> >

[] [ ]

Des commissions taient accordes des clients ...

(Tags)
 
il y a 53 ans taient assassins Max Marchand, Mouloud Feraoun... Emir Abdelkader 0 2015-03-16 04:59 PM
pourquoi la France et le Maroc s'taient brouills Emir Abdelkader 0 2015-02-01 12:09 PM
Les terroristes parisiens taient financs par... Emir Abdelkader 0 2015-01-12 04:13 PM
un boucher halal trompe ses clients avec du porc Emir Abdelkader 0 2014-10-23 05:05 PM
Mes clients achtent des rsidences secondaires Emir Abdelkader 0 2014-07-10 02:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Des commissions taient accordes des clients ...

Des commissions taient accordes des clients publics pour leurs placements Khalifa Bank






Des commissions taient accordes des dpositaires publics la suite de leurs placements effectus Khalifa Bank, a rvl samedi devant tribunal criminel de Blida le tmoin Hakim Korse.
Entendu par le juge Antar Menouar dans le cadre du procs de Khalifa Bank, le tmoin a soutenu que des commissions taient accordes des clients du secteur public et qui reprsentaient un pourcentage variable, proportionnellement au placement effectu auprs de la dfunte banque.
Ayant purg une peine de dix ans dans la mme affaire, le tmoin occupait au moment des faits (fin 1999 dbut 2000) la fonction de directeur de lagence dOran de ladite banque, au titre de laquelle il avait sign les commissions en question, sans pour autant en avoir ngoci les termes, a-t-il affirm.
Citant lexemple de lOffice de promotion et de gestion immobilire (OPGI) de Relizane, M. Korse a confirm au juge que plus dune trentaine dentreprises publiques, clubs sportifs, etc, en ont aussi bnfici alors quil avait soutenu, peu de temps avant, navoir pas sign les documents en question.
Tout en imputant la responsabilit directe lex-directeur de la trsorerie de Khalifa Bank, Fouzi Baichi (dcd), il a disculp lex-patron dchu du groupe Khalifa, Abdelmoumne Khelifa, de lavoir personnellement instruit au sujet de ces oprations.
Ce sont alors des commissions qui taient remises sous la table , lui assne le juge qui linterroge, par ailleurs, sur le trou financier cumul par lagence avant la dissolution du groupe et qui tait de 46 millions de DA.
Soutenant labsence de difficults financires de cet ordre, le tmoin a voqu des critures entre agences en suspens , confirmant le nombre de plus dun millier de celles-ci et avanc par le juge Menouar.
Le tmoin a t, en outre, confondu par le prsident du tribunal sur loctroi dun sponsoring financier de 2 millions de DA lassociation locale La Radieuse , sans document attestant de la transaction. En guise de rponse, il a de nouveau ddouan son ex-patron, Abdelmoumne Khelifa de len avoir instruit directement.
Vous disiez le contraire devant le juge dinstruction. Est-ce parce que ce dernier est cette fois-ci prsent au tribunal? , laccule le juge, qui linterroge galement sur dautres montants remis dautres parties. Le tmoin tiendra les mmes propos mme de le disculper.
M. Korse sera, par ailleurs, entendu au sujet du transfert de lexcdent financier engrang par lagence quil dirigeait vers la caisse principale dAlger, et propos de laquelle il a confirm lacheminement des fonds, en dinar et en devises trangres, bord de la flotte de lex-Khalifa Airways.
Le transfert se faisait par M. Baichi et je ny tais concern en rien ds lors que jestimais que ce dernier en avait les prrogatives de par sa fonction , a-t-il rtorqu au juge qui avait relev lirrgularit qui consistait en labsence de traabilit de lopration.
Ayant assum plusieurs responsabilits au sein du groupe Khalifa, Tahar Mekkadem a rpondu, entre autres, du prt de plus de 23 millions de DA pour lachat dun appartement et dun autre dune valeur de 650.000 DA pour lacquisition dun vhicule, sans documents y attestant.
Tout en dgageant la responsabilit directe de Abdelmoumne Khelifa quant ces prts, le tmoin a assur avoir restitu 4 millions de DA au titre du second prt, sans pour autant galement en avoir de preuve crite.
Cela sest fait conformment la relation que jentretenais avec M.Khelifa , a-t-il clarifi, avant de confirmer avoir encaiss, au titre de sa fonction, des bons anonymes dun montant de 18 milliards de centimes au profit dune personnalit dont lidentit ne lui avait pas t divulgue.
Devant le juge dinstruction, vous aviez ni avoir encaiss le montant , linterrompt le juge Menouar avant de le questionner sur dautres transferts, de mme que sur des failles financires releves dans la caisse principale de Khalifa Bank, lorsquil y exerait en tant que directeur de lexploitation.
Rejetant ce constat, le tmoin qui a purg cinq ans de peine au titre de cette affaire, a reconnu lexistence dun seul dficit, de mme navoir jamais sign de conventions de sponsoring de plus dune vingtaine de clubs sportifs, en sa qualit dex-conseiller sportif lex-Khalifa TV.
Il rpondait ce sujet, une interpellation du procureur gnral, Mohamed Zerg Erras, sur la rgularit de ce sponsoring et qui sest, en outre, enquis auprs du tmoin sur la procdure denregistrement des montants de sponsoring des clubs sportifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des commissions taient accordes des clients ...




06:55 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,