> >

[] [ ]

Bouteflika ne veut plus de scandales

(Tags)
 
Bouteflika veut que le DRS se concentre plus ... Emir Abdelkader 0 2014-10-26 12:35 PM
Bouteflika veut tuer politiquement Belkhadem ... Emir Abdelkader 0 2014-08-27 11:26 AM
Le prsident Bouteflika veut faire de la participation... Emir Abdelkader 0 2014-07-14 08:10 PM
Pourquoi Bouteflika veut associer les anciens de lAIS et du FIS ... Emir Abdelkader 0 2014-05-26 03:59 PM
Pourquoi Benflis en veut-il Bouteflika !? Emir Abdelkader 0 2014-03-28 09:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Bouteflika ne veut plus de scandales

Bouteflika ne veut plus de scandales






Suite au dernier remaniement ministriel qui est intervenu au lendemain dune polmique touchant lintgrit morale de certains membres du gouvernement, il est des responsables de la classe politique qui ont interprt la fin de mission des uns comme la sanction invitable dcide par les autres.
Lexcutif pilot par Abdelmalek Sellal voudrait-il saffranchir des scandales qui couvent dans un contexte marqu par les procs de corruption et de dtournements qui ont gravement affect lconomie nationale et la crdibilit de notre gouvernance ? De sources bien informes, le prsident Abdelaziz Bouteflika aurait ordonn quon ne tergiverse plus au sujet des ministres et hauts commis de lEtat clabousss par quelques malversations que ce soitLecture.
Ouyahia, le nettoyeur
Son Excellence, Abdelaziz Bouteflika, nacceptera jamais de terminer sa magistrature en laissant ce got amer dimpunit pour les escrocs de haut rang . Notre source prte cette dclaration au directeur de cabinet de la Prsidence, Ahmed Ouyahia.
Lhomme est connu pour son intransigeance et sa disponibilit allonger sa liste de ses ennemis dans le srail, au nom de la dfense des intrts suprieurs de la Rpublique , comme il laurait confi ses proches, il y a quelques jours. Les accusations au sujet de laffaire Sider et de hauts cadres (quon a dit avoir t emprisonns arbitrairement) ne lont pas intimid.
Sid Ahmed ne badine pas avec la loi et dfie ceux qui prtendent quil aurait failli lui aussi. Notre source nous affirme quau sommet de lEtat, mis part les coups politiques quil aurait mens dans sa carrire en pitinant parfois la dmocratie ou la rglementation, Ouyahia ne tranerait aucune casserole inscrire son bnfice. Un CV de commis de lEtat prudent qui lui permet deffectuer la sale besogne ds lors quil est convaincu de pouvoir le faire pour la Patrie et au nom des institutions.
Hanoune en claireur
Cest ce profil qui a encore une fois pouss le prsident de la Rpublique avoir recours lexpertise du directeur de cabinet plusieurs fois chef du gouvernement ou Premier ministre en comptant sur son absence dtat dme. Il aurait donc appuy Abdelmalek Sellal avec lequel il partage une certaine conception de la chose publique, se dbarrasser de ministres vreux en mme temps que dautres non concerns par la purge mais en fin de parcours pour diverses raisons.
Cest ce qui a fait dire Louiza Hanoune, le porte-voix des gardiens du temple au sein du cercle des dcideurs, que quelques ministres dchargs de leurs responsabilits lors du dernier remaniement devront rendre des comptes un jour ou lautres la justice.
On aura compris que parmi les dsigns, figure lex-ministre de la Culture accuse ouvertement par la SG du Parti des Travailleurs de dlit diniti et autres entorses graves aux textes de loi. Ce serait dailleurs le dballage et la monte au crneau des dputs de la formation trotskyste qui aurait t saisi comme une opportunit par le tandem Sellal-Ouyahia pour en finir avec les moutons noirs.
Feu vert de Bouteflika
Il naurait pas t difficile de convaincre Abdelaziz Bouteflika dj chaud par le dossier Chakib Khellil, un ministre de confiance qui lui a port prjudice au point. Le premier magistrat a t profondment contrari par les scandales politico financiers qui ont fini par occulter les progrs et les ralisations quont permis des plans quinquennaux ambitieux sur fond de baraka financire lie au prix lev du ptrole sous la mandature de Bouteflika. nous explique notre confident bien inform.
Il a donc rpondu favorablement la demande du Premier ministre Abdelmalek Sellal et dAhmed Ouyahia en leur demandant de faire en sorte que lopration ne soit pas trop flagrante mais transmette aux esprits avertis le message de rigueur face la mafia qui sincruste dans le pouvoir.
Notre source ajoute que le prsident de la Rpublique aurait aussi exig que le patronat tempre ses initiatives politiques pour que lopinion publique sache que les hommes daffaires ne dcident pas en Algrie la place des gouvernants. Allusion lextraordinaire campagne de communication du boss du FCE, le forum des chefs dentreprise, Ali Haddad, qui na pas plu tout le monde.
Louiza Hanoune aurait donc trouv un alli efficace la Prsidence de la Rpublique : Ahmed Ouyahia. Lui aussi avait dnonc linfluence malsaine des barons dans les rouages de lEtat. Tout comme Sellal qui lui avait dnonc les truands trangers partir de Washington quand il dirigeait le secteur des Eaux LEtat parviendra-t-il neutraliser les bandits qui ctoient ou exercent le pouvoir ? A suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika ne veut plus de scandales




08:23 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,