> >

[] [ ]

Contrer le discours de lÉtat islamique

(Tags)
 
De nouvelles mesures pour contrer le salafisme et lextrmisme Emir Abdelkader 0 2014-09-04 01:02 PM
Algrie : 750 millions de dollars pour contrer la campagne mdiatique marocaine Emir Abdelkader 0 2013-11-16 02:23 PM
La cohsion du peuple algrien pour contrer le printemps arabe Emir Abdelkader 0 2013-11-07 02:08 PM
Le danger du discours wahhabite Emir Abdelkader 0 2013-07-30 03:34 PM
Aprs le discours du roi du Maroc ... Emir Abdelkader 0 2012-11-10 03:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Contrer le discours de lÉtat islamique

  1. Contrer le discours de lÉtat islamique

Alors que lÉtat islamique (EI) autoproclam galement connu sous le nom dÉtat islamique en Irak et au levant (EIIL) ou État islamique en Irak et al-Sham (EIIS) gagne du terrain, son succs est en partie d sa matrise de la communication sur Internet, avec une propagande sophistique qui laide sattirer des lgions de sympathisants travers le monde. LEIIL est en train de remporter la guerre de la communication.
Et si ces mmes outils taient dploys pour raconter une contre-histoire saisissante, par exemple pour dvoiler au grand jour limpact humanitaire dvastateur de la campagne islamiste sur les femmes et les enfants dIrak et de Syrie ?
Cest exactement ce que se propose de faire le Centre Sawab, inaugur conjointement par les États-Unis et les Émirats arabes unis mercredi. Mais une institution finance par des États, au personnel rmunr, fait-elle le poids dans cette guerre idologique, avec le soutien fervent et spontan dont lEIIL bnficie aujourdhui ?
Lancien coordinateur de la cellule antiterroriste du Dpartement dÉtat amricain, Alberto Fernandez, a dit IRIN que le centre dAbu Dhabi ntait que le premier dune srie dentits rgionales requises travers le monde pour combattre lEIIL sur les ondes et les mdias sociaux.
Nous avons besoin de points daction multiples contre la menace de Daech (EIIL) , a dit M. Fernandez, dont lancien service le Centre de communications stratgiques contre le terrorisme (CSCC) est lorigine de cette nouvelle approche.
Lide nest pas davoir un centre unique, mais de multiplier les axes deffort dans lespace mdiatique pour communiquer contre lEIIL. Le centre dAbu Dhabi est le premier du genre. Il est lavant-garde, peut-on esprer, de nombreux efforts venir.
Apprendre des matres

La vague coalition des pays opposs lEIIL travers le monde a du pain sur la planche, si elle souhaite regagner du terrain sur les mdias sociaux face aux islamistes.

La propagande de lEIIL sest dveloppe delle-mme, par le biais de milliers de comptes qui pour lessentiel en tout cas relaient lappel sans recevoir de contrepartie financire ni mme dinstructions.
LEIIL na pas de communicants officiels tweetant en son nom , a dit IRIN Charlie Winter, lauteur dune tude sur le sujet publie la semaine dernire pour le centre de rflexion britannique Quilliam Foundation. Les sympathisants de lEIIL sen chargent, sans avoir t recruts pour.
Pour contrer cet lan qui, selon M. Winter, mane dentre 45 000 et 90 000 comptes de mdias sociaux la coalition devra mettre les bouches doubles avec son propre systme de communication, a-t-il dit.
Le pouvoir dattraction de lEIIL dpasse limage violente relaye par les mdias.
En analysant quantit de messages de propagande, M. Winter a dcouvert que la plupart taient en ralit axs autour de thmes plus sensibles comme la compassion, le sentiment dappartenance et lutopisme. Cette communication plus nuance lorsquelle sadresse des recrues et des sympathisants potentiels peut tre un levier puissant, en particulier auprs des communauts ayant le sentiment dtre laisses pour compte.
Jusqu prsent, la rponse de la coalition a t de dire que la vie dans les territoires sous contrle de lEIIL est bien plus sombre et terrifiante que celle dpeinte en rose par les islamistes. Mais ce genre de message ngatif nest peut-tre pas le bon pour gagner les curs et les esprits.
Cest facile de dnoncer latrocit de quelque chose, mais ce nest que le dbut dune conversation , a dit M. Fernandez. Ce nest pas suffisant de dire ne fais pas a . Il faut dire fais plutt a la place , et la coalition nest pas encore au point sur ce dernier aspect.
Dans de nombreuses rgions de Syrie, par exemple, lEIIL est devenue lunique alternative au gouvernement, qui sest rendu coupable dinnombrables atrocits envers les civils, a-t-il dit.
Logiquement, les Syriens ragissent la propagande de la coalition en disant : OK, lEIIL cest mal, mais Assad est encore pire, et vous ne faites rien contre a , a dit M. Fernandez.
LEIIL a galement lavantage dtre bien plus ractif que la coalition, compose de 60 États chacun avec son propre gouvernement et sa bureaucratie. Les pays de la coalition ont cr individuellement leurs propres centres de communication antiterroriste, comme le CSCC aux États-Unis, mais leurs expriences et leurs ressources nont pas t mises en commun ce jour.
Une nouvelle approche
Analystes et responsables politiques esprent quen tant que premier centre, le Centre Sawab changera la donne. Ils estiment quune approche crative et ascendante peut tre efficace, surtout si des centres analogues ouvrent dans les prochains mois.
Le Centre Sawab a t inaugur conjointement par le ministre mirati des Affaires trangres, Anwar bin Mohammed Gargash, et le secrtaire dÉtat adjoint amricain charg de la diplomatie publique, Richard Stengel.
Le centre emploiera des ressortissants des États-Unis, des Émirats arabes unis et dautres membres de la coalition, et sera actif 24h/24. Sa principale mission sera danalyser, puis de contrer les messages utiliss par lEIIL pour recruter des combattants trangers, lever des fonds pour ses activits illicites, et intimider et terroriser les populations locales , daprs un communiqu du Dpartement dÉtat amricain dat de mercredi.
Le centre lancera une nouvelle communaut en ligne qui offrira aux habitants de la rgion et du monde entier lopportunit de lire et de partager nos propres contenus textes, graphiques, clips vido et animations qui dmontent la propagande grotesque de lEIIL , ont crit MM. Stengel et Gargash dans un article conjoint publi jeudi dans The National.
Cette nouvelle stratgie axe sur des centres voit le jour dans un contexte de scepticisme quant la capacit de la coalition contrer la propagande de lEIIL.
Notre discours est clips par celui de LEIIL , a carrment dclar M. Stengel au Secrtaire dÉtat amricain, John Kerry, dans une note du 9 juin divulgue dans le New York Times.
Pour russir, il se pourrait quil faille rinventer certaines des tactiques dont lEIIL a su tirer profit, estiment les analystes. Par exemple, la coalition devrait peut-tre essayer de sattirer quelques sympathisants elle aussi des personnes que la cause tient tellement cur quelles en deviennent des dfenseurs non officiels. Cela demande de la crativit, et de laisser les mdias sociaux faire leur travail. Le centre chouera si tout est compltement crit davance, compltement contrl, compltement artificiel , a dit M. Fernandez. Il faut laisser de la place la spontanit, pour vivre les choses et les comprendre de manire naturelle.
Daprs les experts de la lutte antiterroriste, un message mouvant et nuanc serait le plus mme de fonctionner.
LEIIL a une excellente capacit simplifier les choses de faon binaire, blanc et noir. Ce quoffre lEIIL, ce sont des rponses simples toutes vos questions , a dit J. M. Berger, un expert en terrorisme, un petit groupe de journalistes dont IRIN le mois dernier Doha. Plus vous les encouragerez voir le monde comme un endroit complexe, mieux ce sera.
Communiquer sur la souffrance humanitaire pourrait tre un bon moyen de faire en sorte que les combattants et les sympathisants rflchissent deux fois la noblesse de leur cause.
Quelque 4,4 millions dIrakiens ont besoin dune aide alimentaire, ont rapport les Nations Unies dans leur valuation la plus rcente un indicateur de la souffrance occasionne par la progression de lEIIL.
Cette anne, le groupe a fait prs de 1 000 victimes civiles dont 59 enfants en Syrie, selon lObservatoire syrien des droits de lhomme. Et lment crucial pour la campagne de communication, bon nombre de ces victimes taient des musulmans sunnites le groupe mme que lEIIL prtend reprsenter.
M. Winter est convaincu que les choses avancent dans la bonne direction, enfin. On observe dernirement une volont signifiante de faire bouger les choses et de sadapter la situation au sein de la coalition, a-t-il dit. Mme si la communication nest pas efficace tout de suite, je crois quil y a une prise de conscience grandissante qui est absolument cruciale.
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Contrer le discours de lÉtat islamique




09:31 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,