> >

[] [ ]

Irak : pour Maliki, la chute des villes...

(Tags)
 
IRAK. Nouri al-Maliki pouss vers la sortie Emir Abdelkader 0 2014-08-11 06:17 PM
Irak: un influent religieux chiite en faveur du dpart de Maliki Emir Abdelkader 0 2014-07-16 04:04 PM
Irak : Larme se retire de trois villes de lOuest Emir Abdelkader 0 2014-06-23 07:35 PM
Irak: Doha dnonce la marginalisation des sunnites par Maliki Emir Abdelkader 0 2014-06-16 02:34 PM
Des milliers de Tunisiens manifestent pour la chute du gouvernement Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Irak : pour Maliki, la chute des villes...

Irak : pour Maliki, la chute des villes aux mains de lEI est due un complot

Lancien Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a attribu samedi des complots la chute de grandes villes dIrak aux mains du groupe extrmiste sunnite Etat islamique (EI), estimant que Bagdad devrait compter sur les milices plutt que sur larme pour les combattre.
Mais M. Maliki, Premier ministre au moment o lEI a lanc son offensive fulgurante lan dernier, na pas parl du rle quil a pu jouer ainsi que son gouvernement dans cette dbcle. La ville de Mossoul ne serait pas tombe si ce ntait cause dun complot, et Ramadi ne serait pas tombe si ce ntait cause dun complot , a-t-il affirm dans des propos tlviss, en allusion deux grandes villes tombes aux mains de lEI.
M. Maliki sen est pris aux responsables qui sopposaient sa politique quand il tait Premier ministre, estimant quun complot visant affaiblir larme avait t mis au point dans un pays voisin, quil na pas identifi. Il a mme affirm que nier lexistence dun complot tait en soi un complot: Cest un complot que de dire quil na pas de complot .
La politique de M. Maliki (un chiite), quand il tait Premier ministre, avait suscit lisolement et le mcontentement de la minorit arabe sunnite. Cest dans les rgions arabes sunnites dIrak que lEI sest implant. En tant que commandant en chef de larme, il a cherch centraliser le contrle de larme dans ses services et jou une part importante dans son affaiblissement, en nommant notamment des commandants choisis pour leur loyaut plutt que leur comptence.
Samedi, il a estim que lIrak devrait donner la priorit aux forces paramilitaires de la Mobilisation populaire, plutt qu larme. Aujourdhui, nous devons nous concentrer sur la Mobilisation populaire jusqu notre libration, la fin (de lEI) et la libration de nos terres, et aprs a nous nous occuperons de construire larme , a dit M. Maliki.
En juin 2014, quand lEI a lanc son offensive dans le nord de lIrak semparant notamment de Mossoul, la deuxime ville du pays, et avanant vers Bagdad face des forces de scurit en droute, M. Maliki avait annonc que le gouvernement armerait des volontaires pour mener le combat. Des centaines de milliers dIrakiens ont rpondu lappel, mais les milices chiites qui existaient dj sont restes le noyau de ces forces. Elles ont aid stopper lavance de lEI et ont jou un rle central dans la reprise dune province et de larges parties dune autre. Mais le pouvoir des milices constitue galement une menace pour lEtat, qui dit les commander mais ne les contrle pas.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Irak : pour Maliki, la chute des villes...




03:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,