> >

[] [ ]

La rsistante Germaine Tillion, un destin algrien

(Tags)
 
Deux pays, un destin commun Emir Abdelkader 0 2015-02-05 03:36 PM
MARGINALISATION DE SELLAL : cruel destin dun apparatchik Emir Abdelkader 0 2014-04-07 05:51 PM
Il y a 24 ans, le printemps Algrien ! Emir Abdelkader 0 2012-10-06 03:15 PM
tu es algrien si....... Emir Abdelkader | french Forum 4 2012-07-07 08:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La rsistante Germaine Tillion, un destin algrien

La rsistante Germaine Tillion, un destin algrien






Clbre au Panthon le 27 mai, Germaine Tillion fut une grande rsistante, mais aussi -ce qu'on oublie- une hrone de la guerre d'Algrie.
Deux femmes, deux hommes entrent donc au Panthon : quatre figures de la Rsistance, dont seulement deux -les femmes- Genevive Anthonioz-de Gaulle et Germaine Tillion, ont longtemps survcu au combat contre la barbarie nazie. Pierre Brossolette et Jean Zay disparurent en 1944, le premier en se dfenestrant des locaux de la Gestapo pour ne pas risquer de parler sous la torture, le second assassin.
Germaine Tillion, sauveuse obstine
Toutes deux rescapes de Ravensbruck, Genevive Anthonioz-de Gaulle et Germaine Tillion restrent amies toute leur vie. La premire, prsidente dADT-Quart Monde toujours par refus de linacceptable est morte en 2002, aprs avoir ouvert lAssemble Nationale un dbat au sujet des exclusions, la seconde a vcu jusqu lanne de ses 101 ans en 2008, quatre ans aprs avoir une fois encore, inlassablement protest, contre la torture, en Irak cette fois. Combat de sa vie dethnologue en Algrie, ce pays o elle avait effectu des sjours de recherche dans les Aurs entre 1934 et 1940 et o elle retourna partir de 1954, charge de mission par Mends-France pour vrifier sil ny avait pas dexactions contre la population civile. Horrifie par lappauvrissement acclr des zones rurales, elle met en place des centres sociaux, et met en avant la ncessit de donner aux femmes les bases dun enseignement.
Puis lt 1957, Germaine Tillon, accompagne la mission denqute de la CICRC dans les camps et les prisons en Algrie. Elle rencontre clandestinement Yacef Saadi , responsable FLN de la zone dAlger et tente damorcer une ngociation pour mettre fin, dun ct, aux attentats contre la population civile et, de lautre, aux excutions capitales. Echange avec lui plusieurs lettres jusqu son arrestation par larme, fin septembre. Elle intervient alors auprs dAndr Boulloche pour que Saadi soit remis aux autorits judiciaires, plutt que militaires. Jusqu la fin de la guerre, Tillion multipliera ainsi les dmarches en faveur des condamns mort, contre la torture et les attentats terroristes, nhsitant pas intervenir auprs du gnral de Gaulle.
Le terrorisme est la justification des tortures aux yeux dune certaine opinion. Aux yeux dune autre opinion, les tortures et les excutions sont la justification du terrorrisme rsumera-t-elle en 1960, obstine sauver des vies, quelques soient les opinions des rivaux en guerre, ces ennemis complmentaires, pris par lhorreur. Tillion sait tout du versant atroce de lhumanit. Elle observe en totale empathie, avec tendresse parfois, et dans le trfonds couve lhumour, cette distance indfectible. Je ne me suis jamais considre que comme un simple tmoin..., assure-t-elle toutefois. Un tmoin qui fit sauver des dizaines de condamns, se fit insulter par le gnral Massu pour avoir dnonc la torture , mais galement par Simone de Beauvoir pour n'en tre pas devenue une porteuse de valises.
Les "ennemis complmentaires" de Germaine Tillon
Elle revendiquait sa position centriste (entendons par l que je ne hassais frntiquement personne). La voici qui intervenient aussi bien pour des terroristes algriens que pour des putschistes emprisonns relevait chez elle dune mthode, sinon dun mode dtre modestement intrpide, superlativement arrim une objectivit bien tempre : on ne devrait pas observer les autres sans sobserver dabord soi mme .
Certes le nom de Germaine Tillon restera davantage associ son hroisme de jeune femme entre en rsistance ds juin 40, mais cest donc plutt de son engagement au sujet de lAlgrie jusques et y compris durant les annes de plomb que le metteur en scne Jean Quercy montre dans ce spectacle Dialogues o il adapte Les Ennemis complmentaires . Lactrice Sophie Millon prte ses traits et sa prsence nergique, voire joyeuse, lethnologue rescape, cette obstine exceptionnelle qui publia en 1957 LAfrique bascule vers lavenir et qui toute sa vie aima rpter : Comprendre ce qui vous crase. Cest peut-tre cela quon peut appeler exister A ct delle, avec elle, en face delle Nidal El Mellouhi, dans le rle de Yacef Saadi, le rebelle, et Fatima El Hassouni, jeune algrienne travers les annes, chanteuse aussi, plus Eric Auvray tour tour dans la peau dun journaliste, ou dAndr Boulloche, oudu sinistre Robert Lacoste.
Du thtre dessein pdagogique, un documentaire dcoup au scalpel, la recherche du vrai et du juste . Le style est bien l. Enlev. Grave. De la gravit vidente du combat sans rpit de Germaine Tillion.

 

()


: 1 ( 0 1)
 

La rsistante Germaine Tillion, un destin algrien




04:50 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,