> >

[] [ ]

Bac 2015 : derniers conseils aux parents des candidats

(Tags)
 
Canicule: les bons conseils pour prvenir les risques Emir Abdelkader | french Forum 0 2015-05-05 01:21 PM
UEFA: les conseils de Platini aux israliens... Emir Abdelkader 0 2015-03-28 08:45 PM
conseils pour garder la forme pendant le ramadan Emir Abdelkader 0 2014-07-17 11:29 AM
9e session de l'Union des conseils des pays membres de l'OCI Emir Abdelkader 0 2014-02-16 11:42 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Bac 2015 : derniers conseils aux parents des candidats

Bac 2015 : derniers conseils aux parents des candidats






Le psychiatre Alain Braconnier, spcialiste des relations parents-enfants, livre ses pistes pour aborder la priode des examens avec sernit.

Le coup d'envoi des crits du baccalaurat 2015 est pour mercredi, avec la traditionnelle premire preuve de philosophie. Les candidats sont stresss, mais leurs parents ne sont pas en reste. Alain Braconnier, psychiatre, chef de la consultation du centre mdico-psychologique Philippe-Paumelle Paris et spcialiste de la relation parents-enfants, aide les parents aborder cette priode dlicate avec srnit, pour le meilleur... et viter le pire.
Le Point.fr : Comment aborder cette priode dexamen quand on est parent ?
Alain Braconnier : Cest un moment o tout le monde est angoiss, les enfants comme les parents. Du coup, on redoute surtout ce qui peut mal se passer. Cest important que les parents apprhendent ces vnements avec un optimisme lucide : ne pas tre dsesprs sous prtexte que leur enfant na pas assez travaill, mais adopter au contraire une attitude positive, et mettre en valeur les qualits de llve et ses matires fortes. Les parents sont alors plus objectifs, ce qui rend les adolescents moins angoisss. Ils connaissent leurs points faibles, mais abordent leurs preuves avec leurs forces en tte. Le plus important est de savoir grer ses angoisses et son apprhension. Il faut viter tout prix le dni de ralit comme moyen de se rassurer.
Quel comportement adopter entre chaque preuve ?
Il faut conserver cet "optimisme lucide". Il reste des incertitudes sur les questions de l'preuve, sur la capacit du candidat y rpondre, mme sil est considr bon ou mauvais dans la matire du jour. Et ce nest pas parce que lon a le sentiment davoir rat lpreuve du jour quon ratera ncessairement celle du lendemain. Il faut rester prcis, concret, et objectiver tout en tant optimiste.
Les parents doivent-ils dsacraliser le bac pour dstresser leur progniture ?
Il ne faut surtout pas aborder les preuves la lgre. Les jeunes ont besoin dpreuves auxquelles se confronter, cest un apprentissage. Mais il ne faut pas pour autant stresser ladolescent : il lest dj suffisamment, quoi quil en dise !
Rassurer lenfant, cest bien, mais le stress des parents dans tout cela ?
Il est indispensable de rassurer lenfant mais tout autant le parent ! Si prparer son plat prfr ou laccompagner lpreuve fait plaisir aux parents et les rassure, il ne faut pas hsiter ou avoir peur den faire trop condition que cela plaise au candidat bien sr.
Comment grer la priode de flottement entre les crits et les rsultats de la premire session ?
Il faut rester dans lempathie, tout en vitant le "pessimisme dfensif" : la tentation de se dire quon a rat pour ne pas tre du par la suite est grande. Il faut rester prcis et lucide, pour ne pas tre trop stress.
Et que faire si son ado n'est pas stress ?
Il ne faut pas lui imposer de tension pour autant. Cependant, il serait bon de leur rappeler qu'un "optimisme bat" est un mauvais optimisme : comme dans le sport, on na jamais gagn avant davoir franchi la ligne darrive. Et on nest pas labri d'une surprise. Il faut donc rester sous pression tant quon na pas eu les rsultats. Les parents peuvent, pour se rassurer, proposer un contrat leurs enfants : tu as besoin de te dtendre, daccord. Mais on fixe une date laquelle tu te remets travailler, au cas o.
Avec un adolescent, il est parfois difficile de faire la part entre la ralit de ses sentiments et les faux-semblants... Comment connatre vritablement son tat d'esprit ?

Cest le ct paradoxal de cette priode de la vie. Les adolescents provoquent pour tester et saffirmer, cest une manire de se montrer srs deux. Mais en ralit, ils ne sont pas srs deux, et au fond ils sont angoisss.
Un ultime conseil aux parents ?
Comme pour les lycens, dans trois semaines, tout sera termin ! Cest la dernire ligne droite. Les parents ne doivent en aucun cas communiquer leur stress de manire ngative en rptant leurs enfants quils nont pas assez travaill - les provoquer sur ce terrain ne leur donnera pas ncessairement le dclic, dautant quil est trop tard pour sy mettre -, mais au contraire, leur rpter quils ont confiance en eux. Et, bien sr, ne pas leur parler que du bac !



Le Point.fr


la diffrence entre nous et eux







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bac 2015 : derniers conseils aux parents des candidats




09:01 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,