> >

[] [ ]

Shmuel et Daniella, soldats falashas en Isral...

(Tags)
 
La dchirante humanit de 18 soldats... Emir Abdelkader 0 2014-11-22 11:16 PM
plus de 1500 soldats participent aux recherches Emir Abdelkader 0 2014-09-23 04:49 PM
Isral : 43 soldats refusent de participer de nouveaux abus Emir Abdelkader 0 2014-09-12 08:26 PM
Deux soldats israliens tus en Isral par un commando palestinien Emir Abdelkader 0 2014-07-19 11:07 PM
Des soldats de lANP en renfort Ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-01-19 10:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Shmuel et Daniella, soldats falashas en Isral...

Tmoignage : Shmuel et Daniella, soldats falashas en Isral, plus forts que le racisme






Ils sont frre et sur et portent luniforme de la marine isralienne. Celui de Shmuel, 22 ans, est beige car il est officier. Celui de Daniella, jeune caporale de 19 ans, encore blanc, mais elle rve de suivre les traces de son an. Sans avoir eu la mme exprience du racisme, tous deux soutiennent le mouvement de protestation des jeunes Éthiopiens.
Les manifestations sont pour le moment suspendues car les responsables de la communaut falasha attendent des actes du gouvernement isralien. Les 30 avril et 3 mai derniers, des rassemblements avait dgnr en plein cur de Jrusalem et de Tel Aviv, occasionnant de violentes chauffoures avec la police dont la foule tait prcisment venue dnoncer le comportement raciste.
Quelques jours auparavant, cest la large diffusion dans la presse isralienne et sur les rseaux sociaux dune vido montrant deux policiers en train de molester Damas Pakada, un soldat dorigine thiopienne, qui avait suscit la colre d'une communaut comptant 120 000 personnes recenses.
Depuis, les autorits ont ragi. À Jrusalem, le jeune militaire a t reu en personne par Benyamin Netanyahou, le Premier ministre isralien, qui a promis des sanctions contre ses agresseurs. De son cot, le prsident d'Isral, Reuven Rivlin, a reconnu que les juifs d'origine thiopienne avaient t ngligs : "Nous avons fait des erreurs, nous avons occult, nous navons pas t assez lcoute."
Larme isralienne, vecteur dintgration sociale, a mis en place le programme Amir pour rehausser le niveau et les aptitudes des jeunes recrues thiopiennes. "Cest une honte, un dshonneur, et un certificat de pauvret", sest rcemment indigne lancienne dpute Penina Tamano-Shata, elle aussi dorigine falasha. Pourtant, un tiers des membres de cette communaut finissent dans les prisons militaires, tandis quen dehors de larme, 40% des mineurs emprisonns sont d'origine thiopienne.
Daniella Siem a rejoint la marine isralienne en aot 2014. DR/Arme isralienne

Jeune Afrique a rencontr Shmuel et Daniella Siem, deux soldats qui, tout en tant bien intgrs, restent sensibles au sort difficile de la plupart des membres leur communaut. Voici leur histoire et leur tmoignage.
DAddis Abeba Tel Aviv
Shmuel est le premier parler : "Nos parents ont immigr en Isral en 1984, dans le cadre de l"opration Mose" - organise clandestinement par le Mossad et des commandos israliens, elle a permis lexfiltration au Soudan de 8 000 Falashas qui ont ensuite t achemins vers Tel Aviv. Notre mre, Meital, na que 12 ans lpoque et notre pre, Abraham, est de cinq ans son ain. Tous deux sont originaires de la province dAddis Abeba. Notre mre a fait des tudes agricoles lcole Mikv Isral - un tablissement fond en 1870 lest de Jaffa et notre pre sest directement enrl dans le corps de blinds de larme isralienne. Nos parents se sont maris quelques annes plus tard et je crois qu linverse de nombreux immigrants thiopiens, ils se sont parfaitement intgrs. On ne peut pas nier les difficults quendure notre communaut, mais cest comme partout, il y a toujours ceux qui russissent et ceux qui chouent.
"On a reu une ducation sioniste, fonde sur lamour de notre pays daccueil, souligne Daniella. Jai effectu ma scolarit dans une cole de Jaffa, qui est aujourdhui rattache la municipalit de Tel Aviv. Et cest au lyce ORT Milton que jai dcid quaprs mon bac, je rejoindrai la marine isralienne. Cest chose faite depuis aot 2014".
Dans larme
"Nos parents nous soutiennent et cest toujours un plaisir de rentrer la maison le week-end, ce qui arrive une fois tous les quinze jours, poursuit Daniella. Je sers actuellement dans la base navale de Rosh Hanikra, la frontire libanaise. "
"Moi, je vois tout ce quelle fait et sait tout ce qui ce passe dans son secteur, affirme Shmuel. Je sers dans la salle des oprations de Tsahal, la Kyria de Tel Aviv, le quartier gnral de larme isralienne. On appelle cet endroit le Bor (trou, en franais) car nous travaillons plusieurs dizaines de mtres sous terre. Ma mission, cest de surveiller les eaux territoriales israliennes et aussi, ce qui se passe au-del, titre prventif. Il faut beaucoup de concentration au quotidien. Quand je sors lextrieur, il marrive dtre bloui de longues minutes par le soleil.
Shmuel Siem sort rarement quartier gnral de larme isralienne, Tel Aviv. DR/Arme isralienne
Le racisme anti-falasha
À larme on nchappe pas au racisme, reconnat Shmuel. Il y a des remarques, des rflexions qui ne sont pas trs agrables entendre. Malheureusement, cest une norme, et dans le fond, il ny a pas quen Isral que ce phnomne existe."
"Me concernant, jai peut tre eu de la chance, mais je nai pas rellement t confronte au racisme, explique Daniella. Larme isralienne, il faut bien comprendre que cest un melting-pot. On y retrouve toutes les couches de la socit, les pauvres comme les minorits dont nous faisons partie. Je crois, en revanche, quil faut continuer se battre pour revendiquer plus dgalit. Il est clair que moi et mon frre sommes plus sensibles ces questions."
"Le mouvement de colre de notre communaut, on le soutient, cest vident, renchrit Shmuel. Ceci dit, je ne midentifie que partiellement cette lutte car lemploi de la violence par certains manifestants me pose problme."


>> Dcouvrir aussi notre diaporama sonore : Titi, reine de beaut falasha en Isral




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Shmuel et Daniella, soldats falashas en Isral...




12:06 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,