> >

[] [ ]

Khalifa enfonce la fille de lex-P-DG dAir Algrie

(Tags)
 
Procs EL Khalifa Bank : Lex-directrice de Khalifa TV ... Emir Abdelkader 0 2015-05-20 03:25 PM
lAlgrie nextrade pas ses citoyens propos de laffaire Khalifa Emir Abdelkader 0 2014-06-03 11:19 PM
Pourquoi l'Algrie refuse-t-elle le transfert de Rafik Khalifa ... Emir Abdelkader 0 2014-05-31 02:48 PM
LAlgrie senfonce. Abdelaziz Bouteflika, le dernier des prsidents morts-vivants Emir Abdelkader 0 2014-03-01 09:12 AM
la Libye senfonce dans la violence Emir Abdelkader 0 2014-01-13 02:37 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Khalifa enfonce la fille de lex-P-DG dAir Algrie

Khalifa enfonce la fille de lex-P-DG dAir Algrie

Le procs de Khalifa Bank sest poursuivi hier au tribunal criminel de Blida par le dfil la barre de 9 accuss non dtenus. Ces derniers dont Benouis Lynda, la fille de lancien patron dAir Algrie, feu Benouis Tayeb, sont poursuivis pour les dlits d abus de confiance et de dissimulation de biens acquis dun vol .
Auditionns au titre de la quatorzime journe du procs, les accuss qui se sont succd devant le prsident du tribunal Antar Menouar ont, lunanimit, ni tous les faits qui leur ont t reprochs au cours de lenqute prliminaire et de linstruction judiciaire. Ils ont rejet laccusation davoir gard intentionnellement des biens prcdemment acquis auprs de lex-milliardaire Abdelmoumene Rafik Khalifa ou via la proprit bancaire de ce dernier, lex-Khalifa Bank de Chraga.
Le premier accus tre auditionn par le prsident, est le franais Jean-Bernard Phillan au sujet dun micro portable acquis au titre de sa fonction. Il occupait le poste de directeur de lexploitation dAntina, une des anciennes compagnies ariennes de Abdelmoumene Khalifa. Se dfendant arabe dialectal et se passant ainsi de traducteur, Phillan a soutenu navoir pas eu lintention de garder lappareil informatique en sa possession, affirmant ne lavoir pas restitu en raison des donnes de la compagnie qui sy trouvaient. Cela, dautant plus que des piratages prcdents ont eu lieu au sein dAntina au profit de compagnies concurrentielles, a-t-il poursuivi.
Je suis un Algrien et un fils de lAlgrie
Il a affirm au juge Menouar avoir restitu en 2003 le vhicule de service acquis lors de son exercice et ce, ds le dbut du dclin de lex-empire Khalifa, de mme que lordinateur en question afin dviter quil ne soit exploit illgalement , ajoutant avoir saisi par crit le liquidateur de la caisse principale deux reprises ce sujet, en vain. Je suis un Algrien et un fils de lAlgrie , a-t-il tenu dclarer, mu, avant de prciser que sa famille a subi les affres de lOrganisation arme secrte (OAS) franaise durant la guerre de libration nationale.
Personne ne doute de votre sincrit et vous comparaissez dans ce tribunal au mme titre que nimporte quel autre citoyen a rpliqu, rassurant, le juge Menouar. Le prsident a par ailleurs interrog laccus Rachid Bessehoua pour le mme dlit savoir dissimulation de biens acquis par vol . Il a t est en justice propos dun vhicule dont il a bnfici dans le cadre dun achat group de Khalifa Bank, alors quil navait aucun lien avec celui-ci.
Cest grce mon beau-frre, Badreddine Chachoua qui occupait la fonction de directeur de la communication et du dveloppement technique du groupe Khalifa, que jai pu bnficier des rductions proposes lors de cet achat , a-t-il soulign, ajoutant avoir pay la somme de 200 millions de centimes pour ledit vhicule, inscrit en son propre nom.
Auditionn pour le mme chef dinculpation par le juge dinstruction du tribunal de Chraga puis confirm par la chambre daccusation de la cour de Blida, El-Hadi El-Aggoun a rpondu de lachat dune villa dont le propritaire tait laccus dtenu Abdelhafidh Chachoua, charg alors de la scurit des fonds au sein du groupe dissous et quil a mise en vente ds le dbut de la liquidation de celui-ci. Sise au Village des artistes de Zralda, la villa a t achete 700 millions de centimes alors que sa valeur relle, a relev le juge, tait de 3 milliards de centimes ! La villa vous a t cde apparemment un prix symbolique ! Le prvenu a par ailleurs ni avoir un lien direct avec le dnomm Abdelhafid Chachoua. Il a soutenu avoir conclu le contrat dachat du bien avec le pre de ce dernier, notant que la transaction a t conclue en deux jours .
Le procureur gnral Mohamed Zerg Erras lui demande alors si cette vente navait pas suscit sa curiosit eu gard lemplacement et au prix de la villa, de mme qu la clrit avec laquelle elle sest effectue. Lui succdant un ex-cadre du ministre de la Poste et de Technologie de la communication tait poursuivi pour, outre le dlit d abus de confiance , de prjudices occasionns lex-banque prive.
Ce quoi, cet ancien cadre a rpliqu avoir peru des biens daccompagnement de la part des entreprises layant form pendant son exercice Kalifa Bank et non pas par celle-ci . Le mis en cause a cit, ce propos, la socit franaise de tlcommunications et dlectronique Sagem, avant de soutenir avoir sign en 2001 la dcharge de dlivrance de six tlphones portables la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS), sur instruction de Abdelmoumene Khalifa.
Deux des appareils en question, a relev le juge Menouar, taient utiliss par leurs destinataires au nom de Khalifa Bank et non pas en les leurs, ce que confirmera le prvenu qui a ajout avoir restitu en 2005 au liquidateur de ladite banque, Moncef Batsi, le vhicule de service acquis auprs de celle-ci. Lancien directeur des Finances et de la Comptabilit Khalifa Bank de 2001 2003, le prvenu Sid-Ahmed Haddadi, sest dfendu davoir conserv un tlphone et un ordinateur portables acquis pendant son exercice.
Il a, en revanche, dclar avoir remis son ex-employeur, au moment de sa dmission, le vhicule de fonction dont il a bnfici. Le mis en cause a confirm par crit au prsident car il ne pouvait parler, avoir remis les premiers biens en 2004 aprs lintervention du liquidateur du groupe, Moncef Batsi. Egalement ancien cadre du ministre de la Poste et des Technologies de la Communication et de lInformation (PTIC), Haddadi a perdu lusage de la parole la suite dun accident vasculaire crbral (AVC).
Lynda Benouis na pas rembours les 900 millions
Le prsident a en outre auditionn Benouis Lynda, la fille du feu Benouis Tayeb, ancien prsident-directeur gnral dAir Algrie, qui a occup le poste de directrice de la monnaie, charge des cartes CIB la caisse principale de Khalifa Bank.
La mise en cause tait poursuivie pour navoir pas rembours le crdit bancaire dont elle a bnfici et qui tait de lordre de 900 millions de centimes pour lacquisition dun appartement en plein cur de la capitale, alors que le liquidateur a affirm que lintresse a achet une villa Chraga.
Lors de son audition par le prsident, elle a tenu a dclar quelle a sollicit un prt bancaire auprs du directeur de lagence de Chraga pour lachat dun appartement, car sa mre gravement malade ne pouvait pas monter jusquau 9e tage.
Elle a par ailleurs prcis quelle sest ensuite rapproche de Khalifa Abdelmoumene Rafik qui lui a demand un dlai pour pouvoir prendre la dcision dans ce sens. Quelques jours plus tard, elle a t invite se prsenter la banque dissoute pour prendre possession de largent. A la question de savoir si elle a rembours la totalit de la somme, elle a rpliqu : Jai rembours toute la somme, cest--dire 900 millions de centimes, en trois tranches. Jai obtenu les sommes de la part dun parent .
Dans le mme contexte, elle a affirm au juge quelle a restitu largent Khalifa Abdelmoumene en personne ! Suite quoi, le prsident a dcid dune confrontation avec lex-golden boy, durant laquelle, Khalifa a clam haut et fort : Ce nest pas vrai monsieur le juge ; elle na jamais remis les 900 millions de centimes quelle a pris auprs de lagence de Chraga ! Je ne lui ai jamais sign une lettre de flicitations ! Nous avons vers ces sommes faramineuses dans le compte courant de la personne qui devait leur vendre lappartement ! elle .
Le liquidateur de la caisse principale de Khalifa Bank, selon toujours le juge, a prcis dans son rapport que le trou financier de 900 millions de centimes dcouvert lagence de Chraga na jamais t rembours ! Les autres accuss ont maintenu leurs premires dpositions faites lors de linstruction judiciaire. Ils ont t unanimes de nier avoir eu lintention de garder les biens dautrui en leur possession, notamment en ce qui concerne les micros portables et des portables cellulaires.
Le prsident Antar Menouar procdera, partir daujourdhui, lcoute des tmoins cls notamment ceux qui taient concerns directement, limage de ceux poursuivis en matire correctionnelle et lesquels ont purg leurs peines. Il est rappeler que le dbut de la semaine prochaine sera sans aucun doute riche en dclarations, car de hauts cadres et fonctionnaires dfileront la barre pour donner leur version des faits.
Par ailleurs lun des accuss, Laoudj Boualem a t poursuivi pour non-dnonciation de criminels occupait le poste de charg du service juridique au sein de Khalifa Bank. Il a t reproch au mis en cause de navoir pas dpos plainte contre lancien directeur de lagence dEl Harrach Aziz Djamel et de lex-directeur de lagence des Abattoirs dHussein Dey.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Khalifa enfonce la fille de lex-P-DG dAir Algrie




03:11 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,