> >

[] [ ]

Droits des enfants : Entre les lois et la ralit

(Tags)
 
Amnesty International dnonce la partialit des lois algriennes Emir Abdelkader 0 2014-11-26 02:09 PM
Il faut obliger le Maroc se conformer aux lois internationales Emir Abdelkader 0 2014-09-02 06:59 PM
Du rve la ralit Emir Abdelkader 0 2014-06-22 02:17 PM
Entre la toxicomanie et la dlinquance, Nos enfants en danger Emir Abdelkader 0 2014-03-13 03:42 PM
Ubu lgislateur ou le problme des lois obsoltes au Maroc Emir Abdelkader 0 2013-11-20 05:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Droits des enfants : Entre les lois et la ralit

Droits des enfants : Entre les lois et la ralit






Nos enfants ne sont pas labri des dangers. Ils sont violents, agresss, enlevs, exploits et parfois empchs daccder la scolarit. Pour les protger, un texte de loi vient dtre vot par lAPN.
Certains dputs qui lont critiqu estiment quil ne prend pas suffisamment en compte laspect prventif et quil n voque pas les phnomnes denlvement des enfants et leur exploitation dans la mendicit. Pour mieux protger les hommes de demain, il serait judicieux de renforcer les associations qui se consacrent leur protection. Dans ce contexte, Il faut savoir que nos enfants ont beaucoup de temps libre quil faut occuper. Les membres du gouvernement concerns par les problmes de la famille et de lenfant sont ainsi appels coordonner leurs actions afin de trouver les moyens doccuper nos enfants, au moins durant les priodes de vacances scolaires. Il faut savoir en effet que les services de laction sociale nont pas le systme ncessaire daccompagnement.
Les vendeurs de matlouh
image n Sur la route menant de Tipasa Kola, en ce vendredi, une fillette, assise ct de son domicile, a un il sur son cahier de cours et un autre sur le couffin de galettes quelle avait dpos devant elle.
Cette image saisissante sajoute dautres, similaires. A Doura, des enfants crent une animation assez particulire. En face de la mosque Okba, au lieudit Ouled Mendil, ils sont l partir de 16 heures. Jai tout vendu ! Jai gagn cent dinars !, lance un enfant en sautillant, son panier vide la main. Ici, dans ce coin, cest un semblant de petit march de galettes traditionnelles qui sest form spontanment Pour prparer le matlouh, il nous faut beaucoup de choses: de la farine, de la semoule, de la levure, du sel, de lhuile, etc., numre Mahmoud, un garonnet de 14 ans, vraisemblablement pour justifier le prix du produit quil vend, 25 dinars la pice. Matlouh skhoun ! Matlou skhoun ! (pain frais ! pain frais !), crient les enfants pour attirer la clientle. Mahmoud, Zinou, Chafik et les autres se retrouvent dans ce mme endroit, tous les jours, pour vendre leur marchandise. A labri du soleil de ce dbut dt, ils sassoient sur les marches dun escalier menant un commerce. Chacun deux a lil sur le panier, plein de galettes, quil avait dpos devant lui. Le pain maison est emball dans des torchons pour conserver sa fracheur Un automobiliste vient de garer. Il descend de sa voiture. Celui qui stationne sa voiture et nachte pas, doit payer le parking !, lance Chafik son voisin, en jetant un clin dil. Cest comme une course. Chaque enfant veut vendre le plus vite possible. De temps autre on dballe pour compter les pices restantes. Je vends jusqu 25 matlouh jour, confie Mahmoud. Ces enfants, ajoute-t-il, sont presque tous de la mme famille. Certains ont des fours en argile, dautres des fours en fer, confie-t-il encore. Visiblement fier de sa situation familiale, dun geste de tte, il nous montre son domicile. Moi jhabite dans cette villa. Et pour justifier son activit, il ajoute : Maman est comme mon pre. Elle travaille aussi pour sassurer de largent . Au fur et mesure, les adultes arrivent. Les uns aprs les autres. Ils achtent. Un arrivage ! Paniers en plastique ou en feuilles de palmier dans les bras, des cadets arrivent Les vendeurs de matlouh reoivent ainsi leur produit bien emball pour conserver sa fracheur. Des cousins et beaucoup de voisins viennent la maison, chaque soir, pour acheter, raconte Zinou . Le matlouh est arriv ?, interroge le propritaire dune boulangerie industrielle. Je viens ici acheter parce que ma femme ne prpare pas la galette, confie-t-il. Des familles entires se sont spcialises dans la prparation et la vente du pain maison pour parvenir sassurer une crote de pain. Leur russite ne peut se faire sans la collaboration de leurs chrubins. Chafik se fait remplacer par son frre an. Il est satisfait. Avec largent gagn, je vais macheter des vtements, confie-t-il tout content. Fiers, les vendeurs de matlouh rentrent au coucher du soleil pour revenir le lendemain avec dautres paniers, avec le rve de vendre plus chaque fois.




Djemai Benrahal
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Droits des enfants : Entre les lois et la ralit




12:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,