vert de lAlgrie, rticente ... Emir Abdelkader 0 2015-01-02 06:48 PM
Aprs Abdelmalek Sellal, Farida Sellal investit Facebook ! Emir Abdelkader 0 2014-08-20 04:55 PM
Tunis attend un geste dAlger Emir Abdelkader 0 2014-05-04 01:09 PM
L'Algrie attend... Emir Abdelkader 0 2014-02-18 01:04 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ce qui attend Sellal 4

Ce qui attend Sellal 4






En lespace de quelques mois, le Premier ministre Sellal se trouve face des dfis majeurs et doit miser sur de nouveaux enjeux.
La dgringolade des cours du brut, la crise du march ptrolier qui semble sinscrire dans la dure et, par consquent, la chute
des recettes budgtaires ne sont pas pour faciliter la tche du nouveau gouvernement.

Bien quil ne soit pas question de linstauration dune politique daustrit ou dun budget de rigueur, il semble bien que le nouveau cabinet Sellal 4 a dj inscrit quelques chantiers traiter en toute urgence, sorte de feuille de route des plus prioritaires.
Cela se vrifie travers le dernier remaniement qui a touch trois dpartements stratgiques : lIntrieur, les Finances et lEnergie.
Trois secteurs qui seront au cur de laction gouvernementale dans les prochains mois. Alors quest ce qui attend cette nouvelle quipe ? Selon des sources concordantes, Sellal ne devrait pas prsenter son plan daction lAPN, pour arracher au moins un quitus politique.

Lagenda est dj assez serr, puisquil ne reste pas beaucoup de temps la clture de la session du printemps, alors que son programme devrait passer par un Conseil des ministres et au moins par un ou deux Conseils du gouvernement. Toutefois, il semble bien que trois dossiers dlicats vont mobiliser Sellal et ses ministres.
Le premier a trait au dcoupage administratif avec la cration dau moins neuf wilayas dlgues dans les rgions du Sud. Il sagira dune premire tape avant dtre suivie, probablement dans six mois, de la cration de six autres wilayas dans les rgions des Hauts Plateaux.
Ce projet est une des promesses de Bouteflika lors de sa campagne lectorale pour la prsidentielle de 2014. Ce dcoupage territorial est une opration dlicate, car il requiert un budget consquent et surtout la mobilisation de moyens et laffectation de ressources humaines. Cest ainsi que le nouveau ministre de lIntrieur et des Collectivits locales devrait commencer par affiner ce chantier, en procdant dj au choix des walis et de lencadrement adquat qui vont rpondre aux immenses besoins des populations des nouvelles wilayas.
Lui-mme ancien wali et natif du Sud, Bedoui devrait sacquitter de cette tche convenablement en raison de ses comptences avres, dautant que les proccupations de ces rgions sont devenues une des grandes priorits du pouvoir central.
En lanant cette dcentralisation administrative, Bedoui aura ainsi loccasion de crer de nouvelles passerelles avec les citoyens de ces rgions et les mouvements associatifs, afin de rpondre aux dolances des jeunes et des catgories pauvres et fragilises de la socit.
De plus, ces nouvelles administrations exigent la cration de milliers demplois, do le lancement de campagnes de recrutement dans ces rgions qui souffrent du chmage.
La seconde urgence de lquipe Sellal est dvolue au nouveau ministre des Finances, Benkhalfa, qui sera appel faire vite. Sa premire mission est dencadrer la loi de finances complmentaire, un texte qui pourrait tre prt au mois de septembre prochain.
Cette LFC est rendue ncessaire en raison de plusieurs paramtres, comme la configuration indite de notre balance commerciale dficitaire, la loi sur linvestissement, la hausse de nos volumes dimportations, ainsi que le glissement de la valeur de notre monnaie nationale par rapport aux devises trangres.
Le rle de Benkhalfa est galement de rorienter laction de notre institution fiscale, encore rigide et timide, et dinjecter linstitution douanire un sang nouveau pour un rle plus prpondrant dans le contrle de nos flux.
Le troisime chantier dlicat est accapar par le nouveau ministre de lEnergie, qui sera appel relancer le dbat sur lexploration et lexploitation des gisements de gaz de schiste, promouvoir et dvelopper les nergies renouvelables et surtout relancer lexploitation et laccroissement de notre production des hydrocarbures, notamment aprs lchec patent de nos derniers appels doffres.
De plus, ce secteur semble encore souffrir des squelles dsastreuses des gestions passes et de limage de marque ternie par les rcents scandales de corruption et des affaires judiciaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ce qui attend Sellal 4




12:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,