> >

[] [ ]

Abou Bakr al-Baghdadi, lhomme de paille...

(Tags)
 
Quand Abou Bakr al-Baghdadi voque lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-11-15 11:32 AM
Un document de la NSA rvle que le calife Al-Baghdadi ... Emir Abdelkader 0 2014-08-04 07:40 AM
Irak : qui est Abou Bakr al-Baghdadi, le nouveau "calife" ? Emir Abdelkader 0 2014-07-15 12:58 PM
Belmokhtar, Ag Ghali, Abou Ayadh, Droukdel, Abou Hannas... Emir Abdelkader 0 2014-05-10 04:06 PM
Aqmi : pourquoi Abou Sad la place d'Abou Zeid Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Abou Bakr al-Baghdadi, lhomme de paille...

Abou Bakr al-Baghdadi, lhomme de paille des gnraux de Saddam




Et si le nouveau Ben Laden, le calife autoproclam de lorganisation terroriste de lEtat Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, ntait en ralit quune marionnette de gnraux en retraite de lancienne arme de Saddam ?


Celui qui se fait appeler aujourdhui "Calife Ibrahim" et nourrit lahurissante ambition de gouverner tous les fidles de lislam, de gr ou de force, pourrait en fait ntre quun leurre, le faux-nez spirituel dune mafia sanguinaire dirige par des anciens militaires, avides avant tout de faire main basse sur les richesses dune partie de la Syrie et de lIrak. Cest en tous cas, une hypothse qui circule dans les services secrets occidentaux. Elle se base en partie sur un document de 31 feuillets rcupr par lArme Syrienne Libre (ASL) au nord de la Syrie, Tal Rifaat, un fief de lEtat Islamique et dont lhebdomadaire allemand Der Spiegel a fait tat au printemps dernier.
Prcheur myope
Ces pages manuscrites appartenaient lune des ttes pensantes de lorganisation terroriste, un certain Haji Bakr. De son vrai nom Samir Abed al-Mohamed al-Klifawi, cet ancien colonel des services secrets irakien au temps de Saddam Hussein venait dtre abattu et ses archives personnelles saisies. Vritable plan de conqute de lEI, ces documents laissent entendre qual-Baghdadi a t plac la tte de lorganisation terroriste il y a cinq ans, avant tout pour servir de caution religieuse un groupe militaire ayant pour relle ambition la conqute des territoires et des richesses de la rgion.
Il est vrai quAbou Bakr al-Baghdadi, dont la seule apparition publique connue date dun prche glaant, film dans la grande mosque de Mossoul (Irak) le premier jour du ramadan 2014, napparat dot daucune science militaire proprement parler.
N en 1971, Samara selon les services irakiens ou Falloujah selon des sources amricaines, al-Baghdadi se nomme ne ralit Ibrahim Awad al-Badri. De sa jeunesse rien de prcis na vritablement filtr si ce nest quil a t un tudiant mdiocre incapable dintgrer la fac de droit de Bagdad et rejet de larme irakienne pour cause de myopie svre. Rorient vers des tudes islamiques dans une universit de seconde zone de la banlieue de la capitale irakienne, il entre dans les radars des services amricains lors de linvasion de lIrak par lUS Army en 2003.
A cette date, al-Bagdadi prche le djihad la grande mosque de Samarra. Mais sa dangerosit na pas encore t vritablement dtecte. Il est certes arrt en fvrier 2004. Mais un peu par hasard. Il tombe dans un coup de filet qui visait un de ses proches, suspect dtre un chef islamiste et qui il rendait visite. Rpertori par les Amricains comme civil, secrtaire administratif de profession et non comme combattant djihadiste funeste erreur - il est tout de mme incarcr au camp de Bucca, la frontire koweitienne. Le penitentier est une sorte de Guantanomo irakien qui va savrer tre le vrai berceau de lEtat islamique.
Cest l, selon le tmoignage dun ancien chef djihadiste de lEI, recueilli par le quotidien britannique The Guardian, quune poigne de chefs de guerre alors apparents au chef terroriste Abou Moussab Al Zarkaoui, auraient pos les bases de la future organisation Etat islamique .
Les chiites, voil l'ennemi
Al-Baghdadi y est emprisonn de fvrier dcembre 2004. Cest un prisonnier modle, utilis par les gardiens amricains comme une sorte de reprsentant des prisonniers, charg de rgler les conflits entre eux. Il tait trs respect par larme amricaine, a assur la source du Guardian, lui aussi incarcr Bucca. Sil voulait rendre visite quelquun dans un autre camp, il pouvait mais pas nous . Al Baghdadi fait le lien entre les djihadistes emprisonns. Aujourdhui, les autorits irakiennes estiment que 17 des 25 principaux leaders de lEI ont fait un sjour dans la prison de Bucca.
Une fois libr, al-Baghdadi reprend le chemin du djihad en Irak. Mais bas bruit. Dcapite par la mort dAl Zarkaoui tu par les Amricains en 2006, la filiale dal-Qada en Irak se dlite. Et cest une organisation trs affaiblie que reprend officiellement al-Baghdadi qui se fait alors appeler Abou Doua, en 2010. Il profite de la mort du chef de lorganisation, alors rebaptise Etat islamique dIrak, dont il tait ladjoint.
Premier accroc lorthodoxie djihadiste de lpoque: lIrakien se fait tirer loreille pour faire allgeance lgyptien al-Zawahiri le bras droit de Ben Laden. Il y a entre les deux hommes une vritable diffrence stratgique. Alors qual-Qada veut poursuivre la lutte contre lennemi extrieur, lOccident, les Irakiens dal-Baghdadi prfrent le djihad de proximit, la guerre contre le pouvoir central de Bagdad et plus gnralement llimination de tout ce qui ressemble un chiite en Msopotamie.
Lexcution de Ben Laden par les Navy Seals Abbotabad au Pakistan en 2011 va lui donner loccasion de se mettre sur le devant de la scne. Ses hommes multiplient les attaques-suicides pour venger la mort du chef terroriste. Cette vague de terreur aveugle quil revendique pousse les Amricains le dclarer comme ennemi public. Les Etats-Unis linscrivent sur la liste des plus dangereux terroristes recherchs.
"La religion de la guerre"
Mais cest la guerre civile qui clate dans la Syrie voisine ce moment-l qui va donner des ailes celui qui est devenu le chef terroriste le plus dangereux du monde. Les islamistes les mieux implants ce moment-l en Syrie sont les affilis dAl-Qada regroup dans le Front al-Nosra. Mais al-Baghdadi et ses hommes entendent prendre la suprmatie de la rbellion dans la rgion. Le successeur de Ben Laden, Ayman al-Zawahiri propose une fusion entre les deux groupes et envoie un missaire la ngocier sur place. Las ! LEtat islamique dIrak et du Levant dal-Baghdadi sempresse de lassassiner. Sensuivent des mois de fitna (querelle) cest--dire daffrontements arms entre les deux factions djihadistes en Syrie. Et petit petit, les troupes dal-Baghdadi plus froces prennent le dessus, notamment grce larrive de milliers de combattants trangers venus de la rgion mais galement du Caucase et de lEurope. Les premiers djihadistes franais arrivent en Syrie et beaucoup senrlent chez al-Baghdadi, qui les paient mieux que le camp den-face. Le tarif ? Selon les djihadistes contacts par nos soins lpoque, la solde est de 50 dollars par mois laquelle sajoute le partage du butin , le fruit du pillage largement encourag par lEtat islamique mais beaucoup plus encadr chez al-Nosra.
Cette considration financire ajout une ultra-violence complaisamment mis en scne sur les rseaux sociaux ont fait de lorganisation Etat Islamique et de son calife autoproclam Abou Bakr al-Baghdadi , les matres dun territoire comprenant la moiti de la Syrie et limmense province dsertique dAl-Anbar en Irak.
Al Baghdadi est-il toujours le chef ? Certaines informations, dmenties par le Pentagone font tat dun leader traqu et grivement bless dans une attaque arienne de la Coalition en mars dernier. Seule certitude, le dernier message audio du Calife autoproclam date de mai dernier. Lancien petit secrtaire administratif, binoclard et peu dou pour les tudes devenu aptre de lultraviolence fanatise navait pas mch ses mots : lIslam na jamais t une religion de la paix, proclamait-il. LIslam est la religion de la guerre . Tout un programme.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Abou Bakr al-Baghdadi, lhomme de paille...




06:49 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,