> >

[] [ ]

Comment Ahmed Ben Bella a t dpos

(Tags)
 
Il sen prend Messali, Ben Bella... Emir Abdelkader 0 2015-02-23 12:52 PM
Ahmed Ben Bella, premier prsident de l'Algrie indpendante Emir Abdelkader 0 2014-04-11 09:22 PM
Crmonie de recueillement la mmoire de feu Ahmed Ben Bella au cimetire d'El Alia Emir Abdelkader 0 2014-04-11 09:13 PM
La fille dAhmed Ben Bella rend hommage son pre Emir Abdelkader 0 2014-04-11 08:39 PM
Bouteflika a dpos sa lettre dintention Emir Abdelkader 0 2014-02-23 08:58 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Comment Ahmed Ben Bella a t dpos

Comment Ahmed Ben Bella a t dpos



Jusque vers midi, peu de gens taient au courant de ce qui stait pass dans la nuit du 18 au 19 juin 1965.


19 juin 1965-19 juin 2015. Cinquante ans. Cette date rappelle aux Algriens, toutes gnrations confondues, une des pages sombres de lAlgrie post-indpendance. Cest lanniversaire du deuxime coup dEtat dans la vie dune trs jeune nation, aprs celui perptr contre la lgitimit du GPRA signataire des Accords dEvian qui ont dbouch sur lindpendance du pays, aprs 130 annes de colonisation et sept ans de guerre de Libration.
Il sagit du coup de force perptr par le colonel Houari Boumedine et son quipe dont Abdelaziz Bouteflika, actuel prsident de la Rpublique contre leur ex-alli, Ahmed Ben Bella. Deux coups dEtat en moins de trois ans, qui ont install le pays dans une permanente confiscation de la volont populaire. Que sest-il pass ? Pourquoi les responsables de larme des frontires et le clan dOujda ont-ils dcid de prendre entirement le pouvoir et de ne plus se cacher derrire leur ami Ahmed Ben Bella ? Il faut dire, demble, que le putsch sest droul en douce.
Tellement dans le calme que les gens, lpoque, ont cru assister une production cinmatographique. Les tmoignages existants le confirment. Quelques jours avant le renversement dAhmed Ben Bella, le ralisateur italien, Gillo Pontecorvo, tournait un film sur la Bataille dAlger. Du coup, le dploiement des militaires et des chars, dcouverts dans la matine du 19 juin par les habitants dAlger, na pas veill les soupons. Jai cru que ctait du cinma, se rappelle un journaliste. Les Algrois pensaient la mme chose : On tait habitus aux chars de Pontecorvo.
Sauf que ce coup-ci, ctaient des vrais... Jusque vers 12h, peu de gens tait au courant de ce qui sest pass dans la nuit du 18 au 19 juin 1965. Les missions habituelles de Radio Alger ont t remplaces par de la musique militaire, entrecoupe par la diffusion de communiqus en boucle en arabe et en franais. Ainsi, le prsident dchu, adul en 1962, y est qualifi de despote et de tyran. Ce nest qu' 12h05 que le putschiste en chef, Houari Boumedine, intervient, dans un message radiodiffus, pour annoncer la cration dun Conseil de la Rvolution qui assume tous les pouvoirs.
Lacclrateur du putsch !
Ce coup dEtat tait en prparation depuis dj quelque temps. Ayant senti leur fin venir, Boumedine et son clan avaient dj entam la prparation minutieuse de leur plan. Mais Ben Bella voulait les prendre de court. En vain. Nosant pas sattaquer directement au colonel Boumedine, il a voulu rduire linfluence de son clan au sein du gouvernement.
Cest ainsi quil a provoqu la dmission dAhmed Medeghri, ministre de lIntrieur, avant de pousser Kad Ahmed renoncer au ministre du Tourisme. Lors dun remaniement ministriel en dcembre 1964, il rduit considrablement les attributions de Cherif Belkacem, un des membres du clan dOujda, ministre de lOrientation qui a sous son autorit lInformation, lEducation nationale et la Jeunesse. Dj chef de gouvernement et secrtaire gnral du FLN, Ahmed Ben Bella sattribue aussi les portefeuilles de lIntrieur, des Finances et de lInformation.
Un superpouvoir qui na fait que provoquer la colre de ses adversaires. Mais son sort a t scell aprs qu'il ait os sattaquer lun des poulains de Boumedine, Abdelaziz Bouteflika, qui tait alors ministre des Affaires trangres. En effet, le 28 mai 1965, alors que le colonel Boumedine reprsente lAlgrie la confrence des chefs de gouvernement arabes au Caire, Ben Bella annonce quil retire Abdelaziz Bouteflika son portefeuille de ministre des Affaires trangres.
Ce dernier saffole et provoque lacclration du coup dEtat ; il alerte aussitt Boumedine qui accourt son secours. A son arrive Alger, Boumedine runit ses compagnons, auxquels se sont joints des officiers de larme des frontires Tahar Zbiri, Sad Abid, Ahmed Draa, Salah Soufi et Abdelaziz Zerdani. L'assemble se prononce alors pour le renversement de Ben Bella.
Le tyran
La prparation de lopration sest faite sans veiller les soupons du concern. Comme le montrent certaines images rares de lpoque, Ahmed Ben Bella qui tait en visite, le 18 juin, dans lOranais, ne se doutait de rien. Le soir mme, il reoit une visite particulire la Villa Joly. Il sagit de celle du chef dtat-major de lANP et de la Scurit militaire, le colonel Tahar Zbiri, accompagn par Ahmed Draa (directeur de la Sret) et Sad Abid (commandant de la 1re Rgion militaire du Grand-Alger).
Le trio frappe la porte dAhmed Ben Bella 1h30 et le rveille sans mnagement en le pressant de shabiller. Au nom du Conseil de la Rvolution, jai ordre de vous arrter sous linculpation de haute trahison, lui lance Tahar Zbiri. Alors quils fignolent le coup dEtat en emmenant, dans une voiture noire, Ahmed Ben Bella vers une destination inconnue, leur chef, Houari Boumedine, attend patiemment dans son quartier gnral. Tahar Zbiri, qui ralise ainsi avec succs son premier coup dEtat, lappelle au tlphone : Mission accomplie.
A laube, Houari Boumedine se rveille dans la peau du chef dEtat. Et il ne rencontre pratiquement aucune opposition. Ahmed Ben Bella, lui, reste en prison quinze ans durant, avant dtre libr au dbut des annes 1980. Ce dernier est prsent alors comme un tyran. Les vnements qui viennent de se drouler et qui se sont drouls le 19 juin 1965 sont une affaire strictement intrieure. Qu'y a-t-il de chang, sinon la destitution dun homme. Il a bouff tout le monde (). Il lui fallait progressivement liquider tous ceux qui, de prs ou de loin, constituent les forces saines de la nation. Il a mis tout le monde, toutes les institutions () au frigidaire pour rgenter lAlgrie, disait Kad Ahmed lors de sa premire confrence de presse aprs le putsch. 

Madjid Makedhi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Comment Ahmed Ben Bella a t dpos




04:44 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,