> >

[] [ ]

Opration dtruire lhritage culturel du Moyen-Orient

(Tags)
 
Moyen-Orient : arrtons l'anglisme moralisateur ! Emir Abdelkader 0 2015-01-30 07:50 PM
...allis fragiles dans un Moyen-Orient agit Emir Abdelkader 0 2015-01-25 02:51 PM
Ils visent lAlgrie et sment le chaos au Moyen-Orient : ... Emir Abdelkader 0 2014-10-06 03:43 PM
Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ? Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:42 AM
LArabie saoudite finance Al-Qada au Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2013-12-10 01:30 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Opration dtruire lhritage culturel du Moyen-Orient

Opration dtruire lhritage culturel du Moyen-Orient




Lorganisation terroriste Etat islamique vient de faire exploser, et dtruire en grande partie, lun des plus beau temples de la ville antique de Palmyre, le temple Baalshamin



Aprs les destructions systmatiques des sites historiques de lIrak et de la Syrie, le patrimoine culturel du Ymen est pris pour cible.
À croire que les conflits arms au Moyen-Orient ne visent quun seul objectif : raser la mmoire plusieurs fois millnaire de cette partie du monde, pour ne garder quune terre tmoin de sang et dhorreur.

Les pillages et les destructions des sites archologiques ont atteint une chelle sans prcdent. Selon un rapport de lOrganisation des Nations unies bas sur des images satellites, prs de 300 sites du patrimoine culturel syrien ont t dtruits, endommags ou pills. En Irak, la liste nen finit pas de sallonger : Mossoul, Assour, la cit antique de Hatra, les ruines de Nimrud (XIIIe sicle avant J.-C.), la citadelle de Tal Afar, ou encore Samarra, la capitale du califat abbasside, sont saccages au marteau-piqueur ou coups de bulldozers et dexplosifs. Et depuis des mois, lhritage historique de lArabia Felix (Arabie heureuse, surnom qui nest plus dactualit, videmment) est ravag par la violence du conflit arm opposant les houthis la coalition arabe mene par lArabie saoudite.
Les informations reues par lUnesco Beyrouth font tat dimportants dommages affectant des zones inscrites au patrimoine mondial de lhumanit, notamment Sanaa, Shibam, Saada et Zabid, ainsi que le site archologique de la ville prislamique de Baraqish.
Un muse ciel ouvert en pril
Considre comme un des plus anciens joyaux du paysage urbain islamique, la vieille ville de la capitale Sanaa na pas t pargne. Les raids ariens ont atteint de plein fouet le quartier al-Qassimi, dont les clbres maisons-tours en pis, richement festonnes de motifs gomtriques en brique et en blanc de chaux, sont un tmoignage unique de larchitecture davant le XIe sicle . Plusieurs de ces habitations se sont effondres. De mme, le secteur historique dal-Owrdhi, abritant des hammams et des caravansrails, une centaine de minarets et de coupoles datant de lre ottomane, a subi des dgts irrparables . Lorganisation onusienne a inscrit la vieille ville de Sanaa sur la liste du patrimoine en pril.


Shibam, la Manhattan du dsert, menace par le conflit

*
La Manhattan du dsert
La sonnette dalarme a t tire pour un autre site inscrit au patrimoine mondial depuis 1982 : la vieille ville fortifie de Shibam, surnomme la Manhattan du dsert , en raison de ses impressionnants btiments en brique crue, lancs sur sept tages. Édifie sur un peron rocheux dans la valle de Hadramaout, elle est reste identique depuis sa fondation au XVIe sicle. Dune valeur universelle exceptionnelle , selon les termes de lUnesco, elle offre lun des plus anciens et des meilleurs exemples dun urbanisme rigoureux fond sur le principe de la construction en hauteur .
Le plus grand barrage de lantiquit
Par ailleurs, les photos postes sur le web par les bloggeurs et lInstitut allemand darchologie montrent le barrage de Marib, construit au VIIIe sicle avant J.-C., quasi pulvris par un bombardement. Ancienne capitale du royaume de Saba, Marib est un des sites antiques majeurs du Ymen et de la pninsule Arabique. Outre les monuments culturels, tels la colonie de Wadi Ghufaina et le temple Awam et sa ncropole, la cit renferme les vestiges du plus grand barrage de lantiquit. Avec ses vannes monumentales en forme de tours de vingt mtres de haut sur cent de large, il est considr comme lune des merveilles de lingnierie.
Rien que de la poussire
Scne de dvastation aussi Dhamar, capitale dun des gouvernorats au sud de Sanaa, o une explosion a caus la destruction du Muse national et rduit en poussire plus de 10 000 objets archologiques de la civilisation himyarite. Des centaines de stles, de brle-encens et dlments darchitecture portant des inscriptions en sabaten sont jamais perdus. Ces pices avaient t documentes et archives par des spcialistes italiens de luniversit de Pise.


De Zabid Saada, les stigmates de la guerre
Dune valeur historique inestimable, Zabid, capitale du Ymen du XIIIe au XVe sicle, a galement subi les dommages collatraux du conflit arm. Class au patrimoine mondial en 1993, le site qui offre un ensemble homogne darchitecture domestique et militaire, de minarets et un rseau de rues troites, porte aujourdhui les stigmates de lprouvante guerre.

À Taez, la troisime ville du Ymen, occupe par les combattants, la forteresse mdivale dal-Qahira (Le Caire) a t bombarde par les frappes de la coalition militaire. Et Wadi Farda, au nord-ouest du Ymen, les vestiges de Baraqish, ancienne cit minenne prchrtienne, ont t galement touchs. Non loin de la frontire dArabie saoudite, Saada, base principale et bastion des houtis, les maisons millnaires en pis, finement dcores la chaux, et les minarets centenaires ont t srieusement endommags par des bombardements.
Au-del des dgts collatraux, la destruction intentionnelle de tombes anciennes a t galement signale pour la premire fois dans la rgion de Hadramaout, en juillet.

En bref, ce tableau dsesprant donne la mesure de la menace qui plane sur un patrimoine qui a livr un tmoignage exceptionnel de la grandeur de la civilisation islamique et qui est dpositaire de lidentit, de lhistoire et de la mmoire de la population ymnite , a affirm la directrice gnrale de lUnesco, Irina Bokova. Mais les appels quelle a lancs toutes les parties pour tenir cet hritage hors de porte des conflits sont rests lettre morte.


May MAKAREM

Arrt Sur Info


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Opration dtruire lhritage culturel du Moyen-Orient




11:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,