> >

[] [ ]

LAlgrie risque-t-elle des troubles comme ceux de 1988 ?

(Tags)
 
La guerre en Libye sest-elle droule comme on nous la raconte ? Emir Abdelkader 0 2015-07-01 11:02 PM
Amnesty International sabreuve aux sources de ceux qui ont soutenu le terrorisme en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-05-15 02:56 PM
Ceux qui arrivent, ceux qui partent Emir Abdelkader 0 2014-05-06 02:01 PM
Il est peu probable qu'il y ait des troubles en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-02-21 07:16 PM
Algrie: les USA mettent en garde contre une menace terroriste persistante et des troubles sociaux Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,936 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LAlgrie risque-t-elle des troubles comme ceux de 1988 ?

LAlgrie risque-t-elle des troubles comme ceux de 1988 ?






Louisa Hanoune, la patronne du PT, met en garde contre un risque de troubles lintrieur du pays d une politique daustrit que le gouvernement serait, selon elle, en train de prparer dans le cadre de la loi de finances complmentaire.
Selon elle, une politique de trop grande austrit conduirait des troubles comparables ceux des 1988 par exemple, et provoquerait des scnarios imprvisibles. Elle ferait mme le lit Daech en Algrie.
Car le danger interne ouvrira la porte au danger externe qui plane sur le pays, insiste Louisa Hanoune. Mme le prsident Bouteflika, quelle pargnait jusque-l, ne trouve plus grce ses yeux : Nous avons, pendant 10 ans, attir lattention du prsident Bouteflika sur la ncessit daller vers des rformes profondes.
Chose quil avait fini par accepter et annoncer en 2011 avant de ritrer solennellement son engagement lors de la crmonie de sa prestation de serment au lendemain de son lection pour un quatrime mandat. Mais ce jour, rien nest encore fait se dsole la chef du PT qui relve, en revanche, les proportions phnomnales prises par la corruption.
Le pays patauge de scandale en scandale. Dcidment, lAlgrie a du mal se sparer des cas de fraudes et de magouilles qui plombent son conomie et son administration.
Depuis le dbut des annes 2000, le pays est en train de battre le record des scandales. En 15 ans de lutte pour lavnement dune politique conomique axe sur la libert dentreprendre, lAlgrie est loin dapercevoir le bout du tunnel.
Et pourtant, plusieurs bonnes volonts se sont penches, mais sans succs, au chevet de ce pays qui est devenu un vritable cas dcole non seulement dans la sous-rgion du Maghreb, mais partout en Afrique.
Avec ses innombrables richesses, le pays est toujours sous perfusion.
A qui la faute ? Aux dcideurs dabord et aux experts ensuite, qui nont pas trouv la bonne formule pour arrimer le pays parmi les pays mergents. Au jour daujourdhui, le pays importe tout ; lAlgrie, qui continue dacheter ltranger des biens dquipement, des produits alimentaires et des mdicaments notamment, a jusqu prsent valu le total de ses importations 65 milliards de dollars pour 2015.
Et le gouvernement envisage daugmenter le prix des carburants avec la mise en place dun systme de paliers, de llectricit, de nouvelles taxes sur les vhicules de grande puissance, sur les alcools et le tabacParalllement, les autorits algriennes ont promis de durcir la lutte contre la corruption, le commerce informel et les transferts illgaux de devises.
LAlgrie comptait 300 000 importateurs en 2012 sur 760 000 entreprises recenses. Aprs une dcennie noire marque par la guerre civile et une svre crise conomique dans les annes 1990, lAlgrie sest redresse grce une envole des prix du ptrole au dbut des annes 2000.
La dette, value 30 milliards de dollars la fin des annes 1990, a t compltement rembourse.
Le gouvernement envisage dsormais un plan damnistie fiscale pour absorber ces liquidits. Un tel plan permettrait aux entreprises et aux particuliers de rgulariser leur situation et les inciterait placer leurs avoirs dans les banques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrie risque-t-elle des troubles comme ceux de 1988 ?




03:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,