> >

[] [ ]

sur qui peut compter le soldat Benghebrit?

(Tags)
 
Benghebrit met fin la polmique Emir Abdelkader 0 2015-08-02 05:50 PM
Le Maroc, peut-il compter encore sur le soutien de la France dans la question du Sahara? Emir Abdelkader 0 2015-01-24 12:03 PM
Pour les Ghazaouis, les Algriens donnent sans compter Emir Abdelkader 0 2014-08-08 11:30 PM
Beaucoup dlves arrivent au CEM sans savoir lire, crire ni compter Emir Abdelkader 0 2014-06-20 08:35 PM
1 000 rabbins posent la question Obama: peut-on compter sur vous pour agir en Syrie? Emir Abdelkader 0 2013-09-04 10:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool sur qui peut compter le soldat Benghebrit?

Polmique sur la darja: sur qui peut compter le soldat Benghebrit?




Portait de ministre avec groupe
"Il faut sauver le soldat Benghebrit!". La boutade a t lance par un de nos lecteurs sur Facebook alors que la polmique n'en finit pas d'enfler dpassant son objet originel apparent et ranime les vieilles polarisations entre arabophones et francophones, entre "modernistes" et "conservateurs". Dans les mdias et les rseaux, les positions sont tranches.
Des journalistes francophones - peu nombreux - qui expriment leur rserves l'gard des projets de Benghebrit sont trills et pratiquement expuls du label de la "modernit dmocratique". Les quelques intellectuels arabophones - rares aussi - qui soutiennent Benghebrit sont taxs de "larbins" des francophones.
Les bons bilingues - il en existe - censs tre au-del des a-priori idologiques ou claniques prfrent se taire. C'est dans leur rang qu'on rencontre la thse qui monte et qui veut ce thme des langues maternelles a t lanc dans un but de diversion alors que le rgime connait "au sommet, une de ces sombres batailles qui peuvent avoir des effets collatraux massifs".
De nombreux enseignants, directement concerns, s'tonnent de ce boucan et ne comprennent pas pourquoi les "experts" de la Confrence sur l'ducation nationale ont dcid de faire d'une pratique qui existe depuis des lustres un thme de polmique.
LIRE AUSSI:
Malika Greffou charge Benghebrit: une multinationale fixe les "normes du livre pour enfants"
La romancire Ahlam Mostghanemi contre la darja: "Ils veulent dtruire l'avenir"
"Les experts de Benghebrit ont pitin la constitution", selon l'UNPEF
"Les enseignants n'ont pas attendu les experts prsums pour utiliser la darija dans un but d'explication. Cela se pratique dans les premires annes scolaires mais galement dans le moyen et le secondaire. C'est la ncessit qui dicte l'enseignant la manire de le faire. On n'avait pas besoin d'une directive officielle qui allume le feu, il fallait faire confiance pour une fois aux enseignants qui ont rsolu la question de manire concrte".

L'enseignante qui fait ce constat craint que les "gens du ministre de l'ducation" n'aient agit un "faux problme" pour donner l'illusion qu'ils sont rellement "en train de rformer".

Un point de vue trs largement partag par des enseignants du primaire qui recadrent, dans des dclarations au journal El Watan, les vritables enjeux de l'enseignement primaire.
Au cur d'une furieuse tempte
Sujet de diversion politique? Fausse rforme pour masquer une incapacit rformer? Cela devient presque secondaire de chercher les raisons de ce bb "darija" lanc dans un t ne manque pas de "feuilletons". Nouria Benghebrit s'est retrouve au cur d'une furieuse tempte o tout les coups sont donns, de vrais arguments comme les insultes ad-hominem.
Une vritable foire d'empoigne. Islamistes, conservateurs, syndicats d'enseignants montent au crneau pour rclamer l'annulation pure et simple de cette recommandation ou tout pour rclamer le dpart de Nouria Benghebrit.
Celle-ci persiste expliquer qu'il ne s'agit pas d'enseigner la darja mais de l'utiliser dans le prscolaire et les deux premires annes du primaire pour aider l'apprentissage de la langue arabe. Mais au pays du soupon permanent, la dcision "d'officialiser" une pratique qui existe dj est suspecte d'avoir un objectif plus large...
Les ripostes dans les mdias francophones et sur les rseaux avec souvent des jugements sommaires sur la langue arabe ne font qu'accrditer l'ide qu'il y a des "vises" plus larges... Bref, les passions - et les haines - se sont rallumes et des dichotomies que l'on croyaient dpasses font preuve d'une vivacit surprenante.
Dans cette bataille, ingale, Nouria Benghebrit, tente de combattre la "rumeur". comme dans ce post sur Facebook o elle rassemble des "titres d'articles faux dont certains ont t publis aprs et malgr notre dmenti de la rumeur et les explications donnes sur la recommandation relative la langue maternelle".
Benghebrit souligne aussi qu'elle fait, depuis plus d'une anne, l'objet d'une campagne "mensongre" de la part de certains mdias.

"Ceux qui suivent ma page depuis sa cration savent que nous avons dmenti un nombre consquent de rumeurs, comme celle qui affirme que les attestations provisoire ne sont pas acceptes dans le dossier du concours des enseignants ou celle de ce journal qui a soi-disant publi le "seuil" des leons prvus pour le bac 2015.
Devant ce nombre important de "mensonges" et de "rumeurs", annonce Mme Benghebrit, "nous avons dcid de crer prochainement une autre page qui sera consacre relever les mensonges et les tromperies qui ciblent le secteur de l'ducation".
Sur qui peut compter Benghebrit?
Benghebrit peut compter sur l'appui des journaux francophones qui dfendent la ministre contre les "intgristes", les "rentiers des constantes" mais en se lanant parfois dans des diatribes contre la langue arabe que la ministre ne partage pas officiellement, elle qui rappelle constamment qu'elle est la langue officielle et nationale.
A l'oppos, les journaux arabophones, dont la surface des lecteurs est beaucoup plus large que celle des journaux francophones, sont ouvertement contre la ministre. Mme le journal El Khabar qui tait considr dans les annes 90, comme "El Watan en arabe" est franchement hostile cette recommandation sur les langues maternelles.
L'impact est encore dcupl par le fait que ces journaux arabophones disposent galement de tlvisions qui relaient la "ligne".
Ainsi, si Khaled Drareni a accueilli Benghebrit pour une interview o elle s'est explique en "franais", la tonalit dominante de la chane Echorouk TV o il travaille est trs hostile la ministre. Benghebrit tait chez "l'ami Khaled Drareni" mais dans une chane ennemie!
Chez "l'ami Khaled Drareni" mais dans une chane ennemie!
Au plan des "mdias", la partie parait bien compromise pour Benghebrit. Au niveau politique, on ne note aucune expression de soutien de la part de M.Abdelmalek Sellal, qui reste prudemment discret sur le sujet. Le seul soutien franc est venu de Mme Louisa Hanoune qui a dnonc une "cabale misogyne" contre la ministre.
Le RCD se contente de constater que le "conclave" organis par la ministre de l'ducation "a au moins le mrite dclairer, une fois de plus, lopinion publique sur le fait que les blocages et les pesanteurs idologiques infligs lcole algrienne ne sont pas luvre des enseignants et des cadres du secteur mais de choix politiques du pouvoir".
Le plus significatif cependant est que les deux partis du pouvoir, le FLN et le RND, ont ouvertement dsavou la ministre.
Aprs le porte-parole du RND, Seddik Chiheb qui a reproch Mme Benghebrit de vouloir imposer une "orientation dtermine l'cole", c'est au tour du FLN de marquer de manire officielle son opposition, travers un communiqu de son groupe parlementaire l'APN.
LIRE AUSSI : Polmique sur la darja: Le parti d'Ahmed Ouyahia ne parle pas la mme langue que Benghebrit
Dans un communiqu, le groupe parlementaire du FLN, estime que la ministre a donn une "opportunit ceux qui veulent politiser l'cole algrienne et jouer avec l'avenir des gnrations". Le groupe dnonce une mesure "non tudie" qui est de nature " crer une fitna" dont l'Algrie peut se passer.
A l'vidence, le soldat Benghebrit est bien seul. Peut-elle compter sur le soutien du prsident Bouteflika, trs fortement interpell par ses adversaires. Telle est la question....


https://www.youtube.com/watch?featur...&v=aGLbQmvk-nI



AL HUFFPOST



 

()


: 1 ( 0 1)
 

sur qui peut compter le soldat Benghebrit?




07:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,