> >

[] [ ]

Benghebrit met fin la polmique

(Tags)
 
Mme Benghebrit inaugure Constantine... Emir Abdelkader 0 2015-06-02 01:09 PM
Les vrits de Mme Nouria Benghebrit Emir Abdelkader 0 2015-03-05 05:31 PM
Les syndicats chez Benghebrit Emir Abdelkader 0 2015-02-16 01:39 PM
Qui veut la peau de Nouria Benghebrit ? Emir Abdelkader 0 2014-05-22 12:18 AM
Pourquoi Benghebrit drange Emir Abdelkader 0 2014-05-21 03:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Benghebrit met fin la polmique

Enseignement de larabe dialectal dans le cycle primaire : Benghebrit met fin la polmique

Cest une vritable avalanche de critiques qui sest abattue la semaine dernire sur la ministre de lÉducation nationale, Nouria Benghebrit. Les rseaux sociaux, les parents dlves, des syndicats de lÉducation et mme des parlementaires se sont acharns contre la ministre qui aurait, selon des rumeurs ayant circul, annonc lintroduction de lenseignement de la langue arabe dialectal dans le cycle primaire. Pour la responsable, ceci est un chahut inacceptable.
La langue arabe est une ligne rouge que le ministre de lÉducation ni personne dautre ne devrait atteindre. Cest ce qua dclar le porte-parole de lUnion nationale des personnels de lducation et de la formation (UNPEF), Sadek Ziri, qui considre que lenseignement du dialecte algrien dans le cycle obligatoire serait un retour en arrire.
Pire, pour Sadek Zirir, cette dcision, qui a t par la suite dmentie par la ministre de lÉducation, est une atteinte au fondement de la nation. Il ajoute que sil y a defforts fournir dans ce sens, a serait avec la langue Tamazight qui doit tre gnralise dans toutes les coles du territoire national. Il serait galement sens de faire de mme pour langlais qui doit tre amlior et encourag.
Par contre, le Conseil des lyces dAlger (Cla) semble bien apprcier lide. Pour ce syndicat, il est ncessaire que la langue mre devienne la langue de lenseignement surtout au prscolaire.
Il y va de lintrt de toute une nation. Il y va de lintrt de tous les Algriens, sur tous les plans : conomique, social, recherche, peut- on lire dans un communiqu rendu public hier.
Une telle transition, poursuit-on, bien que ncessaire, pour quelle soit efficace, doit se faire en douceur si on ne veut pas encore perdre quelques dizaines dannes dans le va-et-vient entre larabe classique et le franais. Le CLA estime dans le mme cadre dides que dans tous les cas, tt ou tard, la langue mre finira par simposer par elle-mme comme langue de lenseignement. En attendant, ce sont des milliards de dollars de dpenses, en rapport avec un systme ducatif en crise, inefficace et improductif, qui partent en fume chaque anne.
Pour sa part la premire responsable du secteur de lÉducation, Nouria Benghebrit, a qualifi, jeudi Laghouat, la rumeur de chahut inacceptable.
La ministre, qui sexprimait sur les ondes de la radio locale, a indiqu que la langue arabe reste la premire langue denseignement, adopte dans lenseignement des autres matires, soulignant, ce propos, que la Constitution est claire sur la question.
Il appartient de faire preuve de sagesse et de soccuper davantage des questions pdagogiques, a affirm Benghebrit, avant de faire tat de suggestions formules par des spcialistes participant la confrence rgionale dvaluation de la mise en uvre de la rforme scolaire, appelant tenir compte, de faon progressive, du background linguistique de lenfant.
La ministre de lducation nationale a estim, par ailleurs, que ltude des contenus du manuel scolaire a laiss apparatre une place insuffisante accorde au patrimoine national, et mis pour cela le souhait de rserver davantage dclairage, sur le plan ducatif, ce patrimoine, dont la posie populaire.
Comment concevoir la dimension algrienne, si le secteur de lÉducation ninvestit pas sur laspect innovateur vhicul par les langues arabe et amazighe, sest-elle interroge.


Ania Nait Chalal
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Benghebrit met fin la polmique




10:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,