> >

[] [ ]

Remue-mnage au sommet

(Tags)
 
quand Lamamra remue le couteau dans la plaie marocaine Emir Abdelkader 0 2015-03-04 06:21 PM
Obama et Netanyahu en pleine scne de mnage Emir Abdelkader 0 2015-03-03 04:31 PM
Bouteflika continue le mnage Emir Abdelkader 0 2014-09-14 12:01 AM
/Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage Emir Abdelkader 0 2013-07-01 03:10 PM
Emploi du temps en Algrie 40% des hommes dclarent soccuper du mnage Emir Abdelkader 0 2013-07-01 03:06 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-07-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Remue-mnage au sommet

Changements en srie dans les institutions : Remue-mnage au sommet










Lactualit a t particulirement dense ces derniers jours. Riche en actes dcisionnels aussi bien tonnants quintrigants, qui manent tous de la prsidence de la Rpublique.


Depuis mercredi dernier, il y a eu une succession dvnements qui ont largement aliment la chronique politique du week-end.
Des changements plusieurs niveaux ont t oprs au sein de lappareil de lEtat. Aprs le Conseil des ministres, qui a avalis la loi de finances complmentaire, la prsidence de la Rpublique a annonc dans un communiqu un vaste mouvement dans le corps des walis.
Le lendemain, jeudi, un remaniement partiel du gouvernement a t opr et sest sold par le limogeage en bonne et due forme de trois ministres.
Ce lger remaniement a t suivi dun mouvement complmentaire dans le corps des walis qui a t renforc par deux anciens ministres.
Cette srie, pour le moins inattendue, ne sarrte pas l : trois grands changements ont t galement effectus au sein de certains services de scurit.

Deux ont t annoncs par un mdia proche du cercle prsidentiel dans la journe de vendredi ; il sagit de ceux oprs la tte de la Garde rpublicaine et de la Direction gnrale de la scurit et de la protection prsidentielle (DGSPP). Hier, cest la Direction de la scurit intrieure (DSI) qui relve du Dpartement du renseignement et de la scurit qui a chang de chef.
En tout, trois gnraux-majors ont t tout simplement remercis pour des raisons qui restent inconnues. Ces changements, qui nont forcment pas un dominateur commun, suscitent beaucoup dinterrogations, de commentaires, parfois dtonnement et dincomprhension chez les personnes les plus avises.
Certains parlent dimprovisation, en raison du mouvement complmentaire dans le corps des walis qui aurait d tre vit, en annonant dabord le remaniement partiel du gouvernement.
Climat dinstabilit
Certains observateurs expriment aussi leur incomprhension quant ce remaniement inattendu pour la simple raison que le gouvernement a dj subi un lifting en deux temps en mai dernier. Pour ces observateurs, ce troisime remaniement en lespace de deux mois risque de plomber laction du gouvernement, en plaant ses membres dans un climat dinstabilit. Autrement dit, rien ne permet davancer que ce mme gouvernement ne serait pas chang la rentre sociale.
Surtout quil est difficile, mme pour les plus avertis, de dcrypter le sens de ces remaniements ni dans quel but ils ont t dcids. Revenons aux trois changements qui concernent des structures scuritaires. Il y a lieu de relever que, contrairement au remaniement gouvernemental et au mouvement des walis, la prsidence de la Rpublique na pas communiqu sur ces trois changements, qui ont pourtant t effectus.
Ce silence de la Prsidence suffit lui seul alimenter la rumeur, les commentaires les plus enflamms et gnrer des lectures farfelues et parfois mme saugrenues. Changer, subitement, deux semaines aprs le 53e anniversaire de lindpendance, les responsables de trois services de scurit aux missions la fois dlicates et sensibles, ne peut pas se faire sur un coup de tte.
Quest-ce qui a motiv de tels changements en ce moment prcis ? Que sest-il pass qui aurait pu coter trois gnraux-majors leur poste ? Autant de questions qui alimentent lactualit nationale et qui suscitent de lintrt mme ltranger.
Car, des agences de presse occidentales ont bien repris les informations et semblent sintresser de prs aux dveloppements de la situation politique en Algrie.
Le caractre surprenant de ces changements au sein de lappareil scuritaire semble aussi ttaniser la classe politique qui na nullement ragi. Du moins pas pour le moment, srement par manque dlments dinformation pouvant aider nos politiques comprendre les motivations de tels changements. Les Algriens sont dans le flou et ne savent plus quelle direction va prendre le bateau Algrie en cette conjoncture de troubles rgionaux.

Mokrane Ait Ouarabi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Remue-mnage au sommet




11:34 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,