> >

[] [ ]

Sid Ahmed Ghlam affirme avoir "empch" l'attentat de Villejuif

(Tags)
 
Un projet d'attentat "imminent" contre "une ou deux glises" djou Paris Emir Abdelkader 0 2015-04-22 03:37 PM
L'EI affirme avoir dcapit l'otage japonais... Emir Abdelkader 0 2015-01-31 11:21 PM
Total affirme avoir produit du gaz non conventionnel ... Emir Abdelkader 0 2015-01-30 07:59 PM
Attentat "Charlie Hebdo" : il s'appelait Ahmed Emir Abdelkader 0 2015-01-10 11:20 AM
Libye : un gnral dissident dit avoir le "mandat du peuple" pour combattre le "terrorisme" Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:50 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Sid Ahmed Ghlam affirme avoir "empch" l'attentat de Villejuif

Sid Ahmed Ghlam affirme avoir "empch" l'attentat de Villejuif




Souponn d'avoir projet un attentat contre une glise Villejuif en avril, Sid Ahmed Ghlam a assur, vendredi devant la justice, avoir empch que l'attaque ne se produise.

Sid Ahmed Ghlam, l'tudiant algrien souponn d'avoir tu une femme et projet un attentat contre au moins une glise Villejuif en avril, a affirm vendredi au juge d'instruction qu'il avait au contraire empch la commission de l'attaque, selon ses avocats. Entendu dans la matine, l'tudiant de 24 ans, suspect numro 1, "s'est expliqu pour la premire fois" devant le magistrat instructeur, ont dit ses dfenseurs.
"Il a reconnu avoir t Villejuif le 19 avril 2015 en prsence d'un autre individu. Il conteste en revanche toute responsabilit dans la mort d'Aurlie Chtelain et a galement affirm avoir fait ce qu'il fallait pour empcher la commission d'un attentat ce jour-l", expliquent ses trois avocats, Matthieu de Vallois, Gilles-Jean Portejoie et Christian Benot.
Des armes de guerre dans sa chambre

Lors de sa mise en examen, les avocats avaient dj affirm que leur client contestait tous les faits qui lui taient reprochs, sans entrer dans les dtails. Vendredi, ils n'ont fait aucun autre commentaire, notamment sur ce second individu voqu par Sid Ahmed Ghlam. La question s'est dj pose de savoir si Ghlam tait seul ou non Villejuif, dans le Val-de-Marne. Question renforce par l'existence d'un message de ses commanditaires retrouv par les enquteurs et qui poussait l'tudiant agir seul si son complice ne venait pas, avait relev une source proche du dossier.
Le jeune homme, connu des services de renseignement parce qu'il avait bascul dans l'islam radical, avait t arrt de manire fortuite le 19 avril Paris, aprs avoir t bless dans des circonstances inexpliques et avoir lui-mme alert le Samu. Dans sa chambre d'tudiant et prs de sa voiture, les policiers avaient retrouv un vritable arsenal: quatre fusils d'assaut kalachnikov, un pistolet, un revolver, des gilets pare-balles et des gilets multipoches, des munitions et des documents manuscrits avec des cibles potentielles.
"Tlguid" depuis la zone irako-syrienne

Selon les enquteurs, le suspect avait fait des recherches sur les glises de Villejuif. L'exploitation de son GPS atteste de sa prsence dans cette ville de banlieue parisienne, l'heure o Aurlie Chtelain a t tue, le 19 avril, par un coup de feu alors qu'elle se trouvait dans son vhicule. La balle a t tire avec un revolver du suspect, dont l'ADN a aussi t trouv dans le vhicule de la jeune femme. Du sang de la victime a t retrouv sur la parka de Sid Ahmed Ghlam.
Les enquteurs ont la conviction que l'Algrien n'a pu agir seul et qu'il a t "tlguid" depuis la zone irako-syrienne. Pour passer l'acte, il a bnfici "d'une aide qui s'est traduite par des vhicules et de la fourniture d'armement", avait affirm le procureur de Paris, Franois Molins. Au tout dbut de l'enqute, le procureur avait aussi affirm que Ghlam, qui avait chez lui des documents sur les "organisations terroristes Al-Qada et État islamique", avait t en contact avec "une autre personne pouvant se trouver en Syrie", qui lui avait demand "explicitement de cibler particulirement une glise".
L'enqute se concentre depuis sur de possibles complicits. Trois hommes ont ainsi t mis en examen et crous, souponns de lui avoir apport une aide logistique. Tous nient avoir t au courant d'un projet d'attaque.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sid Ahmed Ghlam affirme avoir "empch" l'attentat de Villejuif




05:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,