> >

[] [ ]

Plus de transparence en Algrie

(Tags)
 
pas dOGM en Algrie Emir Abdelkader 0 2015-06-03 12:20 PM
Mon Algrie Emir Abdelkader 0 2015-04-14 01:39 PM
Le prsident Bouteflika joue fond la carte de la transparence ... Emir Abdelkader 0 2014-05-29 01:22 AM
Les Etats-Unis se rjouissent de la transparence du processus lectoral Emir Abdelkader 0 2014-04-03 04:49 PM
...l'algerie mon amour l'algerie pour touhours dark_lordulk 12 2010-04-23 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Plus de transparence en Algrie

Plus de transparence en Algrie




Une tentative dapporter plus de transparence ? Le Dpartement dEtat amricain peroit la publication de dcrets traitant ouvertement des affaires du DRS comme ce qui pourrait tre considr comme une tentative dapporter plus de transparence dans le fonctionnement des institutions.


Dans ldition 2014 de son rapport annuel sur le terrorisme, linstitution en charge des Affaires trangres des Etats-Unis rappelle que le gouvernement algrien a poursuivi ses efforts, entams depuis une dcennie, afin daccrotre la force de ses services militaires et scuritaires, ainsi que leur professionnalisation et leur modernisation.
Et les diffrents changements apports la structure du DRS ont retenu lattention du dpartement de John Kerry. Aprs sa restructuration en septembre 2013, un dcret prsidentiel, publi en juin 2014, a rattribu au DRS, le service de renseignement algrien, une partie des prrogatives de la police judiciaire. Il a ainsi t cr un nouveau service dinvestigation judiciaire, plac sous la juridiction jumele du DRS et du procureur gnral prs la cour dappel de la division criminelle, peut-on lire dans le rapport.
Dans ce mme document, il est numr les diffrents acteurs scuritaires et militaires qui prennent part la lutte antiterrorisme de lAlgrie, qui demeure un partenaire-cl dans les efforts globaux de lutte antiterrorisme. Le gouvernement a poursuivi ses campagnes agressives afin dliminer les activits terroristes et a continu ses contrles pour les contrecarrer dans la capitale et les autres centres urbains, dit-on, tout en rappelant les diffrents groupes oprant sur le territoire national et ses frontires.
Algrie-Maroc,lobstacle rgional
Et cest dailleurs aux zones frontalires que se sont intensifis les efforts des services de scurit, avec un dploiement de troupes, et un redoublement de contrles et de surveillance. En parallle, les autorits ont augment leurs efforts diplomatiques pour lutter contre le terrorisme dans la rgion, souligne le Dpartement dEtat. Il est aussi list les nombreuses initiatives et autres rsolutions onusiennes auxquelles lAlgrie fait partie intgrante, et ce, en sus des nombreux programmes de formation auxquels les officiels algriens ont pu participer.
Toutefois, et sur le plan de la coopration rgionale, mme si lAlgrie et le Maroc ont tous deux particip, entre autres, au partenariat trans-Sahara pour le contre-terrorisme, le niveau de le coopration bilatrale en termes de contre-terrorisme na cependant pas t amlior en 2014, semble dplorer le Dpartement dEtat, qui prcise que le dsaccord politique entre les deux voisins, autour du Sahara occidental, demeure un obstacle une coopration rgionale effective.
Pour ce qui est de la lutte contre la radicalisation et contre la violence extrmiste, le rapport note que lAlgrie insiste sur limportance du droit de regard des autorits sur lducation religieuse, y compris la formation des imams, le contenu des prches, ainsi que laccrditation des imams selon la faon dont ils promeuvent la tolrance et la sensibilisation des leaders religieux aux risques de lexploitation de la religion des fins politiques. Les imams sont dailleurs nomms, forms et pays par le gouvernement, prcise-t-on.
Le code pnal prvoit ainsi des sanctions, dont des peines de prison et des amendes, pour quiconque prcherait dans une mosque sans tre imam dsign officiellement. De mme, le Dpartement dEtat ne manque pas de citer les nombreuses sorties mdiatiques des officiels algriens ce sujet, et tout particulirement celles du ministre des Affaires religieuses, qui a, maintes reprises, mis en garde les Algriens contre les diffrents courants extrmistes ou autres fatwas mises en dehors du cadre lgal algrien.


Ghania Lassal










 

()


: 1 ( 0 1)
 

Plus de transparence en Algrie




05:29 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,