> >

[] [ ]

Reprise autoritaire des choses en main par le prsident Bouteflika

(Tags)
 
La drive autoritaire du prsident Erdogan en 5 actes Emir Abdelkader 0 2014-12-21 11:24 AM
Condolances du Prsident Bouteflika au Prsident Mohamed Moncef Marzouki Emir Abdelkader 0 2014-07-19 02:00 PM
Bouteflika dcide de secouer les choses Emir Abdelkader 0 2014-05-11 02:35 PM
le prsident Bouteflika flicite le prsident Mohamed Abdelaziz Emir Abdelkader 0 2014-02-26 05:44 PM
Algrie : comment Bouteflika reprend la main Emir Abdelkader 0 2013-09-13 10:13 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Reprise autoritaire des choses en main par le prsident Bouteflika

Reprise autoritaire des choses en main par le prsident Bouteflika






Le prsident Bouteflika vient de clturer lanne politique avec force, en prenant des dcisions en rafales, qui doivent, raisonnablement conduire rviser leur jugement ceux qui, tout bout de champ, dclinent lalibi de la vacance du pouvoir .
Mercredi un conseil des ministres, a t qualifi d historique , car il a t loccasion de cristalliser la nouvelle doctrine conomique pour permettre aux instituons du pays de rpondre aux effets induits de la crise des hydrocarbures. Une nouvelle doctrine qui ne sacrifie pas la dimension sociale la froide rigueur conomique mme si le concept de citoyennet conomique est mis en avant pour en terminer avec le gaspillage et lincurie.
Ce conseil des ministres est suivi juste aprs par lannonce dun profond mouvement dans le corps des walis, marqu par des promotions, des permutations et des remerciements pour ceux qui nauront pas t la hauteur de leurs missions.
Suivra le lendemain jeudi un remaniement ministriel partiel , notamment marqu par le limogeage surprenant du ministre du commerce Amara Benyouns, qui passait pourtant pour tre un intouchable, vue sa suppose proximit notoire avec Said Bouteflika et surtout son soutien au prsident Bouteflika.
Que sest-il pass pour que celui qui a dit un jour la salle Atlas Inal Bou li mayhebnach soit dbarqu de faon aussi cavalire ? A-t-il t victime du lobby islamiste qui ne lui a pas pardonn sa loi sur la commercialisation des alcools ? A t-il fais les frais de son rififi avec Sellal ? En tous cas dans les rdactions, cest la foire aux conjectures.
Toujours au lendemain du conseil des ministres, deux ex walis et ex ministres, Yamina Nouria Zerhouni et Abdelakder Kadi, sont de nouveau nomms walis de Boumerdes et Tipasa, des wilayas qui ont connu ces dernires annes un pillage systmatique des terres, des carrires, et autres biens de lEtatbrads au dinar symbolique. Le prsident a tenu nommer deux ex ministres pour diriger ces deux wilayas avec de larges prrogatives
Mais la mise au placard de quelques walis et le passage la trappe de Benyouns, Kadi et Khomri, ne sont rien sur lchelle de la secousse provoque par les changements oprs vendredi par le prsident Bouteflika la tte de la garde rpublicaine et de la scurit prsidentielle, dsormais rattache lEtat-Major, alors que samedi, cest le gnral Abdelhamid Bendaoud alias Ali de la DSI qui est limog. Une autre prrogative de perdue pour le gnral Toufik.
Ces limogeages, qui nont pas fait lobjet dune communication officielle, ont aliment copieusement toute sorte de spculations. Mais tout le monde converge expliquer que ces dcisions sont lis aux incidents intervenus la veille de lAid proximit de la Rsidence prsidentielle de Zeralda o des dtonations ont t entendues.
Indpendamment des motivations qui sont lorigine des ces dcisions, force est de convenir quelles marquent une reprise en main autoritaire des choses par le prsident Bouteflika. Ceux qui sont dans la confidence soutiennent mordicus que ces mesures, qui ont provoqu un sisme au niveau des institutions, ne sont quune sorte davant got des mesures que le prsident Bouteflika va prendre la rentre politique de septembre.
Il va y avoir du sport , ironise une source qui sest confie Algrie1, ajoutant que le prsident Bouteflika, mme diminu physiquement son retour dhospitalisation, a toujours t le seul dcider, conformment ses prrogatives constitutionnelles. Tout le monde a pu le constater sur les images du dernier conseil des ministres, le prsident Bouteflika se porte mieux physiquement, sa rducation a donn des rsultats.
Notre source ajoute que le prsident est entrain de retrouver graduellement la plnitude de ses capacits, part la voix qui reste encore lgrement casse . Optimistes, nos interlocuteurs affirment que dici quelques temps vous verrez le prsident renouer avec le plein exercice de sa fonction .





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Reprise autoritaire des choses en main par le prsident Bouteflika




05:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,