> >

[] [ ]

L'agriculture en Algrie franaise...

(Tags)
 
Les amricains, les OGM et lagriculture en Algrie... Emir Abdelkader 0 2015-06-02 11:32 AM
Les nostalgiques de lAlgrie franaise ! Emir Abdelkader 0 2015-03-24 11:15 AM
Vers la fin de la suprmatie franaise en Algrie Emir Abdelkader 0 2015-03-15 11:19 AM
Livre dun nostalgique de lAlgrie franaise Emir Abdelkader 0 2014-10-13 05:55 PM
LAlgrie franaise, cest fini Emir Abdelkader 0 2012-11-04 01:29 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L'agriculture en Algrie franaise...

L'agriculture en Algrie franaise, une illustration concrte du processus colonial au Maghreb

Depuis la fin des annes 1830, lÉtat franais incite les mtropolitains au dpart vers l'Algrie, afin de contribuer la colonisation terrestre du pays. Au dpart, ce fut une parcelle agricole gratuite (8 hectares en moyenne) contre une garantie d'exploitation, puis ce systme se complexifia. La spoliation sappuya sur une main mise des terres abandonnes, ou bien en s'emparant des parcelles dtenues par des adversaires de la France.

Thomas Robert Bugeaud, alors grand artisan de la conqute de l'Algrie, contribue cette installation de colons qui ne se limite pas aux Franais mais attire aussi des Espagnols, des Italiens ou des Maltais. En 1847, on compte plus de 100 000 Europens (dont environ 50 000 Franais) installs dans le pays, 15 000 vivent dans le monde rural.

A la fin des annes 1860, l'Algrie est frappe par une crise conomique, politique et sociale majeure (scheresse entranant des mauvaises rcoltes, dpossessions foncires coloniales marques par la pratique du cantonnement...) qui accrot les contestations anticoloniales. Aprs la dfaite de Sedan en 1870, le rve de Napolon III d'un Royaume arabe prend fin, une assimilation force est institue par la IIIe Rpublique.

Il n'en demeure pas moins que la pratique de la dpossession foncire ne change pas, et va mme s'aggraver. Une rvolte clate dans le Constantinois et dans toute la Kabylie mene par le bachaga Mokrani en 1871, la rpression des autorits coloniales est froce, le soulvement devient un argument pour justifier les dpossessions agricoles. Prs de 450 000 hectares de terres sont confisques, en plus des 480 000 hectares dj lgalement vols depuis 1830. Pour la population insurge, le cot de la guerre se montait prs de 65 millions de francs-or, soit 70 % du capital des indignes touchs, certaines tribus durent mettre jusqu' vingt ans pour s'acquitter de leur dette. Pour la plupart, ce fut la ruine. [2]




Un phnomne aux graves consquences


La loi Warnier du 26 juillet 1873 facilite cette dynamique coloniale en incitant les Algriens vendre leur parcelle pour faire face aux impts (arabes et coloniaux) ou l'endettement, une fois la proprit rachete par un Europen, celle-ci est obligatoirement divise en plusieurs parcelles revendables. [1] La loi r-institue une dynamique plus libre et prive. Moins coteuse pour lÉtat, ce dernier n'hsite pas s'appuyer sur la justice pour faciliter les expropriations. Au dbut de la dcennie 1930, deux millions d'hectares sont entre les mains des Europens. En 100 ans, les indignes ont quasiment perdu la moiti de leurs proprits agricoles.

Ce phnomne contribue l'appauvrissement gnralis des populations musulmanes qui vivaient pour l'essentiel d'une agriculture vivrire avant la colonisation, les famines se multiplient durant toute la fin du XIXe sicle (c'est une des causes du soulvement port par le bachaga Mokrani), les fellahs encore propritaires dtiennent des parcelles la fois petites et pauvres, tout en tant crases par l'conomie capitaliste, l'exode rural devient important accentuant le dveloppement des bidonvilles dans les grandes villes algriennes (Alger, Constantine, Oran...).

L'agriculture coloniale est ainsi constitue de vastes proprits, le bl et la vigne sont essentiellement exportes vers une mtropole devenue indispensable aprs la crise des annes 30. Le vin est la production la plus rentable des agriculteurs pieds-noirs. Prs de 3000 familles de colons agricoles concentrent plus de 80% des terres colonises la veille de la guerre d'indpendance. [1] Le colonat algrien constitua durant les 130 ans de prsence franais en Algrie, un acteur incontournable de la vie politique exerant une pression constante sur Paris afin de prserver ses intrts au dtriment des droits des Algriens. Il s'opposa par exemple au projet Blum-Violette (1936) visant accorder la citoyennet franaise une lite de 25 000 Algriens.


[1] Bernard Droz, Main basse sur les terres, in L'Histoire, juin 2012
[2] Charles-Robert Ageron, Histoire de l'Algrie contemporaine, Paris, PUF, 1999 (dition corrige et ractualise).

****
Mehdi Benchabane, professeur dhistoire-gographie, est notamment lauteur de LÉmir Abdelkader face la conqute franaise de lAlgrie (1832-1847), Edilivre, 2014. Il anime la page Facebook Histoire du Maghreb contemporain









 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'agriculture en Algrie franaise...




12:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,