> >

[] [ ]

On tue pour un rien

(Tags)
 
Hayatou sur le Qatar : circulez, y a rien voir ! Emir Abdelkader 0 2015-06-23 04:18 PM
Il ny a rien attendre de la tourne de Ross Emir Abdelkader 0 2015-02-23 01:31 PM
Rien n'est encore jou Emir Abdelkader 0 2014-07-05 03:34 PM
Non madame la marquise, rien ne va ! Emir Abdelkader 0 2014-03-17 04:15 PM
Lesprit de surenchre qui sest empar de certains mdias na rien dhonorable pour la corporation Emir Abdelkader 0 2014-02-11 06:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-06-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
On tue pour un rien

On tue pour un rien






Pourquoi les Algriens deviennent-ils agressifs durant le ramadhan ? Pourquoi le nombre des rixes augmente au cours de chaque mois sacr ? Pourquoi le nombre dhomicides volontaires triple-t-il durant cette priode ? Et surtout, comment peut-on expliquer lescalade des crimes familiaux durant ce mois-ci ?
Depuis le premier jour du ramadhan, le nombre dhomicides volontaires ayant impliqu des membres dune mme famille a nettement grimp par rapport aux autres priodes de lanne. En huit jours, une trentaine de personnes impliques et une dizaine de cadavres ont t recenss par les services de scurit.
Selon eux, la plupart des crimes commis en ce dbut du mois sacr tournent autour de diffrends familiaux, viennent ensuite les crimes entre voisins. Selon les dtails fournis par les services de police et de gendarmerie, beaucoup de femmes ont t dnombres parmi les victimes tandis que parmi les assaillants figurent plusieurs cousins et parents, voire des mres.
Ce vendredi, Hammam Debagh dans la wilaya de Guelma, une mre ge de 43 ans a tu son fils de 19 ans. Selon les gendarmes, pour des raisons non encore lucides, la mre, sujette des troubles psychiques, a assn des coups de couteau son fils, lui occasionnant des blessures mortelles au cou, et ce son domicile. La dpouille a t dpose la morgue de lhpital de Guelma.
Un autre crime a eu lieu le troisime jour du ramadhan. Cette fois, un jeune homme, le nomm B.A. g de 29 ans, a t arrt par les gendarmes de Skikda pour parricide, puis plac sous mandat de dpt. Le mis en cause a, indique-t-on, port un coup de hache son pre de 61 ans, lui occasionnant des blessures mortelles, avant dtre matris par ses frres et remis la brigade de gendarmerie.
Le quatrime jour du mois sacr, suite un diffrend entre deux responsables survenu la Cooprative des crales et lgumes secs dEl-Gor (Tlemcen), lun deux a t assassin par couteau. Selon les gendarmes, le nomm B.H. g de 33 ans a assn un coup de couteau au nomm M.B, g de 37 ans, chef de magasin ladite cooprative, lui occasionnant des blessures graves au thorax.
La victime a t vacue vers lhpital de Sebdou o elle est dcde des suites de ses blessures. Lauteur prsum a t interpell au centre-ville de Sebdou et remis aux gendarmes de la brigade locale, qui ont ouvert une enqute.
A Ouargla, le corps dune personne de sexe masculin, dans un tat de dcomposition avanc et prsentant des traces de violence la tte, a t dcouvert, le cinquime jour du mois de ramadhan, sur un terrain agricole dans la commune de Rouissat, envelopp dans une serviette renfermant un permis de conduire.
La dpouille a t dpose la morgue de lhpital de Ouargla. Une enqute est ouverte par la brigade de Gendarmerie nationale de Rouissat. Un autre cadavre, sur lequel plusieurs traces de violence ont t releves, a t dcouvert toujours le 5e jour du ramadhan, cette fois Ghardaa.
Selon un communiqu de la Gendarmerie, il sagit du corps dune personne de sexe masculin, qui a t dcouvert dans la circonscription communale de Metlili dans la commune de Zelfana (Ghardaa) dans un tat de dcomposition avanc. La dpouille a t dpose la morgue de ltablissement public de sant de proximit de Metlili.
Il a tu sa cousine et bless ses deux enfants
Les gendarmes de la brigade de Chellia (Khenchela) ont prsent il y a six jours, devant le procureur de la Rpublique prs le tribunal de Kas, le nomm H. K g de 43 ans, pour homicide volontaire avec prmditation et coups et blessures volontaires par arme blanche (couteau), dont ont t victimes sa cousine ge de 63 ans et ses deux enfants (une femme de 38 et un homme de 36 ans).
Il a t plac sous mandat de dpt. Laffaire remonte au 3e jour du Ramadhan. Suite un diffrend familial qui dure depuis des annes, le mis en cause a poignard les trois victimes, occasionnant le dcs de la sexagnaire et des blessures diverses ses deux enfants.
Il a tu son pre avec une hache
Un jeune homme g de 29 ans, sujet des troubles psychiques, a port un coup de hache son pre g de 61 ans, lui occasionnant des blessures graves au visage. La victime a t vacue ver lhpital local o elle a succomb ses blessures. Lauteur prsum a t matris et pris en charge par les gendarmes de la brigade locale, lesquels se sont dplacs sur les lieux o ils ont rcupr larme du crime dans un cours deau.
Carbonis et ligot dans le coffre dun vhicule calcin
La brigade de la Gendarmerie nationale de Barika a t avise de la dcouverte du corps carbonis et ligot du nomm D.M de sexe masculin, dans le coffre dun vhicule lger totalement calcin. 500 mtres de lannexe universitaire de Barika.
Les gendarmes se sont aussitt dplacs sur les lieux o ils ont effectu des constatations et prlev des chantillons sur le cadavre en vue de les envoyer lInstitut national de criminalit et criminalistique de la Gendarmerie nationale de Bouchaoui, et ce pour analyses biologiques. Le corps a t dpos la morgue de lhpital de Barika. Suite des investigations, il sest avr que la victime avait des problmes avec les mis en cause dont lenqute a permis de dterminer lidentit.
Aprs identification, une large opration de recherche a t dclenche par les gendarmes de la brigade locale et ceux de la scurit routire. Grce aux patrouilles et aux points de contrle, les mis en cause, gs de 24, 33 et 63 ans, ont t interpells. Lun deux a avou son mfait, indiquant quil avait tu la victime par vengeance. Larme du crime a t rcupre, cache 200 mtres du lieu du crime.
Deux cousins sacharnent sur leur voisin coups de marteau
Les gendarmes de la brigade de Derrag Mda ont interpell, le 16 juin dernier, deux cousins gs de 42 et 18 ans aprs que ces derniers eurent assassin, coups de marteau, leur voisin g de 23 ans avant de lui assner plusieurs coups de couteau au thorax.
Aprs leur forfait, lun des deux auteurs, le moins g, sest livr de son propre gr la brigade de gendarmerie de Derrag, tandis que son cousin de 42 ans a t interpell aprs enqute. Les deux mis en cause ont t traduits devant le tribunal de Ksar El-noukhari le 17 juin pass et placs sous mandat de dpt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

On tue pour un rien




03:31 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,