> >

[] [ ]

derrire les tueurs de blogueurs, l'ombre d'Al-Qaida

(Tags)
 
Assassinat dun maire Tissemsilt. Les tueurs identifis Emir Abdelkader 0 2014-12-19 08:05 PM
Les blogueurs libyens en appellent la loyaut envers la patrie Emir Abdelkader 0 2014-08-08 11:04 PM
Vente de drones tueurs lAlgrie... Emir Abdelkader 0 2014-05-18 06:18 PM
Lombre de lex-FIS plane toujours Emir Abdelkader 0 2014-05-12 11:36 AM
Algrie: Said Bouteflika,dans lombre du frre Emir Abdelkader 0 2014-01-28 08:55 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
derrire les tueurs de blogueurs, l'ombre d'Al-Qaida

Bangladesh : derrire les tueurs de blogueurs, l'ombre d'Al-Qaida






Aprs le meurtre de quatre blogueurs athes en six mois, les autorits bangladaises ont ralis un coup de filet au sein d'un groupe islamiste. Pas de quoi rassurer les dfenseurs de la libert d'expression.

Depuis fvrier dernier, quatre blogueurs ont t assassins au Bangladesh, jusque-l sans mouvoir outre-mesure le gouvernement. Tous prnaient la lacit et militaient pour la libert de pense, dans un pays qui se veut lac mais compos plus de 90% de musulmans. Il aura fallu attendre le meurtre de Niloy Neel le 7 aot dernier pour que l'Unesco, par la voix de sa directrice gnrale Irina Bokova, exhorte les autorits ouvrir une enqute.
Sous la pression internationale, le gouvernement a annonc ce mardi 18 aot l'arrestation de trois islamistes prsums, "membres actifs" du groupe Ansarullah Bangla Team (ABT) et souponns de deux des meurtres de blogueurs. L'un des trois hommes, Touhidur Rahman, ressortissant britannique dorigine bangladaise de 58 ans, serait "le principal planificateur des attaques contre Avijit Roy et Ananta Bijoy Das" selon la police.
Le blogueur Niloy Chkrabarti, qui crivait sous le pseudonyme Niloy Neel, avait t attaqu par un commando d'agresseurs qui est entr dans son appartement et l'a emmen de force dans une pice, avant de le tuer coups de machettes. Avant lui, d'autres blogueurs qui contestaient le fondamentalisme et dfendaient la lacit sont morts dans des conditions similaires.
#Les blogueurs, des "athes abattre"

C'tait alors le quatrime d'une srie noire dbute il y a six mois. Avijit Roy avait t abattu en fvrier coup de machettes, en revenant en pousse-pousse du salon du livre Dacca, la capitale. Le blogueur amricain affichait clairement son opinion sur le site "Mukto-Mona" ("Pense libre" en bengali), considr comme blasphmateur par les intgristes religieux.
En mars, Washiqur Rahman, 27 ans, tait tu par deux hommes qui avaient dnonc ses propos anti-religieux la police.
Il a t assassin car il existe ici une culture de limpunit. Ctait un libre penseur progressiste oppos au fondamentalisme religieux" dclarait l'poque l'AFP Imran Sarker, responsable du rseau de blogueurs "Blogger and Online Activists Network".

En mai dernier enfin, Ananta Bijoy Das, un activiste lac du web, avait t retrouv mort chez lui, dans la ville de Sylhet, dans le nord-est du pays. Ce banquier de 33 ans collaborait avec le site "Mukto-Mona", sur lequel il publiait des critiques ouvertes sur lintolrance religieuse dans son pays.
En 2013, un blogueur athe, Rajib Haider, avait t tu dans les mmes conditions par des islamistes. Et en 2004, un crivain, Humayun Azad, lui aussi attaqu au retour dun salon du livre, avait succomb ses blessures.
Tous ces blogueurs, pas forcment athes, rclamaient linterdiction des partis islamistes dans le pays ainsi que la peine maximale pour les crimes de guerre commis lors de la guerre dindpendance en 1971.
#Ansarullah Bangla Team : l'ombre d'Al-Qaida

Le groupe Ansar Al-Islam, qui affirme tre la branche bangladaise dAl-Qaida dans le sous-continent indien (Aqis), a officiellement revendiqu le meurtre du blogueur Niloy Neel vendredi dernier. Dans un mail envoy aux mdias locaux, Ansar al-Islam, qui pourrait tre une manation du groupe extrmiste Ansarullah Bangla Team interdit en mai, se flicite d'avoir limin le "blasphmateur", et indique que le groupe n'a "pas oubli les autres".
Ce groupe, principalement constitu dtudiants issus duniversits prives bangladaises, avait dj revendiqu en mai les six assassinats des militants lacs survenus depuis fvrier 2013. Et des militants lacs reprochent depuis des mois au gouvernement de ne pas lutter assez efficacement pour faire cesser les oprations punitives. Selon eux, les islamistes ont dress une liste noire des personnes abattre, dans laquelle figurent 84 blogueurs athes. Ces derniers temps, nombre de blogueurs et libre-penseurs sont entrs dans la clandestinit et d'autres ont fui ltranger.
#Interdiction de critiquer le laxisme des autorits

Quelques heures aprs avoir annonc en grande pompe son coup de filet au sein de la mouvance intgriste, la police bangladaise indiquait que le rdacteur en chef rput d'un site d'informations, Probir Sikdar, avait t arrt pour "diffamation" l'encontre d'un ministre sur Facebook. Le journaliste de 55 ans s'est rendu coupable d'avoir post un commentaire affirmant que sa vie tait en danger et que le ministre devrait tre "tenu pour responsable" s'il tait tu.
Sa mise en garde vue a suscit des manifestations de militants des droits de l'Homme Dacca, qui exigent que le gouvernement annule la loi criminalisant la publication d'informations pouvant "porter atteinte l'image de l'Etat".
Ce texte "va l'encontre du caractre dmocratique du Bangladesh", a dclar l'AFP un activiste, Imran H. Sarker. "Il doit tre aboli aussi vite que possible pour dfendre la libert d'expression".

Le ministre de l'Intrieur, Asaduzzaman Khan Kamal, a dfendu l'arrestation de Probir Sikdar, estimant qu'il aurait d s'adresser la police plutt que de s'exprimer sur Facebook. Un tribunal du Bangladesh avait dj condamn la semaine dernire l'diteur d'un influent journal et son adjoint pour avoir critiqu un juge.


Alice Lefebvre




 

()


: 1 ( 0 1)
 

derrire les tueurs de blogueurs, l'ombre d'Al-Qaida




05:43 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,