> >

[] [ ]

Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV ...

(Tags)
 
Procs EL Khalifa Bank : Djellab et Laksaci parmi les tmoins Emir Abdelkader 0 2015-05-19 01:12 PM
Procs EL Khalifa Bank : Largent perdu des travailleurs...................................... ...... Emir Abdelkader 0 2015-05-17 01:00 PM
Procs EL Khalifa Bank : Crdits et prts... Emir Abdelkader 0 2015-05-14 02:03 PM
Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues Emir Abdelkader 0 2015-05-14 02:00 PM
Aux origines de la cration dEl Khalifa Bank Emir Abdelkader 0 2015-05-11 05:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV ...

Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV Alger affirme avoir t dsigne par Khalida Toumi

Les dernires auditions du procs El Khalifa Bank auront lieu aujourdhui avec les 8 accuss poursuivis pour abus de confiance. Hier, 9 accuss ont comparu pour les mmes dlits.


Parmi eux lex-charg de la scurit de Khalifa TV, ancien chauffeur de la cheferie du gouvernement, qui avait exerc au sein du groupe durant six mois avant de reprendre son poste. Il y avait aussi la directrice de Khalifa TV Alger qui a affirm avoir t dsigne par Khalida Toumi, mais aussi la charge du recructement des quipages qui a surpris lassistance en affirmant quil nest pas ncessaire davoir le bac pour piloter un avion...

Le procs Khalifa sest poursuivi hier par laudition dune dizane daccuss. Parmi eux, Bensouda Samira, ancienne directrice du bureau de Khalifa TV Alger. Elle occupait le poste de directrice centrale charge de la presse au niveau du ministre de la Culture et de la Communication, alors dirig par Khalida Toumi. Elle affirme avoir t nomme la tte du bureau de Khalifa TV, en octobre 2002, la demande de Khalida Toumi. Jai t appele par la ministre, qui ma prsente Mme Djazourli, en prsence de Nadjia Bouzeghrane et Fatima Benhouhou, elle ma remis un dossier pour ltudier.

Ctait une demande daccrditation prsente par Mme Djazourli, directrice de Khalifa TV, pour louverture des bureaux de Khalifa TV et Khalifa News Alger. Djaouida Djazourli a demand Zahia Yahi et Khalida Toumi de lui conseiller des noms de journalistes qui peuvent diriger ces bureaux. Quelques jours aprs, la ministre ma appele pour me dire de prendre en charge le bureau. Jai accept. Khalifa News avait au niveau de la rdaction des journalistes parmi les meilleurs. Khalifa TV tait dirige par Mounir Boudjemaa et Khalifa News par Bouamama. A lpoque, les deux chanes taient trs prises des journalistes algriens.
Les meilleurs voulaient nous rejoindre. En trois mois, nous avions russi dpasser en terme daudimat la 2M et MBC. Elles travaillaient en toute libert et dans le respect de la dontologie. Nous avions russi faire entendre la voix de lAlgrie et donner une autre image du pays. Elle affirme que les deux chanes taient dotes des meilleurs quipements qui taient du mme niveau que ceux de CNN. Le juge : Vous dites que vous aviez t dsigne par la ministre, voulez-vous dire quil y avait une intention politique derrire cette affaire ? Laccuse : Je ne sais pas.
Demandez la ministre. Elle signale avoir restitu tous les quipements, y compris ceux pour lesquels elle navait aucune dcharge. Je ne sais pas ce qui sest pass et ce jour, je nai toujours pas de rponse certaines de mes questions, dit-elle avant que le juge ne lui demande lesquelles. Les problmes ont commenc avec les attaques de la presse franaise et dun dput de lextrme droite. Jai interrog la ministre, mais elle navait pas de rponse. Jai dcid alors de dmissionner. Le juge : Vous voulez dire que cest cette image de lAlgrie que vous donniez qui a gn les Franais ? Laccuse : Certainement. Nous faisions un travail extraordinaire grce aux journalistes professionnels que nous avions. Le juge : Vous aviez t charge par le ministre de la Culture et de la Communication.
Cest une mission nationale ? Laccuse : Peut-tre Le juge : Que sest-il pass ? Laccuse : Lorsque les problmes ont commenc, jentendais des employs dire je vais prendre une camra, un ordinateur, etc. Le juge : Vous aviez tabli un inventaire ? Laccuse : Jai ramen lhuissier de justice mes frais pour faire linventaire. Le juge : Aou ! Cest vraiment une mission nationale ! Elle continue : Jai appel le liquidateur, il na pas voulu me rpondre. Je lui ai adress deux courriers, en vain. Aprs jai publi un placard publicitaire.
Cest partir de l que jai reu un des reprsentants du liquidateur auquel jai remis linventaire. Il ma autoris garder le vhicule. Jai dmissionn au mois de mars et jai rejoint mon mari ltranger. Le juge : Et vous aviez pris la voiture. Laccuse : Pas du tout. Cest le liquidateur qui ma autorise la garder. Lorsque les gendarmes sont venus la prendre, jtais ltranger. Je suis rentre exprs pour la restituer en trs bon tat
Le juge commence lire le procs-verbal de constat effectu par le liquidateur qui dmontre que la voiture ntait pas en bon tat. Laccuse : Ce nest pas vrai. Cette voiture je ne lai jamais utilise. Dans ma famille, il y a un concessionnaire de Volvo, et nous avons tous un vhicule de cette marque Le procureur gnral lui demande si elle sest dplace Paris pour voir le sige de Khalifa TV. Il ny avait pas encore les bureaux. Ctait au dbut, vers le mois de dcembre 2002.
Il y avait juste des journalistes accrdits, rpond-elle. Elle confirme que le salaire de 200 000 DA a t propos par Djamel Guellimi, alors PDG, qui tait dans lobligation de verser les salaires, prcisant quelle na jamais t paye, parce quelle percevait toujours son salaire de directrice centrale au ministre de la Culture et de la Communication. Elle ajoute avoir reu la visite de Djamel Guellimi, en tant que PDG, au bureau de Khalifa TV Alger, dbut 2002.
Le procureur gnral lui rappelle que Guellimi avait t arrt laroport avec 2 millions deuros et laccuse lance : Jai dmissionn moins dun mois aprs et jai remis 150 stations de camras, et des ordinateurs Elle nie catgoriquement avoir remis une quelconque somme en devise, tel que rapport par le procureur gnral. Me Lezzar lui demande si Khalifa TV aurait pu couvrir ses dpenses, si elle navait pas t ferme. En trois mois, nous avions pu avoir de la publicit. Sil ny avait pas eu de problme, elle aurait pu aller trs loin. Le procureur gnral lui demande si cest normal quil y ait des factures de 15 millions deuros et de 200 000 dollars pour des achats de Khalifa TV virs par swift. L accuse rpond que cela ne la concernait pas.
Poursuivis pour navoir pas restitu les voitures
Laccus Rabah Belkacem, ex-directeur adjoint des moyens gnraux Khalifa Airways, est poursuivi pour abus de confiance, parce quil na pas rendu un vhicule dEl Khalifa Bank. Cela est intervenu au moment o je moccupais de mon pouse, qui tait gravement malade. Ds mon retour de France, o elle a t vacue, jai restitu le vhicule au liquidateur avec lequel javais travaill jusqu la maladie de mon pouse, dclare laccus.
Majda Laagoune, poursuivie pour les mmes faits, lui succde la barre pour expliquer pourquoi elle na pas rendu les deux vhicules, lous auprs de Khalifa Rent Car (KRC). Je ne savais pas que KRC avait t mise en liquidation. Ce nest quen juin 2004 que M. Tigmouni, liquidateur de KRC, ma contacte pour me demander de les restituer. Je lui ai expliqu que la location de ces vhicules navait pas expir, il ma dit que je pouvais les garder.
Le juge lui demande sil lui a fait un crit, et laccuse infirme mais souligne quelle continuait sacquitter des mensualits. Il mavait dit que je pouvais les acheter lors de leur vente aux enchres. Je les ai gards sur cette base, peut-tre que mon tort est de ne pas avoir demand un crit, dit-elle. Le juge lui demande pourquoi avoir restitu un seul vhicule la gendarmerie et non pas les deux. Lautre tait Mostaganem au 2e sige de la socit, dit-elle, mais le prsident lui prcise : Il tait chez votre pre. Est-ce quil est grant de votre socit ? Laccus : Non, je lui ai demand de le rcuprer.
Le juge appelle Hakim Boukerma, affect par Khalifa groupe protection et scurit (KGPS) la scurit de Khalifa TV, et lui demande de sexpliquer propos de la Citron Berlingo quil aurait prise. Lorsque le groupe a commenc avoir des problmes, chacun des travailleurs disait : Je vais prendre les camras, un autre les micro-ordinateurs. Nous avions une grande responsabilit.
Jai demand un vhicule la directrice, Mme Bensouda Hadjillani, pour inspecter de nuit. Un jour, un type est venu nous dire quil a t charg par Moumen Khalifa de prendre la direction. Il tait accompagn dun huissier de justice pour faire le constat des lieux et des quipements. Jai appel Hafid Chachoua, le responsable de la scurit du groupe, pour lui en parler.
Il ma rpondu quil ne faut laisser personne Le juge : Quavez-vous fait lorsque vous aviez entendu les gens parler ? Laccus : Jai eu trs peur. Les agents commenaient ne plus venir. Jai parl avec les plus anciens et nous avions assur la scurit des lieux. Le lendemain, lorsque ce monsieur est venu, je lui ai expliqu quil ne pouvait pas entrer Le juge : Avait-il un document ? Laccus : Il avait un document, quil a dit sign par Abdelmoumen. Il ma dit quil lavait rencontr. Jai appel la directrice, elle ma dit laisse-le faire son constat. Le juge : Pourquoi un huissier de justice ? Laccus : Parce quil voulait prendre la place de la directrice ! 

Salima Tlemani






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV ...




07:56 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,