> >

[] [ ]

Il ny aura ni implosion ni rvolution la rentre sociale 2015

(Tags)
 
Rentre scolaire: Ce qui va changer Emir Abdelkader 0 2015-08-18 02:19 PM
La CLTD compte reprendre ses actions la prochaine rentre Emir Abdelkader 0 2015-08-05 01:36 PM
La date de la rentre scolaire ... Emir Abdelkader 0 2015-02-10 03:13 PM
pas de rentre scolaire pour de nombreux enfants mozabites Emir Abdelkader 0 2014-09-07 10:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Il ny aura ni implosion ni rvolution la rentre sociale 2015

Il ny aura ni implosion ni rvolution la rentre sociale 2015


Contrairement certains discours alarmistes confondant les impacts de court terme et ceux moyen et long terme, il n y aura pas de rvolution la rentre sociale 2015, ce qui ne saurait signifier que la situation nest pas proccupante.
Autosatisfaction de certains et sinistrose pour dautres
1.-Alors que lAlgrie a besoin de rassembler tous ses enfants au lieu de diviser tenant compte de ses diffrentes sensibilits, personne nayant le monopole du nationalisme et de la vrit face des ajustements conomiques et sociaux qui seront douloureux entre 2016/2025 , lon assiste dune part, lautosatisfaction de certains responsables au niveau du pouvoir, nayant pas mesur lintensit de la crise, et pour dautres des discours de sinistrose. La situation actuelle nest pas le produit que des annes 2000/2015 mais la consquence des politiques de 1963 2015, en soulignant que tout ce qui a t ralis nest pas totalement ngatif, mais beaucoup dinsuffisances quil sagit imprativement de corriger, vitant de perptuer les mmes erreurs.
Certains des critiques acerbes devraient tre modestes, ayant particip activement cette gouvernance quils critiquent aujourdhui. Dautres disent tout simplement au pouvoir actuel : Partez, on vous remplacera mais sans proposer de solutions crdibles mais uniquement pour continuer grer toujours la rente. Dailleurs leur silence est loquent face la baisse drastique du cours du ptrole. Que proposent-ils en dehors des ides gnrales vagues ? Contrairement certains discours alarmistes confondant les impacts de court terme et ceux moyen et long terme, il n y aura pas de rvolution la rentre sociale 2015, ce qui ne saurait signifier que la situation nest pas proccupante comme jai eu le souligner maintes reprises dans la presse nationale et internationale et aux correspondances que jai adresses aux plus hautes autorits du pays avec des propositions concrtes de sortie de crise.
Eviter de reporter les problmes dans le temps
2.-Premirement, contrairement aux annes 1986/1990, la dette extrieure es t infrieure 4 milliards de dollars et les rserves de change bien quen nette diminution, cltureront fin 2015 entre 135/140 milliards de dollars au rythme de la dpense publique donnant un rpit de deux trois annes au rythme de la dpense publique actuelle o limpact nest pas proportionnel cette dpense. Car il ne sert rien de rduire les importations, sans vision statique, sans une autre vision stratgique de consommation nergtique et de la production hors rente dans le cadre des valeurs internationales.
Les mesures techniques dordre montaires sont des mesures conjoncturelles, encore faille t-il analyser leurs impacts rels comme lobligation du paiement par chques, les mesures dinsertion du capital/argent de la sphre informelle ou les dernires mesures d allgement fiscal pour certaines entreprises. Sans vision densemble, ncessitant un grand ministre de lconomie et une planification stratgique pour synchroniser les actions, et surtout une nette volont politique de dbureaucratisation et de libralisation matrise, impliquant un front social interne solide pour partager quitablement le cot des rformes structurelles, ces mesures ne font que reporter les problmes dans le temps.
LEtat maintient les subventions
3.-Deuxime raison de la non implosion sociale court terme, lEtat algrien est dcid maintenir les subventions et les transferts sociaux (28% du PIB en 21014), quitte toujours reporter les problmes dans le temps, bien que nexiste pas une rpartition quitable de ces subventions. Ces mcanismes, souvent populistes, sans analyser les vritables impacts, ont permis daccrotre lpargne des mnages. Paradoxalement, la crise du logement permet un salaire collectif qui joue comme tampon damortisseur social : mme marmite, partage des charges. Lindividualisation accrotra terme les tensions sociales car au vu de la structure des prix aucun mnage individuel ne peut survivre moins de 30.000 dinars par mois.
Le drapage du dinar aura un effet inflationniste
4.- Troisimement, le cours en date du 25/08/2015 du WIT tant cot 39,12 dollars et le Brent 43,48 o le cours du dollar en baisse approche 1,147 dollar un euro, 104, 693 dinars algrien un dollar et 120,342 dinars un euro. Limpact du drapage du dinar tant par rapport leuro quau dollar aura un effet inflationniste sur le cot des entreprises qui doivent rpercuter le diffrentiel sils ne veulent pas faire faillite. 70% des matires premires des entreprises publiques et prives tant actuellement importes, la facture ayant approch en 2014 environ 18 milliards de dollars. Cette hausse des prix touchera en premier lieu les couches moyennes percevant un salaire, qui ont un modle de consommation diversifie et de surcrot non constitues en forces sociales et interlocutrices du pouvoir, la grande masse des couches basses couches ayant un niveau de consommation oriente vers les biens non durables sadonnant des pratiques informelles pour boucler les fins de mois. Cest que linflation joue toujours comme vecteur de redistribution au profit des revenus variables.
Ncessit dune relle transition conomique
5.-En rsum, des tensions sociales criardes, avec une intensit deux fois plus grande que la crise de 1988/2000, auront lieu en cas de non rorientation de lactuelle politique socio-conomique qui renvoie des facteurs la fois politiques, sociaux , conomiques internes et la nouvelle configuration gostratgique, politique, militaire, conomique et nergtique mondiales que vers le dbut des annes 2017. Et cest cette date, si le cours du ptrole remonte pas, sil ny pas eu une relle transition conomique base sur les crateurs de richesses durables, o lEtat aura ralis cette pargn force par linflation amenuisant le pouvoir dachat des Algriens conduisant une dpression conomique, quil y a risque dune vritable implosion sociale avec des consquences politiques mais galement gostratgiques au niveau de la rgion euro-mditerranenne et africaine.
Gouverner tant de prvoir, esprons que le pouvoir algrien tirera les leons du pass pour nous viter le drame des annes 1990/2000.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source




algerie1.com


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il ny aura ni implosion ni rvolution la rentre sociale 2015




01:20 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,