> >

[] [ ]

Le film de la discorde

(Tags)
 
Discorde entre les avocats Emir Abdelkader 0 2015-04-20 06:18 PM
Qui pousse certains mdias arabes rallumer le feu de la discorde entre lAlgrie et lEgypte ? Emir Abdelkader 0 2014-05-17 02:06 PM
Venu pour la prÉsentation du film zabana! Emir Abdelkader 0 2013-06-25 01:53 AM
le film "Zabana ! Emir Abdelkader 0 2012-07-09 08:26 PM
Said ould khelifa et son film zabana lamya64 1954 1 2012-06-25 04:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le film de la discorde

Le film de la discorde






Le long mtrage El wahrani suscite une nouvelle fois la polmique en Algrie. Rebut par ceux qui voyaient dans le scnario une atteinte aux moujahidine durant la guerre de libration, le film, une coproduction franco-algrienne, se retrouve sur la liste des participants au festival dAshdod, dans les territoires palestiniens occups.
LAARC, coproductrice du film, crie au scandale et se dsolidarise tout en imputant le hold-up Dharamsala, le dtenteur majoritaire des droits sur le film. Si lAARC sest sentie poignarde dans le dos, le ralisateur, Lys Salem, se dit quant lui fier de voir son film faire laffiche dun festival tax de sioniste par ses dtracteurs.
LAgence algrienne pour le rayonnement culturel a condamn vigoureusement la participation du film El Wahrani de Lyes Salem au festival cinmatographique dAshdod dans les territoires palestiniens occups.
Nous exprimons notre mcontentement et nous condamnons vigoureusement la dmarche entreprise et cette participation qui va lencontre de la position politique de lAlgrie a affirm lagence dans un communiqu.
Conscient que la socit de production Dharamsala, qui est soumise au droit franais, dispose de la part majoritaire dans le financement du film, nous dplorons lattitude du producteur qui na pas respect les usages professionnels et nous tenir informer et nous consulter et ceci afin dviter tous drapages ou actions qui nuisent limage de cinma algrien et notre culture nationale. , lit-on dans le texte.
Pour lAARC, le producteur Dharamsala endosse et assume toute la responsabilit de cette participation , soulignant quune demande officielle lui a t transmise pour retirer le film du festival. La participation du film El Wahrani ce festival na pas manqu non plus de provoquer un tl dindignation sur la toile.
Le festival mditerranen dAshdod consacr aussi bien la musique quau cinma organis sur les territoires occups est destin recueillir des fonds pour soutenir lEtat isralien. Selon la page facebook dune campagne de boycott des soutiens de lEtat dIsral ces fonds seraient exploits pour mater le peuple palestinien au vu de la qualit de lentit conomique isralienne qui sponsorise lvnement.
En ce qui concerne le ralisateur Lyes Salem qui a exprim sa satisfaction de participer ce festival, comme il a t rapport par certaines sources mdiatiques lui attribuant les propos via sa page facebook, il doit donner des explications lopinion publique nationale. Sa raction a suscit une vive indignation sur les rseaux sociaux y compris de citoyens trangers qui soutiennent la cause palestinienne.
Pour rappel plusieurs Algriens dont des sportifs de haut niveau avaient refus auparavant de se rendre sur les territoires occups pour y participer des comptitions internationales. On se rappelle le cas de linternational Matmour alors joueur au Borussia MGladbach. Matmour avait alors sollicit son club pour ne pas se rendre dans ce pays lors dun stage tenu par le club allemand sur les territoires occups.
Ou encore le cas du jeune Saayoud alors socitaire dun club roumain qui avait refus de jouer le match retour des liminatoires de la coupe de lUEFA qui devait se tenir entre son club et une formation isralienne.
Par ailleurs parmi les Algriens ayant choisi de briser ce boycott il serait utile de rappeler le cas de lcrivain Boualem Salsal qui na pas manqu en 2012 aprs une vire isralienne de dclarer Je suis all Jrusalem et jen suis revenu riche et heureux , dans une longue lettre publie aprs son retour.
Enfin, et pour le rappeler, le film El Wahrani de Lyes Salem est une coproduction en 2012 entre Dharamsala (France) qui dtient 76% des parts du film et lAgence algrienne pour le rayonnement culturel (AARC) et Laith Media qui dtiennent respectivement 22% et 2% des parts du film.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le film de la discorde




06:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,