> >

[] [ ]

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 46,675 [+]
: 2369
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Qui va dcider ?

Qui va dcider ?







Dfis face loffensive des forces conservatrices sur la question linguistique et face aux exhibitions islamistes de plus en plus oses, publication imminente de la mouture finale des amendements constitutionnels qui appelle une campagne dexplication, le gouvernement technocratique actuel a montr ses limites et son incomptence. Il na, vrai dire, ni la lgitimit puisquil nest issu daucune majorit ni ltoffe dun Excutif de combat qui peut affronter les enjeux, de plus en plus complexes, qui se posent au pays. Continuer grer les situations coups darrts, de directives ou de menaces verbales le cas de ces walis insolents ne peut assurer une stabilit long terme. Au contraire, cela risque dalourdir le climat et de provoquer de nouvelles fractures sociales dont le pays nest pas en mesure, aujourdhui, de supporter les retombes. La gestion bureaucratique des crises sociales ou politiques peut apporter des remdes immdiats, des sortes de palliatifs conjoncturels, comme cest le cas de la crise Ghardaa, mais ne garantit pas des solutions dfinitives, parce que ceux qui sont chargs de les mettre en application nont aucune ide du dialogue et nont jamais lesprit le souci dexpliquer leur dmarche ou de la partager avec les acteurs concerns. Lchec du gouvernement Sellal tait, en ce sens, prvisible. Il est clair que ce quil fallait pour cette conjoncture sensible, ctait un gouvernement politique. Mais videmment pas nimporte lequel et pas nimporte comment. Car on imagine mal que le FLN dun Amar Sadani ou dun Abdelkader Djema puisse redresser la situation dans le sens souhait. Au contraire, lAlgrie risque, avec eux, de retomber dans des crises inextricables, alors que le FLN ne constitue plus, depuis longtemps dj, ce bouclier idologique contre ladversit, contre lintgrisme. Une nouvelle coalition plus quilibre et plus engage peut aider sortir lExcutif de ce bourbier. Mais qui va dcider ?


R. M


.
 

()


: 1 ( 0 1)
 



03:42 AM

- -

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd

Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.