> >

[] [ ]

Isral et lArabie saoudite, deux grands colonisateurs...

(Tags)
 
Ymen / Arabie Saoudite : Arabie saoudite versus Al Qaida 1/2 Emir Abdelkader 0 2015-05-10 01:24 PM
Arabie saoudite : un policier tu... Emir Abdelkader 0 2015-04-06 02:13 PM
L'Arabie saoudite dgaine ... Emir Abdelkader 0 2015-01-22 12:37 PM
Arabie saoudite : deux nouvelles dcapitations... Emir Abdelkader 0 2013-12-11 11:50 AM
Iran: Isral et lArabie saoudite prparent une opration militaire (journal) Emir Abdelkader 0 2013-11-25 02:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Isral et lArabie saoudite, deux grands colonisateurs...

Isral et lArabie saoudite, deux grands colonisateurs de la plante




En partenariat avec Al Madaniya, Ren Naba, Paris Le fait est patent et la source bton. Cest crit noir sur blanc dans un rapport amricain intitul Global Land and Water Grabbing (accaparement mondial de la terre et des eaux) et publi par la revue Golias Hebdo N 275 (semaine du 14 au 20 Fvrier 2013).
Isral est lun des plus grands colonisateurs de la plante et lun des plus importants pollueurs des terres dAfrique, dAmrique latine et dAsie

Une colonisation de lordre de 20 fois la superficie de la Palestine, alors que lArabie saoudite, sous la bannire de la firme Ben Laden, la firme familiale du fondateur dAl Qaida, se tournait vers lAfrique et lAsie pour sassurer des terres arables pour parvenir son auto suffisance alimentaire.
Lexprience dIsral de la colonisation de la Palestine la conduite coloniser des terres travers le Monde reprsentant vingt fois sa superficie au dtriment des populations et de lenvironnement des pays pauvres :

  • En Guine, Simandou, une montagne isole au milieu de la fort quatoriale, dans les confins de la Guine. Son sous-sol renferme du minerai de fer, la plus importante rserve inexploite au monde. Sa valeur : plusieurs dizaines, voire centaines de milliards de dollars. Le sous-sol de la Guine regorge de matires premires : bauxite, diamant, or, uranium, fer, etc. Les principaux groupes miniers de la plante sy disputent les concessions. Mais les 11 millions dhabitants ne profitent gure de ces trsors. Le scandale de Simandou met en cause lhomme le plus riche dIsral, Benny Steinmetz. Une des plus importantes oprations de pillage des richesses minires dAfrique sur fond de corruption des lites africaines et dvasion de capitaux, avec la complicit dun ex-premire dame guinenne.
  • Au Gabon pour la culture du Jatropa, ncessaire la production de biocarburants.
  • En Sierra Leone o la colonisation isralienne reprsente 6,9 pour cent du territoire de ce pays de lAfrique de lOuest de surcrot diamantifre.
  • Aux Philippines o la proportion des terres confisques atteint 17,2 pour cent de la surface des terres agricoles.
  • En Rpublique Dmocratique du Congo pour la culture de la canne sucre, en sus de lexploitation diamantifre. Avec en prolongement dans la rgion des grands lacs, un proslytisme visant la conversion des Tutsi au judasme, en une opration visant forger une nouvelle identit pour une stratgie de conqute et de prservation des intrts israliens dans la zone, paralllement la stratgie avec la strilisation des Fallachas, juifs dÉthiopie en Isral. Nul nest labri de contradictions.
Les scandales abondent au Congo Kinshasa o Laurent Dsir Kabila a pay de sa vie ses indlicatesses en attribuant lexploitation diamantifre un groupe isralien.
Isral est la tte des pays qui contrlent les terres dans les pays pauvres, avec les États-Unis, la Grande Bretagne et la Chine. Selon cette de The Journal of the National Academy of Sciences of the United States et reprise par Golias, 90 pour cent de ces terres se trouvent dans 24 pays situes pour la plupart en Afrique, en Asie et en Amrique latine.
Depuis la crise alimentaire de 2007-2008, les socits trangres semparent de dix millions dhectares annuellement de terres arables. Les nouvelles cultures se font souvent au dtriment des jungles et des zones dimportance environnementales, menaces ans leur biodiversit. Elles utilisent engrais et pesticides et librent dimportantes quantits de gaz effet de serre. Au final, le phnomne sape les bases de la souverainet alimentaire et dtourne en particulier les ressources en eau.

Dans les pays de lAfrique anglophone

Sappuyant sur les pays africains anglophones non musulmans, lÉthiopie, lOuganda et le Kenya, Isral a opr une perce diplomatique majeure dans lAfrique anglophone obtenant la rduction du quota des eaux du Nil de lÉgypte, la plus grande pantalonnade diplomatique de lre Moubarak, qui a cot son pouvoir lgyptien.
Ngociant avec lgyptien Moubarak, lui faisant miroiter la possibilit dune succession dynastique en faveur de son fils, Isral a incit les tats africains rclamer une majoration de leur quote-part dans la rpartition hydraulique du cours deau, allchant les Africains par des projets conomiques et les investisseurs gyptiens par des promesses dintressement aux projets israliens. En Éthiopie, Isral a financ la construction de dizaines de projets pour lexploitation des eaux du Nil Bleu.

Laccs dIsral au primtre du bassin du Nil, via le sud Soudan avec le concours franais et amricain, sest doubl du lancement dun projet de la construction dun Canal reliant la Mer Rouge la Mer Mditerrane, depuis Eilat. Disposant de deux voies de navigation, lun pour laller, lautre pour le retour, le canal isralien, contrairement lEgyptien concurrencera fortement le Canal de Suez et entranera une perte de 50 pour cent des recettes gyptiennes de 8 milliards de dollars par an 4 milliards. Mais lÉgypte semble avoir pris de vitesse son rival isralien avec le lancement de la construction dun canal complmentaire, en partenariat avec lArabe saoudite, dans la foule de la nouvelle offensive isralienne sur Gaza, -Bordure protectrice-, qui a eu lieu du 8 Juillet au 7 aot 2014.
Le harclement isralien des communauts libanaises dAfrique, particulirement au Nigeria et au Sierra Leone vise ainsi liminer des concurrents dans lexploitation diamantifre du sous-sol africain et asscher le flux financier provenant des migrs chiites vers leurs coreligionnaires du sud Liban. A fragiliser le glacis constitu par limmigration chiite libanaise en Afrique et en Amrique latine face la colonisation rampante des terres entreprises par Isral dans ses deux zones.
Le Mossad recruterait mme des journalistes arabes pour surveiller les libanais dAfrique, selon les rvlations faites au journal espagnol El Pais par un ancien agent, journaliste algrien Sad Sahnoune.
Sad Sahnoune avait t recrut Tel-Aviv en 1998. En usant de sa qualit de journaliste, il espionnait pour le Mossad Abidjan en Cte-dIvoire. Il tait charg de la surveillance de la colonie libanaise chiite en Afrique de lOuest. Sahnoune espionnait galement en Tunisie, mais surtout au Liban aprs le retrait dIsral du Sud du pays, quil occupait jusquen 2000. Le paiement de lespion algrien se faisait en espces Chypre raison de 1.500 dollars par mois en plus de la prise en charge de ses frais de mission qui lui permettaient de gagner jusqu 6.000 dollars quand les cibles taient atteintes.

Isral est le plus important soutien des dictatures du tiers monde, lalli indfectible du rgime dApartheid dAfrique du sud. La garde prtorienne de tous les dictateurs francophones qui ont pill lAfrique. De Joseph Dsir Mobutu (Zare-RDC), Omar Bongo (Gabon), Gnassingb Eyadema (Togo) et mme Flix Houphout-Boigny (Cte dIvoire) et Laurent Gbagbo, Paul Biya, le prsident off-shore du Cameroun, dont le territoire sert de transit aux ravisseurs Boko Haram. Au-del en Amrique latine au Honduras, la Colombie et au Paraguay.
Et En Amrique latine

Loffensive anti Hezbollah en Amrique latine viserait en outre jeter un cran de fume sur la face hideuse de lhumanitarisme isralien. À camoufler la colonisation rampante des terres en Colombie et cette singulire imposture que constitue la reproduction du rgime dapartheid de la Palestine au Honduras. Ah les douloureuses rminiscences.
Isral est lun des plus gros exportateurs darmes destination de lAmrique du sud.
Les soldats israliens en Amrique Latine - AgoraVox le mdia citoyen

En Colombie, Isral passe pour avoir encadr les forces colombiennes dans lassaut contre les FARC visant la libration de lotage Ingrid Bettencourt. Ltat hbreu a pris le contrle dimmenses superficies pour cultiver la canne sucre. Et le Honduras est devenu une terre de prdilection de la transposition de lApartheid isralien sur le territoire latino-amricain.
Le Honduras affiche en effet le plus fort taux dhomicides par habitants au monde (85,5 pour 100 000 en 2012), soit environ 20 meurtres par jour, 95% impunis, dont la pauvret touche plus de 70 % de la population, selon lONG locale Forum de la dette extrieure et qui peine, de surcrot, se remettre des consquences du renversement du prsident Manuel Zelaya en juin 2009 par des militaires soutenus par des secteurs de la droite et les milieux daffaires.

Une aubaine pour Isral : Le Honduras est aujourdhui, comme la Palestine, un laboratoire du gnocide indigne, laboratoire des techniques de contre-insurrection, laboratoire de ghettosation et contention de populations mises en esclavage.
Il est aussi le laboratoire de la mise en place dun no libralisme absolu, grce la cession de souverainet sur des rgions entires du pays par les moyens de la Loi Hypothque et la cration denclaves no librales soustraites au territoire national, les Zones dEmploi et de Dveloppement Économique ou Cits Modles ou Villes Charters , ainsi que la cession des droits sur lensemble des ressources naturelles du pays est-il crit.

Autre plaie de lconomie africaine : le bradage des terres arables

Depuis 2006, prs de 20 millions dhectares de terres arables ont fait lobjet de ngociations dans le monde car dici 2050, la production agricole devrait crotre de 70 % pour rpondre laugmentation de la population, selon lOrganisation des Nations unies pour lalimentation et lagriculture (FAO). Mais cette offensive sur les terres ne se fait pas sans drapages. Le recadrage des investissements simpose, faute de quoi ils risquent de dsquilibrer le pays cible, limage des vises du coren Daewoo Madagascar. À lafft dune hausse durable des prix des denres ou dune volatilit accrue des marchs, ce no colonialisme agricole est devenu un lment stratgique pour les pays soucieux sassurer leur scurit alimentaire.
Aux fonds souverains dtats soucieux dassurer leur stratgie dapprovisionnement, parmi lesquels les pays du Golfe ou la Chine, se sont ajout des investisseurs privs, locaux ou trangers. Les acquisitions de terres se sont acclres avec la crise alimentaire de 2008. LArabie saoudite a mis sur pied une socit publique pour financer les entreprises prives du royaume qui achtent des terres ltranger. Au Mali, les nouvelles mises en culture bnficient surtout aux investisseurs libyens. Loctroi de 100 000 hectares la socit Malibya, lie lancien dirigeant libyen, le colonel Mouammar Kadhafi a fait grand bruit. Les hectares des Libyens sont au dbut des canaux dirrigation, ils seront servis en eau avant nous , regrettent les paysans. Mme sils disent oprer dans le cadre de la coopration, nous ne comprenons pas bien quels sont les intrts derrire tout cela , rsume Mamadou Gota, de lONG malienne Afrique verte. Les producteurs redoutent aussi les intentions des Chinois de dvelopper la canne sucre, gourmande en eau. Ils en cultivent dj 6 000 hectares et contrlent la sucrerie Sukala.
Face la monte des eaux, les Maldives cherchent des terres daccueil. Soixante-dix mille personnes sentassent Mal, lourd plateau urbain pos fleur docan Indien. Pour lheure, cette barrire artificielle tient bon. Elle a russi protger la capitale de ce singulier État des Maldives, archipel aux vingt-six atolls et aux 1 200 les dont les crins de corail occupent une place de choix dans les catalogues du tourisme mondial. Mais pour combien de temps encore ? Le raz-de-mare de 1987 inonda une partie de Mal et causa un choc profond dans la population.
Puis le phnomne climatique El Niño provoqua, en 1998, un blanchissement massif des coraux : 90 % de ceux situs moins de 15 mtres de profondeur prirent. Enfin, le tsunami de dcembre 2004 frappa svrement larchipel, dtruisant deux les, imposant lvacuation de six autres, et le dplacement de prs de 4 000 personnes (sur 280 000 habitants).
Aux les Kiribati Mme cause, mme raction : face la monte des eaux qui les menacent, les les Kiribati, un archipel du Pacifique, envisagent de se lancer dans lachat de nouvelles terres. Lalternative, cest de mourir, de disparatre . Les Kiribati doivent faire face une monte des eaux de 5 mm par an depuis 1991, qui entrane notamment une salinisation de leau douce. Dans un premier temps, le gouvernement avait opt pour une politique de formation et dmigration matrise. Mais la crise conomique la conduit envisager cette solution plus radicale.

LArabie saoudite a mis sur pied une socit publique pour financer les entreprises prives du royaume qui achtent des terres ltranger. Elle sest tourne vers lAfrique, en raison de sa proximit avec le Royaume. La firme saoudienne Hal Hadco loue ainsi des milliers dhectares au Soudan avec pour objectif den cultiver 40.000, alors que le groupe Ben Laden, spcialis dans les travaux publics, sest engag en Asie la tte dun consortium, esprant, terme, grer 500 000 hectares de rizires en Indonsie, dans le cadre dun projet agricole de 1,6 million dhectares comprenant la production dagro carburant.
Fonds vautours, vaporation de recettes, corruption, gabegie des transferts des fonds des migrants, bradage des terres arables. LAfrique est elle condamne demeurer un tonneau des danades.

Rfrences

  1. http://ccfd-terresolidaire.org/e_upl...f?PHPSESSID=2
  2. À propos des Fonds vautours: Rapport de la Plate forme franaise Dette et dveloppement et du CNCD (Centre national de coopration au dveloppement) intitul Un vautour peut en cacher un autre ou comment nos lois encouragent les prdateurs des pays pauvres endetts, juin 2009. LAfrique : Un continent touch plus que dautres par la crise financire http://www.dia-afrique.org/suite.php ?newsid=12031
    Ainsi que http://www.cadtm.org/spip.php ?article4654
  3. À propos du transfert des fonds des migrants africains vers leur pays natal, Cf. article de Grgoire Allix in LE MONDE du 22 octobre 2009
  4. Bertrand dArmagnac : la course aux terres arables Le Monde du 23 avril 2010 http://www.lemonde. fr/planete/ article/2010/ 04/22/la- course-aux- terres-arables- devient-preoccup ante_1341086_ 3244.html

Libnanews





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Isral et lArabie saoudite, deux grands colonisateurs...




04:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,