> >

[] [ ]

Les invasions barbares

(Tags)
 
Les terroristes ont appris lcole des pires barbares de lOccident Emir Abdelkader 0 2014-10-15 12:40 AM
Des pays de lUnion europenne achtent du ptrole aux barbares Emir Abdelkader 0 2014-10-01 03:44 PM
Qui sont les barbares de "Daech", l'Etat islamique ? Emir Abdelkader 0 2014-09-22 01:50 PM
Les barbares savants. Emir Abdelkader 0 2014-08-04 06:57 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les invasions barbares

Les invasions barbares






Renforc par le ralliement de jihadistes de la rgion jusqu'alors affilis Al-Qada, l'État islamique menace l'Afrique du Nord. Mais alors qu'en Libye, comme en Irak et en Syrie, le califat se nourrit du chaos et des conflits confessionnels, le Maroc, l'Algrie, la Tunisie et l'Égypte ne sont pas si vulnrables...
Voyez ce quil advient vos frres mcrants dIrak, du Levant et dautres contres. Telle sera votre fin, avec la permission de Dieu, qui viendra de nos propres mains, si Dieu le veut. Il ny aura rien dautre que les massacres entre nous et vous , profre le jihadiste franco-tunisien Boubaker el-Hakim, alias Abou Mouqatil al-Tounsi, lintention des tyrans scularistes de Tunisie.
Linterview de ce hros de lÉtat islamique (EI) stale sur quatre pages dans la dernire dition de Dabiq, diffuse le 31 mars. Sur la couverture du magazine califal en langue anglaise, le minaret de la grande mosque de Kairouan, ville sainte tunisienne, culmine au-dessus de ce titre : Seule la charia gouvernera lAfrique.
Dans ce huitime numro, lEI se flicite de lallgeance que lui ont rcemment prte ses nouveaux affids nigrians de Boko Haram. Mais toute son attention semble se tourner vers lAfrique du Nord, conquise entre 640 et 711 de notre re par les armes des premiers califes. Exalts par les victoires jihadistes au Moyen-Orient et la proclamation du califat, le 29 juin 2014, par leur chef Abou Bakr al-Baghdadi, depuis la grande mosque de Mossoul en Irak, plusieurs groupes salafistes combattants du Maghreb lont reconnu comme le nouveau successeur du Prophte, envoy pour rtablir la puret, lunit et la domination de lislam sur terre.
En septembre 2014, Jund el-Khilafa ( Les Soldats du califat ) en Algrie font scission avec Al-Qada au Maghreb islamique (Aqmi) et se rallient lEI, suivis en octobre par le Conseil de la Choura de la jeunesse islamique Derna, dans lEst libyen. Le mois suivant, Ansar Beit al-Maqdis (ABM, Les Partisans de Jrusalem ), groupe jihadiste le plus important dÉgypte, bas dans les montagnes du Sina, jure fidlit au calife Ibrahim sur son compte Twitter.

Glorifis linfini sur les rseaux sociaux du world wide web, leurs coups dclat se multiplient. Les Égyptiens dABM poursuivent jusquau cur du Caire leurs attaques sanglantes contre les forces de scurit, auparavant menes sous la bannire dAl-Qada. Dans les montagnes de lEst algrien, les sicaires de Jund el-Khilafa enlvent et gorgent le Franais Herv Gourdel. En Libye, les jihadistes se signalent plus lugubrement encore en diffusant la dca
pitation de 21 otages coptes dÉgypte et semparent de Syrte et de Sabratha.
Écartele entre les zones dinfluence de lEI dans le Sud et dAl-Qada dans lOuest, la Tunisie est frappe deffroi par le massacre de 21 touristes, le 18 mars, dans le clbre muse du Bardo. Au Maroc, le nouveau Bureau central des investigations judiciaires, cr pour faire face la menace terroriste, dmantle le 22 mars une cellule, lÉtat islamique dans le Maghreb lointain, descendants de Youssef Ibn Tachfin , qui sapprtait frapper des politiques et des membres de la socit civile. Une trane sanglante stend de la mer Rouge lAtlantique. La reconqute arme de la Oumma (communaut des croyants musulmans) serait-elle engage en Afrique du Nord ?
Vivier
La rponse est non, affirme sans ambages lislamologue Mathieu Guidre, de retour de Tunis et qui vient de publier un État du monde arabe (De Boeck, mars 2015). LEI russit en Syrie et en Irak parce que lÉtat central est dfaillant et quil bnficie dun soutien populaire dans certaines parties de la population sunnite perscute, massacre par les milices chiites et convaincue de navoir dautres dfenseurs que lui.
La guerre civile qui ravage la Syrie depuis quatre ans et la dictature chiite discriminatoire de lex-Premier ministre Nouri al-Maliki Bagdad, aggrave par le dpart amricain de 2011, ont transform ces deux États dliquescents en viviers combattants salafistes, en eldorado du jihad international. Rien de cela en Égypte, o le peuple, las des convulsions rvolutionnaires et islamistes, a remis son destin entre les mains de fer du marchal Sissi, dont la priorit des priorits est de rtablir lordre et la scurit. Cite en seul exemple durable de Printemps arabe , la Tunisie poursuit sa transition dmocratique dans la paix civile.
LAlgrie, meurtrie par la dcennie noire des annes 1990, est sous le contrle des forces de scurit. Tout comme le Maroc o, depuis les cinq attentats-*suicides de 2003, la rpression mais surtout la surveillance et la prvention sont fortes, souligne Baudouin Dupret, directeur du Centre Jacques Berque pour les tudes en sciences humaines et sociales au Maroc, Rabat. Il y a de bonnes raisons de penser que le royaume va chapper des actions majeures, mme si des coups comme lattentat de lArgana Marrakech en 2011 restent possibles .
Seul terrain comparable aux anarchies syrienne et irakienne, le chaos libyen fournit lEI son unique vritable base territoriale en Afrique du Nord, et menace les États voisins. Aprs lexcution de ses 21 ressortissants coptes, lÉgypte y a envoy ses F16 bombarder les positions jihadistes. Et lEI affirme que les deux auteurs du massacre du 18 mars en Tunisie y ont t forms par ses soins.
Ses combattants contrlent Derna, la presque-totalit de Syrte. Ils sont prsents Sabratha, Benghazi et ont une vraie marge de progression, affirme le journaliste David Thomson, auteur denqutes sur le jihad international.
Le calife Baghdadi y envoie des jihadistes depuis le Moyen-Orient, et lEI dploie la mme stratgie dimplantation quen Syrie, lorsquen 2012-2013 ses hommes se sont empars de zones sous contrle dautres milices. Et comme en Syrie, ils ont pour objectif de contrler des ressources pour sautofinancer, attaquant ports et raffineries.
Fracture communautaire
Autre diffrence fondamentale avec le terrain moyen-oriental, lAfrique du Nord est presque uniformment de confession sunnite quand la Syrie et lIrak, lune dirige par un clan chiite alaouite mais majoritairement sunnite, lautre sous domination rcente de la majorit chiite, sont devenus les champs de bataille de lIran et de lArabie saoudite, qui prtendent tous deux lhgmonie rgionale.
Excite par les ambitions rivales de ces deux thocraties, la ligne de fracture communautaire historique entre frres ennemis de lislam a engendr un sisme qui branle aujourdhui lOrient arabe jusquau Ymen. La takfirisation (excommunication) gnocidaire de lennemi proche par les prcheurs des deux jihad ne peut avoir lieu en Afrique du Nord. Pour Mathieu Guidre, seule lopposition entre sculiers et partisans de lislam politique pourrait servir un but similaire.
Ainsi, les lections en Tunisie ont montr que ce pays tait divis en deux, puisque la cte a vot lac, en faveur du parti Nidaa Tounes, tandis que lintrieur du pays a vot plutt islamiste, en faveur dEnnahdha. Cette rpartition lectorale, si le gouvernement en place ne fait pas attention, peut se transformer en une division territoriale sur laquelle prospreraient des groupes affilis lEI, en considrant ceux de la cte comme pas tout fait musulmans.
Autre danger, plus immdiat mais plus clat, le retour des vtrans du Moyen-Orient menace ds prsent les États de la rgion. Nombre dentre eux, aguerris et endoctrins, sagglomrent sans doute en cellules dormantes, prtes frapper partout, tout moment, terroriser pour gnrer le chaos do pourrait natre la grande confrontation.
Objectif dune communaut internationale exceptionnellement unanime, le dmantlement de lEI amnera un flot de jihadistes regagner leurs patries. Un flot bien plus important que celui dvers par la fin de la guerre dAfghanistan et qui avait particip, avec la marginalisation du Front islamique du salut, vainqueur des lections de 1991, lembrasement de lAlgrie.
Car, insiste Baudoin Dupret, il faudrait cesser de regarder les socits arabo-musulmanes travers leur opposition lOccident pour considrer les conflits internes qui les fracturent, recomposant les États et les socits .


Laurent De Saint Perier


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les invasions barbares




08:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,