> >

[] [ ]

14e jour du procs Khalifa Bank...

(Tags)
 
Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV ... Emir Abdelkader 0 2015-05-20 03:25 PM
Procs EL Khalifa Bank : Djellab et Laksaci parmi les tmoins Emir Abdelkader 0 2015-05-19 01:12 PM
Procs EL Khalifa Bank : Largent perdu des travailleurs...................................... ...... Emir Abdelkader 0 2015-05-17 01:00 PM
Procs EL Khalifa Bank : Crdits et prts... Emir Abdelkader 0 2015-05-14 02:03 PM
Procs EL Khalifa Bank : 40 voitures de KRC disparues Emir Abdelkader 0 2015-05-14 02:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool 14e jour du procs Khalifa Bank...

14e jour du procs Khalifa Bank, La directrice de la montique confronte Moumen Khelifa






Le procs Khalifa Bank a connu, hier, son dernier jour daudition de prvenus. Demain, ce sera au tour des accuss ayant purg leur peine de se prsenter la barre en tant que tmoins, linstar du directeur de la caisse principale de Chraga de Khalifa Bank et du directeur de lagence des Abattoirs do sortaient des sommes faramineuses sans documents justificatifs, tel qutabli par linstruction.
Lex-directrice de la montique, Lynda Benouis, confronte Rafik Moumen Khelifa ? Ctait une chose inattendue et pourtant le prsident du tribunal criminel prs la cour de Blida la fait. Lynda B. a intgr Khalifa Bank lanne 2000 avec pour mission la mise en place de la structure montique de carte de retrait en dinar et en devise : Mastercard et American Express. Elle a bnfici dun prt dans des conditions assez particulires. Elle raconte : On habitait au 8e tage dun immeuble El-Biar, ma mre tant trs malade, on devait dmnager pour un autre logement situ au maximum au 2e tage. Nous narrivions pas vendre notre appartement rapidement et le propritaire du logement pour lequel nous avions postul nous a donn une semaine pour conclure la transaction. Alors je suis alle voir Moumen Khelifa et je lui ai expliqu la situation, prcisant quil me fallait 9 millions de centimes durgence et il ma accord le prt. Le magistrat linterrompt en lui rappelant que pour avoir un crdit, il faut constituer un dossier. Elle rplique : Je nai jamais parl de crdit mais de prt. Jai donn la banque le numro de compte de la personne qui devait nous vendre la maison pour lui faire le virement de la somme. Le juge linterrompt encore une fois : Vous voulez me faire croire quune personne qui gre un empire a le temps de soccuper de ce genre de choses et puis largent qui sort dune banque doit avoir une traabilit lgale. Admettons que Khelifa voulait vous aider pourquoi ne pas vous avoir fait un chque ? Lynda B. soutient quelle a rembours le prt en trois tranches de 3 millions de centimes en les remettant un certain Houssou de la direction gnrale. Je suis alle remettre la premire tranche M. Khelifa et cest lui qui ma demand de la donner Houssou et cest ce que jai fait pour les deux dernires tranches. Quand jai fini de rembourser, jai adress une lettre de remerciements Rafik Khelifa sur laquelle il a accus rception.
Interrog Moumen Khelifa donne une toute autre version : Elle a demand un crdit la direction gnrale mais aprs je ne sais pas ce qui sest pass. Elle a d rembourser la banque. Le juge : Vous a-t-elle fait une lettre de remerciements ? Khelifa : Certainement pas. Le magistrat : Mme pour moi cette mthode ma paru bizarre. Je vous rappelle aussi que durant linstruction vous avez dclar que vous avez remis la premire somme Moumen sans tmoin.
Elle dclare que ses PV daudition durant linstruction sont truffs de choses quelle na jamais dites. Jai seulement dit au juge que lorsque jai demand le prt, Khelifa tait seul. La suite est connue. Ladministrateur de Khalifa Bank, Mohamed Djellab, la convoque pour rgulariser sa situation. Le liquidateur Moncef Badsi lui signifie par la suite que la lettre de remerciements avec accus de rception quelle voulait prsenter comme preuve du remboursement de la somme de 9 millions de centimes ntait pas recevable. Elle devait rembourser, mais elle reconnat quelle ne la pas fait jusqu ce jour, considrant quelle a dj pay sa dette.
Une villa de trois tages pour la modique somme de 700 millions de centimes
La msaventure de Hadi Aggoun a commenc, quant elle, avec lachat dune villa situe dans le rput Village des artistes de Zralda au prix incroyable de 700 millions de centimes. Le bien en question lui a t vendu par Abdelhafid Chachoua, ancien directeur gnral de la socit de scurit et prvention du groupe Khalifa. Le prix initial tait de
800 millions de centimes, prcise le prvenu qui ajoute quil a engag des travaux de finitions pour 450 millions de centimes. Le prsident de laudience lui demande si cela lui a paru bizarre dacheter une villa de trois tages construite sur 250 m2 sur une superficie globale de 500 m2 ce prix. Hadi Aggoun concde quil lavait estime 1,5 milliard de centimes. Le procureur gnral va droit au but en avanant que la maison a t brade pour ne pas faire lobjet de saisie. Le contrat de la villa a t tabli en avril 2003 et linstruction autour de laffaire Khalifa le 25 mars 2003. Donc Chachoua tait press de vendre parce que laffaire avait dmarr entre-temps Chraga, accuse Zarg El-Ras. Le magistrat ajoute que le tribunal criminel a lintime conviction que Chachoua a achet la villa avec largent de Khalifa. Hadi Aggoun est poursuivi pour dissimulation dun bien vol li une affaire criminelle. Le prvenu affirme quil a entendu parler du scandale Khalifa, mais ne connaissait pas Chachoua, prcisant que la transaction a eu lieu par lintermdiaire du pre de ce dernier.
Cest au tour dun ancien arbitre dans le championnat national et expert international en sport de passer la barre. Avant dentamer une carrire sportive, il a travaill pendant 37 ans en tant que cadre au ministre des Tlcommunications. À la retraite, il postule pour un poste de directeur des tlcommunications au sein du groupe Khalifa et lobtient pour un salaire de 60 000 dinars. Ma mission consistait en la fourniture de supports de tlcommunications des agences de Khalifa Bank et ensuite Khalifa Airways. Lors de son recrutement, il a t reu, chose rare, par Rafik Moumen Khelifa en personne. Je crois que ma carrire darbitre ma beaucoup aid. Le prvenu marque un moment dmotion. Le juge saisit cette occasion pour faire une mise au point : Je crois savoir par la presse que lun des accuss a fait un malaise aprs son audition. On ne fait pas pression sur les gens, mais cest de notre devoir de poser des questions pour pouvoir juger quitablement. Antar Menouar sera trs indulgent avec lui. Il le laisse mme raconter longuement sa vie daccus. En 2007, pendant 63 jours mes enfants ne savaient pas o partait leur pre. Ils taient lpoque luniversit. En 2015, il demande leur mre pourquoi notre pre part de 6h30 jusquau soir et elle a d leur expliquer que jtais inculp dans le cadre du procs Khalifa. Mon fils, ce matin, ma envoy un message me disant bon courage. Dailleurs je ne sais pas ce que la justice me reproche.
Lex-directeur dAntina : On a mis fin mes fonctions de manire violente
Le magistrat veut savoir qui payait les factures des tlphones portables. Au dbut, ctaient les moyens gnraux et jai demand louverture dun compte au nom de la direction des tlcommunications. Avec le comptable, il y avait la double signature. À propos des six tlphones et six micros portables, il affirme quil les a remis la direction gnrale de Khalifa Bank. Pour faire linventaire, jai demand la DG de me donner les noms des personnes qui en ont bnfici et on ma dit quils ont t attribus la direction de la Cnas. Khelifa a continu payer les factures entre 3 000 et
4 000 DA pour quatre portables seulement. Les autres ont fonctionn avec des abonnements. Encore une fois, il verse dans les lamentations : Beaucoup de gens ont souffert cause de cette affaire. En 2007, jai t innocent et le parquet a fait appel. Jai vcu huit ans de cauchemar. Sagissant des micros portables, dun bureau et de deux chaises quil a gards aprs la mise en faillite du groupe Khalifa, il soutient que ce sont des cadeaux reus en France la fin dun stage par la socit Sagem. Ce sont des pratiques universelles qui entrent dans le cadre du marketing. Je nai bnfici ni dun crdit, ni dune Mastercard, ni de voiture. Jai arbitr six championnats nationaux.
Laudition de Sid-Ahmed Hadadi ne sera pas longue. Victime dun AVC en 2013, il a perdu lusage de la parole. Le prsident du tribunal criminel tentera de communiquer avec lui en lui posant des questions directes sur ses dclarations lors de linstruction. Haddadi a rpondu par un hochement de tte et parfois par des phrases griffonnes sur une feuille. Il la interrog surtout sur lordinateur quil na pas remis aprs la fermeture des structures du groupe Khalifa.
Lex-directeur de la compagnie arienne Antina et ancien directeur commercial de Khalifa Airways, dclare quil a t mis fin ses deux fonctions dune manire simultane et violente. Il cherche joindre Rafik Moumen Khelifa pour avoir des explications, mais au bout de quelques jours, il cde et procde la passation de consignes. Il est poursuivi pour abus de confiance, ayant gard un ordinateur de travail aprs son dpart. Boukayeb Chafik explique : Jai tout remis mon successeur mais je lui ai demand de conserver ce micro car il contenait toutes les donnes de ma gestion. Il faut se remettre dans le contexte de lpoque, il ny avait pas toute cette technologie pour recopier et conserver des documents relatifs ma gestion en vue de les mettre la disposition du liquidateur. Nous navions notre disposition que des disquettes. Jai sign une dcharge pour cet ordinateur et tout le monde savait quil tait chez moi. Jtais pay 300 000 DA. Que valait pour moi ce simple micro que dailleurs je nai jamais utilis pour autre chose que la consultation de ces dossiers ?
Le procureur gnral lui demande sil na pas t tonn de voir deux directeurs la tte de Khalifa Airways. Cest vrai que cest une forme dorganisation laquelle je ne me suis pas habitu. Je dois toutefois dire que Khalifa Airways fonctionnait avec quatre dpartements. La direction technique, la direction des oprations ariennes, la direction des oprations au sol et la direction commerciale. Toutes encadres par des professionnels.


N. H
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

14e jour du procs Khalifa Bank...




04:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,