> >

[] [ ]

Deux personnes en possession d'armes feu artisanales...

(Tags)
 
Arrts en possession d'un arsenal d'armes blanches ... Emir Abdelkader 0 2014-07-20 05:53 PM
Aucune nouvelle des deux personnes arrtes... Emir Abdelkader 0 2014-04-19 10:57 PM
Deux personnes arrtes et des armes de guerre saisies la frontire avec le Mali Emir Abdelkader 0 2014-04-16 03:34 PM
Libye : Le parlement interdit la possession darmes sans permis Emir Abdelkader 0 2013-12-17 02:49 PM
Tunisie : Un algrien arrt un poste frontalier en possession darmes Emir Abdelkader 0 2013-08-01 03:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Deux personnes en possession d'armes feu artisanales...

Deux personnes en possession d'armes feu artisanales arrtes Ghardaa




La Direction gnrale de la sret nationale (DGSN) a annonc, dans un communiqu, que deux personnes dtenant des armes feu artisanales ont t arrtes mercredi Ghardaa.
"Les forces de police relevant de la sret de la wilaya de Ghardaa ont men mercredi des perquisitions dans diffrents endroits et saisi des quipements utiliss dans les actes de violence rcemment enregistrs dans la wilaya de Ghardaa" indique le communiqu.
La DGSN prcise que les policiers ont agi en vertu "d'un mandat perquisition du procureur de la Rpublique prs le tribunal de Ghardaa".
Deux personnes ont t arrtes au cours de cette opration, indique le communiqu qui fait tat de la "saisie de plusieurs quipements (5 fusils artisanaux, une quantit de baroud, des armes blanches, des casques et des masques gaz)."
Les oprations ont t menes la suite de l'exploitation d'informations "reues sur les personnes suspectes d'tre impliques dans les actes de violence et de vandalisme et des agressions dans la wilaya de Ghardaa". "Les forces de police poursuivent leurs missions pour assurer la protection des citoyens et de leurs biens", indique le communiqu.
Un bilan officiel de 23 morts
Ghardaa, Berriane et surtout Guerrara ont connu les 7 et 8 juillet dernier un niveau de violence sans prcdent o, pour la premire fois depuis le dbut des affrontements deux ans plus tt, des armes feu traditionnelles ont t utilises.
Le bilan officiel de ces affrontements de ces violences communautaires est de 23 morts et des dizaines de blesss. Aprs une runion d'urgence, le prsident Abdelaziz Bouteflika a confi l'arme le soin de superviser les forces de scurit et de rtablir l'ordre. La justice a t galement instruite d'agir dans le cadre de la loi contre les fauteurs de troubles.
Plus d'une centaine de personnes ont t interpelles la suite des affrontements. Dix personnes ont t condamnes le 23 juillet dernier des peines de deux trois ans de prison fermes lors des premiers procs organiss par le tribunal correctionnel de Ghardaa.
LIRE AUSSI :
Violences Ghardaa : la "dfaillance" de l'Etat est "flagrante" selon la LADDH
Blog - À Ghardaa, des Algriens sont morts, l'Algrie est blesse
Ces personnes taient poursuivies pour "attroupement arm sur la voie publique", "possession et utilisation d'arme lors des attroupements" et "outrage et violence contre les forces de maintien de l'ordre". Vingt-cinq autres dcisions ont t mises en dlibr.
Mise en garde aux mdias contre la contestation des dcisions de justice
Le ministre de la justice, Tayeb Louh, a svrement mis en garde contre les commentaires qui contesteraient les dcisions de justice en insistant sur le fait qu'ils taient "punis par la loi".
Le ministre qui tait interrog sur le cas de Kamel-Eddine Fekhar, activiste autonomiste arrt aprs les vnements et qui s'est engag dans une grve de la faim, a lanc un avertissement en indiquant que les dcisions de justice sont susceptibles de contestations dans les tribunaux mais pas dans les mdias.
"La critique dune dcision de justice est possible, mais uniquement lors des audiences travers des appels. Mais que quelquun vienne de lextrieur et sautoproclame juge, il tombera sous le coup de la loi parce que lÉtat de droit est un tout indivisible" a-t-il dclar.


AL HUFFPOST



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Deux personnes en possession d'armes feu artisanales...




10:09 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,