> >

[] [ ]

Le Conseil des ministres : des chiffres et des messages

(Tags)
 
Communiqu du Conseil des ministres Emir Abdelkader 0 2014-12-31 01:13 PM
Communiqu du Conseil des ministres Emir Abdelkader 0 2014-08-27 11:30 AM
Conseil des ministres : Les grandes nouveauts Emir Abdelkader 0 2014-05-24 02:59 PM
DOCUMENT : le communiqu du Conseil des ministres Emir Abdelkader 0 2014-05-07 10:56 PM
Communiqu du Conseil des ministres (Texte intgral) Emir Abdelkader 0 2013-12-31 01:29 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le Conseil des ministres : des chiffres et des messages

Le Conseil des ministres : des chiffres et des messages






Voici les principaux messages du prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, et chiffres communiqus lors du Conseil des ministre runi dimanche Alger :
Le prsident de la Rpublique invite le gouvernement se mobiliser pleinement pour lexcution de limportant programme quinquennal de dveloppement, dans une conjoncture arques par les contraintes actuelles sur les revenus de lEtat .
Il en appelle un surcroit defforts, davantage de rigueur et de rationalit dans la gestion des ressources publiques, un suivi troit des projets et des dossiers, une communication efficace lendroit de lopinion nationale ainsi quune complmentarit exemplaire entre tous les membres du gouvernement .
Rvision du code de commerce : elle se limite aux dispositions relatives aux socits responsabilit limite (SARL) afin den faciliter la cration et protger davantage les associs et pour amliorer le climat des affaires dans le pays .
SARL : les exigences lgales du capital minimum et le rythme de sa libration seront fortement assouplis . Introduction de lapport en industrie pour faciliter lassociation entre les dtenteurs de capitaux et les partenaires possdant dj un savoir-faire ou des infrastructures. Le nombre maximal des associs dans une SARL sera port de 20 50. Dans le cas dun retard dpassant six mois dans la cration de la SARL acte devant le notaire, les associs pourraient retirer leur apports au del de ce dlai.
Investissement et emploi : le prsident de la Rpublique invite le gouvernement poursuivre et acclrer les rformes lgislatives, rglementaires et organisationnelles de nature promouvoir le dveloppement de linvestissement et de la cration de lemploi.
Le prsident de la Rpublique a soulign quil ny a plus de distinction entre capital priv et public. Cest aux Algriens dabord quil revient de construire le dveloppement nationale dans la transparence et dans le respect des lgislations fiscales et du travail et dans un engagement collectif contre toute forme de la contrebande . LAlgrie a besoin aussi de lapport de partenaires trangers pour tirer profit de leur expriences et savoir-faire .
LEtat veillera llimination des disparits rgionales, la promotion de la justice et la solidarit nationale . Cration de mdailles de la bravoure militaire , de la participation aux guerres du Moyen-Orient en 1967 et 1973″ et la mdaille militaire avec un 3e chevron dont loctroi est conditionn par une priode de service de 30 ans avec mrite.
Le prsident de la Rpublique sincline la mmoire des victimes du devoir national et renouvelle lhommage lANP et des corps de scurit pour leur engagement et leurs sacrifices dans la lutte contre le terrorisme ainsi que leur mobilisation permanente pour la protection des personnes et des biens ainsi que pour la garantie de lintgrit du territoire national dans un environnement sous rgional perturb.
Dveloppement du Sud et Hauts plateaux : cration de dix circonscriptions administratives au Sud du pays dans huit wilayas (Adrar, Biskra, Bechar, Tamanrasset, Ouargla, Illizi, El Oued et Ghardaa) dirigs par des wali dlgus sous lautorit des walis territorialement comptent. Ce dispositif administratif sera largi aux wilayas des Hauts plateaux, ds 2016.
Le prsident de la Rpublique a demand quune attention particulire soit accorde la promotion de linvestissement, travers les wilayas du Sud et des Hauts plateaux, hauteur des multiples opportunits disponibles dans ces rgions.
LAlgrie participera hauteur de 174.625 USD une nouvelle reconstitution de ressource de lAssociation internationale pour le dveloppement (institution de la Banque mondiale, comprenant 173 pays membres). Actualisation du programme national des nergies renouvelables et du dveloppement de lefficacit nergtique qui permettra, lhorizon 2030, un dploiement plus grande chelle du photovoltaque et de lolien, accompagn moyen terme de la production dnergie partir du solaire thermique, ainsi que lintgration de la cognration, la biomasse et la gothermie pour rpondre aux besoins du march local et pour dventuelles exportations vers lEurope.
A terme, les nergies renouvelables reprsenteront 37% de la production nationale dlectricit avec une conomie de 300 milliards de M3 de gaz pour la priode allant de 2021 2030 qui seront orients vers lexportation.
Le volet du dveloppement de lefficacit nergtique vise la rduction de 9% de la consommation globale dnergie lhorizon 2030, soit une conomie de 63 millions de TEP (tonnes quivalent ptrole) reprsentant un gain financier de 42 milliards de dollars.
La mise en uvre de ce programme conduira lisolation thermique de 100.000 logements par, ainsi que la conversion de au GPL de plus dun million de vhicules particuliers et plus de 20.000 autobus, en mme temps que seront crs plus de 180.000 emplois.
Le prsident de la Rpublique engage le gouvernement conduire ce programme rsolument et prsenter annuellement des bilans dtape. Rentre scolaire et universitaire 2015-2016 : 10 millions dlves et tudiants. 8,5 millions dlves (dont 150.000 nouveaux) et 1,5 million dtudiants (200.000 nouveaux). Education nationale : recrutement de 19.000 nouveaux agents par lducation nationale dont plus de 10.000 destins lencadrement pdagogique.
Programmation de la ralisation de 562 coles, 231 CEM, 276 lyces, 156 cantines scolaires, 108 demi-pensions et 23 internats. Le prsident de la Rpublique a charg le gouvernement de dgager une enveloppe budgtaire supplmentaire pour la rparation des tablissements scolaires souffrants de dgradations et de reconduire les dispositifs daides aux enfants issus des familles dmunies.
Universit : 1,5 million duniversitaires accueillis dans 98 tablissements et 75.000 nouvelles places pdagogiques (49 universits dont celle de la formation continue, 10 centres universitaires, 20 coles nationales suprieures).
680.000 lits dhbergements, dont 50.000 nouveaux rpartis sur 394 rsidences universitaires. 4.600 nouveaux enseignants universitaires qui renforceront les effectifs actuels 52.000 enseignants universitaires (5.500 professeurs et 11.500 matres de confrence).
Le prsident Bouteflika a insist sur la ncessit daccompagner la densification du rseau universitaire par la disponibilit dun encadrement pdagogique du niveau requis partout travers le territoire national.
Plan national anti-cancer : ordonn par le prsident Bouteflika, il a t conu par un panel dminents spcialistes qui ont remis leurs conclusions, il y a quelques mois, comprenant un plan quinquennal de cinq actions concrtes accompagn dune valuation financire (180 milliards de dinars).
La mise en uvre de ce plan sera supervise par un comit multi-sectoriel de pilotage et de suivi.
Le prsident de la Rpublique a charg le gouvernement de suivre de prs sa mise en uvre et de lui en faire un rapport rgulirement. Il a rappel limportance de la rforme hospitalire qui doit tre redynamise . Il a galement ordonn la mise en place du systme de contractualisation des soins entre les tablissements de sant publique et les caisses de scurit sociale, de sorte rationaliser davantage la gestion des infrastructures de sant publique et prserver les quilibre financiers des caisses de scurit sociales .
Ramadhan : garantir les approvisionnements, notamment les crales, les laitages et les viandes, et lutter contre la flambe des prix (encadrement des marges et gnralisation des facturations).


(Aps)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Conseil des ministres : des chiffres et des messages




07:54 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,