> >

[] [ ]

guerre du prix du petrole et revolution du schiste : ...

(Tags)
 
La chute des prix du ptrole: larroseur arros Emir Abdelkader 0 2014-12-18 06:15 PM
Chute des prix du ptrole : lAlgrie a des amortisseurs Emir Abdelkader 0 2014-12-10 12:30 PM
Djellab : LAlgrie est prpare au choc des prix du ptrole Emir Abdelkader 0 2014-12-02 12:13 PM
Chute des prix du ptrole, Quels risques pour lAlgrie ? Emir Abdelkader 0 2014-12-01 12:55 PM
Libye : de la guerre du ptrole la guerre civile Emir Abdelkader 0 2014-03-18 06:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool guerre du prix du petrole et revolution du schiste : ...

guerre du prix du petrole et revolution du schiste : qui profite le crash ptrolier en cours?






Depuis juillet 2014, le prix du baril de ptrole na cess de baisser de faon vertigineuse, au point de ne plus parler de chute, mais plutt de crash ptrolier! En effet, le prix du Brent, qui cotait entre 100 dollars /baril et 120 dollars /b durant 2013 et jusquen juin 2014, a depuis bris toutes les barres symboliques des 80 dollars /b, puis 70 dollars /b, pour atteindre peine 60 dollars /b .Ceci constitue une baisse substantielle denviron 40% en moins de 6 mois, et le prix du baril a atteint son plus bas niveau depuis 2010!
Raisons apparentes du crash ptrolier
Deux raisons principales sont mises en avant. Dabord, la loi du march. En effet, dun ct, la stagnation des conomies europenne et japonaise dont la croissance ne dpasse gure les 2%, combine avec la croissance modre de la Chine et de lInde (7 8%), qui a eu pour effet une baisse sensible de leur demande en ptrole. De lautre ct, une offre constante, voire en lgre hausse des pays de lOPEP, autour de 30,6 millions de barils par jour (Mb/j), aggrave par un apport substantiel dautres pays; le total de loffre avoisinant les 94,2 Mb/j, rsultant en un surplus important de 1,8 Mb/j!
La 2me raison voque tient aux sanctions que les USA et la Communaut europenne, en connivence avec lArabie Saoudite, imposent ou veulent imposer la Russie et lIran, dont les conomies sont fortement dpendantes des exportations de ptrole (et de gaz). Cette chute du prix du baril a commenc faire des dgts non seulement aux pays viss, mais aussi au reste des pays du Cartel, en particulier le Venezuela ou le Nigeria qui auront du mal clturer leur budget 2014. Dailleurs, les reprsentants de ces pays ainsi que celui dIran ont tout fait, lors de la dernire runion de lOpep Vienne, le 27 novembre, pour amener les membres du Cartel, en particulier lArabie Saoudite, diminuer leur quota, mais sans rsultat. Ceci a dailleurs prcipit davantage le prix du baril dans sa chute!
Les vraies raisons, caches ou non avoues du crash ptrolier
Les raisons voques plus haut ont incontestablement contribu la baisse du prix du baril. Mais cette baisse aurait pu tre rectifie, si les membres de lOpep, et leur tte, lArabie Saoudite, avaient consenti une diminution de leur Production, comme ils lont fait auparavant. En fait cette fois-ci, lenjeu est diffrent, et la vraie raison est autre: il fallait tout prix tuer dans luf la Rvolution du schiste qui a pris naissance aux USA et au Canada, et qui est en train de faire des mules dans bien dautres pays tels que lAustralie, la Chine, lArgentine, lAlgrie, etc.! Certains vont mme jusqu parler de conspiration contre lOncle Sam!
En effet, depuis leur coup dacclrateur, en 2007, pour le dveloppement du gaz et du ptrole de schiste, grce aux forages horizontaux et la fracturation hydraulique, les USA ont russi le tour de force pour passer dun pays net importateur de ptrole et de gaz un pays (presque) autosuffisant, voire bientt en position dexportateur!
Le prix du gaz aux USA est maintenant 3 4 fois moins cher quen Europe ou au Japon, et leur dficit en ptrole, qui a atteint 4 Mb/jour en 2005-2006 est pratiquement combl (Fig.3). Ceci a videmment un impact dramatique sur la nouvelle Gopolitique mondiale en matire dnergie, et qui est bien videmment malvenu par les membres de lOpep.
À qui profite le crash ptrolier ?
Un prix bas du ptrole, surtout si ceci se prolonge, profitera videmment aux pays importateurs, et aux consommateurs de ces pays. Pour la Tunisie, la balance commerciale sera moins dficitaire, ce qui allgera aussi la Caisse de compensation, et il est fort probable que les prix des carburants, du gaz et de llectricit naugmenteront pas en 2015.
Ceci aura aussi une rpercussion positive sur les industries grosses consommatrices dnergie, et plus gnralement sur lconomie mondiale qui pourra repartir vers une croissance plus soutenue.
Qui sont les perdants alors? Ce sont en 1er lieu les pays exportateurs dont les membres de lOpep, et en (grande?) partie lindustrie ptrolire, et particulirement son activit amont (exploration et production). Ce prix bas du baril, sil se prolonge, ce qui semble tre lobjectif de lOpep, affectera encore plus svrement les ptroliers du schiste, et il est fort probable que lon parlera en 2015 de crash du schiste!
En effet, lexamen de la Fig.3 montre clairement que si le prix du baril se maintient entre 60$ et 65$, bon nombre de bassins ptroliers du schiste aux USA, ne seront plus rentables, y compris de larges zones des bassins les plus prolifiques, tels que le Permian Basin, Bakken ou Eagle Ford. Leur prix de revient ou Breakeven Price deviendra en effet plus lev que le prix de vente. Il est clair quun certain nombre parmi les 716 appareils de forage, actuellement en activit dans ces 3 bassins perdront leurs contrats. Dj certaines socits ptrolires ou de services ont rvis la baisse leurs budgets dinvestissements pour 2015, et il est fort possible que les plus vulnrables dentre elles, dj bien endettes, risquent la faillite!
Conclusion
Mais alors, lobjectif de lOPEP, et en particulier de leur leader, lArabie Saoudite, de regagner leur part de march, et de mettre un terme cette Rvolution du schiste serait-il atteint? Oui, peut-tre court terme, et condition que lOpep puisse maintenir ce prix bas du baril pour longtemps encore. Mais ds que le prix grimpera, la machine du schiste -qui aura trouv le moyen de comprimer ses cots de revient- redmarrera nouveau, et de plus belle! LArabie Saoudite est probablement en train de jouer au poker menteur, car il est bien difficile darrter une rvolution qui marche! Lavenir le dira.



Ali Gaaya
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


reflexiondz.net
 

()


: 1 ( 0 1)
 

guerre du prix du petrole et revolution du schiste : ...




07:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,