> >

[] [ ]

Corruption la Fifa: Chuck Blazer, le repenti qui a tout balanc au FBI

(Tags)
 
Mourad Benchellali : un repenti contre le djihad Emir Abdelkader 0 2014-11-20 03:06 PM
Un terroriste repenti assassin Bouira Emir Abdelkader 0 2014-11-06 11:35 AM
Trierweiler sur Hollande, a balance pas mal... Emir Abdelkader 0 2014-09-10 11:29 AM
un ancien membre dAl-Qada balance les noms... Emir Abdelkader 0 2014-05-09 11:15 PM
Benflis joue le tout pour le tout contre Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-06 04:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-05-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Corruption la Fifa: Chuck Blazer, le repenti qui a tout balanc au FBI

Corruption la Fifa: Chuck Blazer, le repenti qui a tout balanc au FBI




FOOTBALL - Contraint de cooprer et de porter des micros, l'ancien grand argentier de la Concacaf a jou un rle de premier plan dans l'enqute pour corruption qui a abouti l'arrestation de sept dirigeants de la Fifa.

Avec sa bedaine triomphante, ses cheveux boucls et sa barbe fournie, Chuck Blazer aurait pu jouer les Pre Nol de centre-commercial. L'homme apprciait d'ailleurs beaucoup les soires costumes. Derrire l'allure bonhomme se cache pourtant un champion de la fraude. Mais en rdemption: Blazer, min actuellement par un cancer du clon, a retourn sa veste. En novembre dernier, le New York Daily News rvlait son entire coopration dans l'enqute mene par le dpartement de la Justice des Etats-Unis sur la Fifa. La mme enqute qui vaut ce mercredi plusieurs dirigeants de la Fifa d'avoir t arrts et d'attendre leur extradition.
Le grand argentier de la Concacaf

Blazer, membre du puissant Comit excutif de la Fifa de 1996 2013 et secrtaire gnral de la Concacaf (quivalent de l'UEFA pour l'Amrique du Nord, l'Amrique centrale et les Carabes) de 1990 2011, n'a pas vraiment eu le choix. Le FBI l'a contraint jouer les informateurs ds 2011, menac par des arrirs d'impts portant sur les millions de dollars qu'il avait dtourn. Le genre d'affaires qui peut se traduire par des annes de prison aux Etats-Unis.
Comme dans les films, Blazer a accept de porter un micro sous son costume, en essayant de faire avouer leurs fautes ses anciens camarades de la Fifa. Il a galement lev le voile sur le systme de corruption l'oeuvre sur les deux continents amricains, rvlant notamment la machine cash, pour ses dirigeants, que constitue la sulfureuse Concacaf. Chuck Blazer a ensuite plaid coupable le 25 novembre 2013 pour racket, fraude, blanchiment et vasion fiscale. Il a rembours dj 1,9 million de dollars et sait qu'il va devoir sortir nouveau son chquier lors d'un procs qu'il espre clment au regard de sa coopration.
Alliance fructueuse avec Jack Warner

Pendant 20 ans, ce natif du Queens, commercial visionnaire, a t l'homme le plus puissant du football nord-amricain. Il n'y a pourtant jamais jou. Son entre dans le monde du "soccer" a dbut avec l'inscription de son fils dans un club de New York en 1976. Pris au jeu et dcelant un potentiel de croissance fou ce sport sur son continent, Chuck grimpe tous les chelons jusqu' devenir en 1984 vice-prsident de la Fdration des Etats-Unis, en charge du dveloppement international. Qu'importe qu'une lection lui fasse perdre son poste en 1986, il vient de faire la rencontre la plus importante de sa vie: Jack Warner, prsident de petite Fdration de Trinidad and Tobago.
En verrouillant la majorit des votes dtenus par les fdrations des les de la Carabe, les deux hommes se hissent la tte de la Concacaf. Warner en prend la prsidence et la partie reprsentative et Blazer le secrtariat gnral et la gestion conomique. L'organisation ne pse alors rien financirement. Blazer dbute par deux changements radicaux: il dmnage l'administration de la Concacaf New York, dans la tour Trump o il prend galement domicile; et il s'assure, par le biais d'un contrat lonin, 10% des revenus gnrs sur certains droits sportifs pour la zone Concacaf. Blazer y gagne le surnom de "Monsieur 10%".
De nouveaux formats de comptitions et le dveloppement des retransmissions TV dans la zone Concacaf font sa richesse et son succs dans les annes 90 et 2000. Une partie des sommes dtournes se retrouvent sur des comptes off-shore. L'homme est gourmand et n'aime pas les impts. Il faut de toute faon soutenir ce train de vie de multimillionnaire et il utilise la carte bleue de la Concacaf comme s'il s'agissait de la sienne: un appartement 18 000 dollars par mois, des ftes, les restaurants les plus chers, les palaces, les jets et les vols en premire classe. L'alliance entre les meilleurs amis Blazer et Warner, un champion de la corruption, prospre jusqu'en 2010.
La chute

De la rupture entre Blazer et Warner dcoule leur chute mutuelle, appele se prolonger dans les tribunaux amricains. Blazer ne digre pas que son compre ait vot pour le Qatar plutt que pour les Etats-Unis lors de l'attribution de la Coupe du Monde 2022. Il se venge en dnonant une distribution d'enveloppes des dirigeants des Carabes par le challenger qatari de Sepp Blatter, Mohamed Bin Hammam, pour l'lection prsidentielle de la Fifa en 2011. Et met en cause Jack Warner pour ces versements.
Les rvlations de Blazer prcipitent sa propre fin. Les successeurs de Warner la Concacaf lui signifient son cong du poste de secrtaire gnral. Ils lancent une enqute qui rend public en avril 2013 les agissements du gourmand duo, contraignant l'Amricain cder sa place au Comit excutif de la Fifa. Ils ne savent pas alors que la collaboration de Blazer avec les FBI va aboutir l'arrestation de certains d'entre eux, comme le prsident de la Concacaf depuis 2012, Jeffrey Webb.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Corruption la Fifa: Chuck Blazer, le repenti qui a tout balanc au FBI




04:26 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,