> >

[] [ ]

Les autorits dans l'embarras

(Tags)
 
Hayat Boumeddiene dans une revue de l'EI ? "Pour narguer les autorits" Emir Abdelkader 0 2015-02-13 06:19 PM
des autorits musulmanes dnoncent une provocation Emir Abdelkader 0 2015-01-14 12:37 PM
Un Wikileaks marocain qui met Rabat dans lembarras Emir Abdelkader 0 2014-12-02 02:01 PM
Mali : Lembarras djihadiste Emir Abdelkader 0 2014-10-10 05:42 PM
Election prsidentielle 2014, Les partis islamistes dans lembarras Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les autorits dans l'embarras

Les autorits dans l'embarras






La plupart des tlvisions qui exercent sur le territoire national ne sont pas agres. Les dclarations, prches et discours haineux sont lgion et ils continuent tre diffuss dans limpunit la plus totale.


Fatwas en tous genres, menaces de mort et apologie du terrorisme, les sorties de certains cheikhs cathodiques dpassent toutes les limites, poussant les autorits ragir. Le ministre de la Communication semble vouloir prendre le taureau par les cornes en promettant de svir contre les chanes de tlvision qui ne se conforment pas aux rgles.
Selon un haut responsable du ministre de la Communication, la dernire sortie mdiatique du salafiste Hamadache sur les ondes de la radio Echorouk FM, tait de trop. Nous allons svir, a-t-il dit. Le responsable ne prcise pas de quelle nature seront les sanctions. Mais il semble quun courrier a dj t adress au premier responsable du groupe mdiatique.
De son ct, le prsident de lAutorit de rgulation de lactivit audiovisuelle a confirm que son organisme a saisi, officiellement, le responsable dEchorouk. Miloud Chorfi indique, avec un langage diplomatique, que nous avons saisi les concerns propos de rcentes dclarations extrmistes et contraires la loi faites par un individu.
Le prsident du gendarme de laudiovisuel rappelle tout de mme que la radio qui a diffus lentretien nest pas agre, au mme titre que la majorit crasante des tlvisions qui exercent sur le territoire national. Seules 5 chanes de tlvision ont une accrditation pour exercer dans le pays, rappelle lancien prsident du groupe parlementaire RND. Nous saisissons, rgulirement, les responsables de ces chanes lorsque nous constatons des dpassements, a-t-il dit.
Mais lhomme prfre utiliser le terme conseil fraternel au lieu de rappel lordre. Au sein de la chane incrimine, on nie lexistence dune quelconque interdiction visant la diffusion dun personnage public. Au niveau de la rdaction, nous navons rien reu, indique un responsable de la chane qui prfre garder lanonymat. Les seules instructions que nous recevons sont lies lquilibre des sources et au respect de toutes les opinions, ajoute notre source. En revanche, nos tentatives dentrer en contact avec le directeur du groupe Echorouk, Ali Fodil, ont t vaines.
La fin de la semaine dernire, le salafiste Abdelfettah Hamadache a plaid pour louverture dune ambassade du groupe terroriste Daech en Algrie. Si jtais prsident de la Rpublique, jautoriserais louverture dune ambassade, pour ce groupe dit Etat islamique. Des dclarations qui ont suscit lindignation dans les milieux politiques et intellectuels. Lcrivain Amine Zaoui est all jusqu appeler la fermeture de ces chanes de tlvision, qui sment la haine dans le pays en diffusant des discours extrmistes et haineux.
Avant cette sortie, Hamadache stait dj distingu par un appel la condamnation mort contre lcrivain Kamel Daoud. Les tlvisions Echorouk et Ennahar lui ont ouvert leurs crans sous le couvert de la libert dexpression. Les services de Hamid Grine avaient pourtant annonc une premire interpellation en direction de ces chanes. En vain. La diffusion des fatwas de celui qui veut le retour lislam authentique sest poursuivie. Pis, des charlatans continuent de retransmettre leurs missions dans limpunit la plus totale.

Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les autorits dans l'embarras




11:30 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,