> >

[] [ ]

Bouteflika maintient la mdecine gratuite

(Tags)
 
Gratuit des soins: Mythe ou ralit ? Emir Abdelkader 0 2014-10-09 12:24 PM
Libye : lancien cabinet se maintient et sen remet la justice Emir Abdelkader 0 2014-05-29 03:51 PM
La prsidence maintient sa feuille de route Emir Abdelkader 0 2014-05-29 01:26 AM
A Calais, votez et repartez avec une baguette gratuite Emir Abdelkader 0 2014-03-28 07:11 PM
Larme maintient la pression Emir Abdelkader 0 2013-07-21 02:43 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Bouteflika maintient la mdecine gratuite

Abdelmalek Boudiaf est formel, Bouteflika maintient la mdecine gratuite






La gratuit des soins est irrversible
Aucune rumeur nest permise sur la fin suppose de la mdecine gratuite. Cest ce qua affirm hier Alger le ministre de la Sant, Abdelmalek Boudiaf.
Le Conseil des ministres runi dimanche dernier sous la prsidence du prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, a apport du nouveau. Boudiaf est revenu sur cette runion pour indiquer que le prsident a insist sur le maintien de la mdecine gratuite et quun article spcifique est consacr ce point dans le projet de loi sur la sant.
Il ny aura donc pas de suppression de cet acquis contrairement ce qui a t crit suite aux dclarations de lex-ministre des Finances, Mohamed Djellab, selon lesquelles le citoyen devait payer les soins reus lhpital. Bien au contraire, lEtat continue construire de nouvelles units de proximit au profit du citoyen.
En matire de sant, de nouvelles infrastructures sanitaires sont prvues. Trois dentre elles seront rceptionnes prochainement Alger. Elles seront livres progressivement partir de 2015, a indiqu hier le ministre de la Sant, Abdelmalek Boudiaf, lissue dune visite sur trois chantiers de projets en cours de ralisation louest de la capitale.
Il y a une grande pression sur les hpitaux et les autres structures sanitaires Alger et la ralisation de nouvelles entits est devenue ncessaire pour disposer dtablissements de soins de proximit notamment louest de la capitale, a indiqu le ministre.
A Doura, il y aura une nouvelle maternit de 150 lits dont les travaux seront achevs en novembre 2015 alors quun trauma center de 120 lits sera rceptionn en fvrier 2016 Zralda. Le chantier de ralisation dun complexe mre-enfant de 80 lits Baba Hassen, ne sera, quant lui, finalis que dans un dlai de 14 mois. Tous ces projets ont connu un retard dans leur ralisation pour de nombreuses raisons dont la rsiliation des contrats avec des socits qui avaient entam les travaux avant de les abandonner.
Ainsi, le complexe de Baba Hassen date de 2007. Le ministre a aussi indiqu quun personnel form sera prt pour entamer son activit dans ces nouvelles units et il a ajout que 6 500 techniciens suprieurs de la sant sont en train de poursuivre leur formation cet effet. Le ministre a aussi visit la polyclinique Aroua Hydra ainsi que le CHU de Doura, ltablissement hospitalier de proximit de Zralda et la polyclinique de Staouli o il sest dclar satisfait de la qualit de service.
Le ministre a aussi indiqu quune usine de matire premire entrant dans la fabrication de linsuline sera inaugure dans les prochains jours Tizi Ouzou.
Le ministre a prsent lors de la runion du Conseil des ministres le plan national anticancer. Ce plan ordonn par le chef de lEtat a t le fruit des travaux dun panel dminentes comptences mdicales du pays qui ont dpos leurs conclusions il y a quelques mois. Celles-ci ont t traduites par le gouvernement en plan dactions concrtes, accompagnes dune valuation financire.
Le plan national anticancer sarticule dabord autour de lamlioration de la prvention contre les facteurs de risques, des possibilits de dpistage de certains cancers, ainsi que des capacits de diagnostic.
Ce mme plan tend la redynamisation du traitement dans linterdisciplinarit, lorganisation de lorientation, de laccompagnement et de suivi du patient, le dveloppement de la communication sur le cancer, le renforcement de la recherche en cancrologie et le renforcement des capacits de financement de la prise en charge des cancers, notamment par loptimisation des ressources disponibles et la rationalisation de leur utilisation.
Le cot total du plan national anticancer sur la priode 2015 2019 a t valu prs de 180 milliards DA dont, 77 milliards DA pour le programme dinvestissement en cours et des investissements de modernisation et plus de 100 milliards pour lexploitation des centres anticancer et des units doncologie.
La mise en oeuvre de ce plan sera supervise par un comit de pilotage et de suivi compos de reprsentants des dpartements ministriels et institutions concerns, ainsi que de reprsentants de la socit savante, des associations de malades et du secteur priv.
Intervenant aprs ladoption de ce plan, le chef de lEtat a galement saisi cette occasion pour rappeler limportance de la rforme hospitalire qui doit tre dynamise. Il a galement ordonn la mise en place du systme de contractualisation des soins entre les tablissements de sant publique et les caisses de scurit sociale, de sorte rationaliser davantage la gestion des infrastructures de sant publique et prserver les quilibres financiers des caisses de scurit sociale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika maintient la mdecine gratuite




05:35 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,