> >

[] [ ]

Nigeria : des hauts grads de l'arme coupables...

(Tags)
 
Nigeria : face l'arme, Boko Haram recule Yobe et Borno Emir Abdelkader 0 2015-03-17 11:44 AM
Nigeria : l'arme fuit "lchement" Boko Haram Emir Abdelkader 0 2014-11-25 12:11 PM
Des enfants de hauts responsables de lEtat espionnent ... Emir Abdelkader 0 2014-11-12 12:57 PM
USA : Un rabbin affirme que tous les musulmans sont coupables... Emir Abdelkader 0 2014-10-12 04:38 PM
Nigeria : larme confirme la mort du chef de Boko Haram Emir Abdelkader 0 2014-09-25 11:41 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Nigeria : des hauts grads de l'arme coupables...

Nigeria : des hauts grads de l'arme coupables de crimes de guerre, selon Amnesty






Amnesty International a appel de nouveau la CPI lancer des poursuites pour crimes de guerre contre des hauts grads de l'arme nigriane impliqus dans la lutte contre Boko Haram, estimant avoir runi assez de preuves dans un rapport publi mercredi.
Le porte-parole de l'arme nigriane, Chris Olukolade, a aussitt accus, dans un communiqu, l'organisation de dfense des droits de l'homme de vouloir servir des intrts politiques avec ce rapport "partisan et invent". Il a soutenu qu'"aucune accusation n'a t taye de preuves suffisantes contre ceux qu'Amnesty International cherche tant condamner".
>> Lire aussi : "Nigeria : la lutte contre Boko Haram au coeur de la visite de Buhari au Niger et au Tchad"
De son ct, le prsident du Nigeria, Muhammadu Buhari, a promis mercredi soir d'examiner ce rapport de 133 pages. "Je vous assure qu'on examinera le rapport", selon un communiqu publi par son porte-parole Shehu Garba. "Ce gouvernement ne mnagera pas sa peine pour promouvoir l'État de droit et s'occuper de tous les cas de violations des droits de l'homme", a ajout le prsident.
Plus de 1 200 excutions extrajudiciaires
Le document intitul "Des galons sur les paules, du sang sur les mains", a t ralis, selon Amnesty sur la base de plusieurs centaines d'entretiens, notamment avec des membres des forces armes nigrianes. L'organisation ajoute avoir eu accs des documents du ministre nigrian de la Dfense.
"Les forces armes nigrianes ont procd plus de 1 200 excutions extrajudiciaires. Elles ont arrt de manire arbitraire au moins 20 000 personnes, en grande majorit de jeunes hommes et des adolescents, et ont commis d'innombrables actes de torture", dit le rapport. "Des centaines, si ce n'est des milliers de Nigrians ont t victimes de disparitions forces. Et 7 000 au moins sont mortes de faim, par manque de soins mdicaux, ou des suites de conditions de surpopulation" carcrale, ajoute le texte.
Amnesty "estime que ces actes (...) constituent des crimes de guerre", et "dsigne nommment cinq hauts grads de l'arme en charge des oprations dans le nord-est du Nigeria depuis 2012, deux chefs d'tat-major de l'arme et deux chefs d'tat-major de la Dfense, dont la responsabilit individuelle et hirarchique serait engage et devraient faire l'objet d'une enqute".
"Aucun crime avr ne restera impuni", dclare l'arme
L'organisation, qui dit avoir remis les noms de ces personnes la Cour pnale internationale (CPI), prcise que les chefs d'tat-major cits, bass Abuja, "devraient faire l'objet d'une enqute quant leur responsabilit hirarchique potentielle pour des crimes commis par leurs subordonns, tant donn qu'ils savaient ou qu'ils auraient d savoir que des crimes taient commis, et qu'ils n'ont pas pris les mesures appropries".
La CPI a dj ouvert une enqute prliminaire sur l'insurrection de Boko Haram, qui a dj fait au moins 17 000 morts depuis 2009 selon Amnesty. Le tribunal a estim, par le pass, ne pas avoir de preuves suffisantes pour poursuivre l'arme nigriane quant des violences systmatiques commises l'encontre de civils dans le cadre de la contre-insurrection. Mais cette fois, "Amnesty estime que les preuves (...) sont suffisantes pour rouvrir le dossier".
"L'arme nigriane n'encourage ni ne ferme les yeux sur les violations des droits de l'Homme et aucun crime avr ne restera impuni", a ragi le porte-parole de l'arme, Chris Olukolade. "Il est regrettable que l'organisation (Amnesty) se soit contente de rassembler des noms d'officiers haut grads, dans une tentative dlibre de salir leur rputation autant que l'image de l'arme", a-t-il ajout.


(Avec AFP)








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nigeria : des hauts grads de l'arme coupables...




01:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,