> >

[] [ ]

Alger rpond aux lucubrations saoudiennes

(Tags)
 
Libration de deux militantes saoudiennes des droits des femmes Emir Abdelkader 0 2015-02-13 05:52 PM
Le P-DG de KAIR BV rpond Air Algrie Emir Abdelkader 0 2014-12-14 04:47 PM
LANP rpond Hamrouche Emir Abdelkader 0 2014-07-21 02:07 PM
Les lucubrations d'un officier de la DGSE sur le DRS Emir Abdelkader 0 2013-12-09 10:24 PM
La fivre du mondial sempare de la capitale, DAlger la blanche Alger la verte Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Alger rpond aux lucubrations saoudiennes

Lutte antiterroriste : Alger rpond aux lucubrations saoudiennes






Ragissant linformation rapporte par Algeriepatriotique au sujet d'un rapport diffus samedi dernier par le ministre saoudien des Affaires trangres, accusant lAlgrie de laxisme dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, le porte-parole du ministre des Affaires trangres, Abdelaziz Benali Cherif a affirm, mercredi, que cette question figure en tte des engagements internationaux de l'Algrie, soulignant que ce dossier n'est pas de nature tre trait un niveau bilatral avec aucun pays arabe ou autre. Le dossier de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme figure en tte des engagements internationaux de l'Algrie. Il n'est pas de nature tre trait un niveau bilatral avec aucun pays arabe ou autre, et ne le sera point, a prcis M. Benali Chrif dans une dclaration l'APS, reprochant certains mdias davoir relay des informations avec une forte part d'exagration, d'imprcision et de donnes dnatures, concernant la prise en charge par les institutions algriennes spcialises du dossier de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. L'Algrie qui a, de tout temps, t l'avant-garde de la lutte antiterroriste a poursuivi ses efforts sur le plan international dans le sens de l'dification d'un systme juridique visant radiquer ce flau. Il est, de ce fait, indniable qu'elle est pionnire en termes de tarissement des sources de financement du terrorisme au sein d'un groupe compos de 36 pays ayant pour mission de resserrer l'tau autour des groupes terroristes, a poursuivi M. Benali Cherif. Les recommandations retenues au sein de ce groupe prvoient, entre autres mesures, la mise en place d'un cadre juridique et rglementaire pour chaque pays, qui soit adapt aux exigences d'une lutte efficace et effective contre tout ce qui pourrait prsenter une faille susceptible d'tre exploite par les terroristes pour obtenir des financements leurs actes criminels, a-t-il soulign. Au regard des changements imprvisibles des mthodes utilises par les groupes terroristes, la question d'adaptation des systmes juridiques nationaux aux recommandations internationales se pose avec force et chaque pays pourrait se retrouver dans la zone grise s'il venait diffrer, pour quelle que raison que ce soit, la mise en oeuvre des mesures recommandes, a-t-il tenu rappeler. Concernant l'Algrie, M. Benali Cherif a rappel l'arsenal juridique adopt dans ce sens, commencer par la loi n 05-01 du 06 fvrier 2005 relative la prvention et la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, jusqu' la loi n 15-06 du 15 fvrier 2015 portant introduction de certaines rgles prvues dans les accords internationaux et dcisions du Conseil de scurit, en passant par le dcret excutif promulgu le 12 mai 2015 relatif aux procdures de saisie et/ou de gel des fonds et des biens dans le cadre de la prvention et de la lutte contre le financement du terrorisme. L'arsenal en question se veut une adaptation du cadre juridique en Algrie aux exigences internationales, mme de faire sortir l'Algrie de la zone grise, aprs l'valuation par les pairs, prvue lors de la prochaine runion du groupe d'action financire pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. L'valuation se fait dans le respect de normes purement techniques qui ne sauraient, en aucun cas, prter quivoque ni donner lieu des interprtations tendancieuses visant sortir le dossier de son contexte, a conclu M. Benali Cherif.

R. N.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Alger rpond aux lucubrations saoudiennes




07:39 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,