> >

[] [ ]

le monstre État Islamique est une crature US

(Tags)
 
On te traite de sale noir et de monstre Emir Abdelkader 0 2014-12-19 08:14 PM
De Pol Pot LEtat Islamique Emir Abdelkader 0 2014-10-16 03:46 PM
Daech un monstre cr par lOccident ? Emir Abdelkader 0 2014-09-04 12:09 PM
L'Etat islamique revendique... Emir Abdelkader 0 2014-08-20 09:47 AM
LÉtat islamique en Irak et au Levant ... Emir Abdelkader 0 2014-08-05 12:09 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool le monstre État Islamique est une crature US

Un aveu de la DIA : le monstre État Islamique est une crature US




Le Gn. Michael Flynn a dmissionn de son poste de chef de lagence de renseignement du Pentagone en avril 2014, la surprise gnrale
***
Lancien chef de la DIA (Defense Intelligence Agency) le dit clairement et publiquement : lavnement dÉtat islamique fut une dcision prise en toute conscience par la Maison Blanche.
*
La Maison Blanche a pris la dcision daider les rebelles arms en Syrie malgr les avertissements des services de renseignements prvoyant lavnement du groupe État islamique. Dans le dernier pisode dHead to Head sur Al Jazeera, lancien directeur de la Defense Intelligence Agency (DIA), Michael Flynn, confirme au journaliste Medhi Hasan quil a non seulement bien tudi le rapport de la DIA prdisant que lOccident soutenait lide dun État islamique en Syrie lorsque ce dossier lui fut soumis en 2012, mais prtend mme que le sponsoring de djihadistes radicaux (qui deviendront EI et Nusra) par la Maison Blanche pour contrer le rgime syrien fut une dcision dlibre.
Étonnamment, Flynn nest pas en accord avec la faon dont le journaliste, Medhi Hasan, pose ses questions. Flynn semble vouloir tre clair sur le fait que les stratgies qui ont men lapparition dEI ne sont pas dues lignorance ou laveuglement, mais sont le rsultat dune dcision prise en toute conscience.
Hasan : Vous tes donc en train de nous dire qu cette poque le gouvernement savait que ces groupes existaient, vous en avez vu lanalyse, et vous argumentiez contre, mais alors, qui ncoutait pas ?
Flynn : Je crois que cest ladministration
Hasan : Ladministration a donc ferm les yeux face votre rapport?
Flynn : Je ne crois pas quelle ait ferm les yeux, je pense que ce fut une dcision. Je pense mme que ce fut une dcision dlibre
Hasan : La dcision dlibre daider une rvolte mene par des salafistes, al-Qaida et les frres musulmans?
Flynn : Ctait la dcision dlibre de faire ce quils sont en train de faire.
***
Hasan lui mme a exprim de la surprise devant la franchise de Flynn ce moment de linterview. Une copie de ce rapport de la DIA dclassifi la main, Hasan en a lu haute voix quelques passages : Il existe une possibilit dtablir une principaut salafiste en Syrie orientale et cest exactement ce que veulent les puissances soutenant lopposition syrienne, afin disoler le rgime syrien.
Plutt que de dvaloriser limportance dun tel document comme le fit le dpartement dÉtat aprs sa dclassification, Flynn fit le contraire ; il confirma quen tant que chef de la DIA il y porta une attention soutenue et ajouta plus tard que es renseignements taient trs clairs.
Le Lt Gnral Flynn pouvant parler puisque en retraite est le dernier officiel en date dire publiquement que les États-Unis et les autres États soutenant les rebelles en Syrie lont fait en toute conscience et quenvoyer des armes al-Qaida tait une dcision politique ayant pour objectif de mettre la pression sur le rgime syrien.
Hasan : En 2012 les USA aidaient coordonner les transferts darmes vers ces mmes groupes (salafistes, les frres musulmans, al-Qaida en Irak), pourquoi navez-vous pas cess de le faire si vous vous inquitiez de la monte en puissance des extrmistes islamistes?
Flynn : Je dteste dire que ce ntait pas mon boulot Mais bon Mon boulot tait juste de massurer que les informations que nous prsentions taient aussi valides que possible.
***
Les premires informations sur ce rapport de la DIA disant quil avait un intrt mdiatique par son caractre trs rvlateur furent critiques et mme tournes en ridicule par quelques experts et mme des journaux comme The Daily Beast. Pourtant le directeur de la DIA lpoque o fut rdig ce mmo, largement mis en circulation, confirme maintenant sans aucune ambigut quil est de grande valeur et servit mme de base pour discuter, avec la Maison Blanche, de la stratgie adopter vis--vis de la Syrie.
Étant donn que Michael Flynn tait auparavant le directeur des renseignements pour le centre de commande des oprations spciales (JSOC) lpoque o la principale mission de ce centre tait de dmanteler al-Qaida, sa franche admission que la Maison Blanche, en ralit, armait et favorisait des groupes lis al-Qaida est particulirement choquante, vue sa position.
Il est assez perturbant pour lesprit de voir un ancien haut fonctionnaire des renseignements du Pentagone, de niveau aussi lev, en charge de la traque de Ben Laden confesser calmement que les États-Unis ont apport une aide directe aux fantassins dAyman al-Zawahiri en Syrie, au moins depuis 2012.
Cette confirmation est aussi significative pour mon propre travail de reportage sur ce rapport car, lpoque, je fus contact par quelques individus qui ont essay de me convaincre que ceux qui connaissaient vraiment le dossier, experts et gens de lintrieur, savaient que ce document tait sans valeur et sans aucune validit pour la communaut du renseignement et la stratgie adopter vis--vis de la Syrie.
Cela avait commenc par un article du Daily Beast intitul La conspiration EI qui dvore internet dans lequel un ancien fonctionnaire de la NSA, John Schindler, sexprime en tant quexpert proche de la source. Schindler conclut propos de ce rapport de la DIA : Il ny a pas grand-chose dintressant en tirer Absolument rien de spcial l dedans, pas une phrase.
A ma grande surprise, juste quelques heures aprs avoir publi un droit de rponse sur les propos de Schindler dans cet article du Daily Beast, je fus contact par un fonctionnaire en exercice de la CIA qui est aussi un ami personnel de lpoque o je vivais Washington.
Ce fonctionnaire, qui passa la plus grande partie de sa carrire aux relations publiques de la CIA mappela personnellement pour me pousser abandonner mes attaques contre la crdibilit de Schindler. En retour, je lui fis remarquer le ct fortement idologique et suspicieux du personnage alors quil prtend toujours avoir des sources bien places lappui de ses arguments. Ce fonctionnaire de la CIA insista pourtant pour me convaincre de la crdibilit de Schindler en tant quexpert ayant de bons tuyaux et massura quil avait crit son article en toute connaissance de cause.
Cette interview historique par Medhi Hasan du gnral Flynn devrait mettre un terme ce dbat. Ce document dclassifi de la DIA est maintenait confirm comme une pice centrale et importante pour faire la lumire sur les origines dEI et devrait tre la base dun authentique dbat national sur la politique amricaine vis--vis de la Syrie et de lIrak.
Maintenant quil peut tre reconnu comme important par les historiens internationaux respects, tous les foyers amricains devraient avoir connaissance de ce document.


Arrt Sur Info
 

()


: 1 ( 0 1)
 

le monstre État Islamique est une crature US




02:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,