> >

[] [ ]

...Les premires traces juridiques

(Tags)
 
Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ? Emir Abdelkader 0 2015-02-23 11:44 AM
Sur les traces des terroristes dans le massif du Djurdjura Emir Abdelkader 0 2014-10-09 12:49 PM
Sur les traces du plus clbre bandit dhonneur des Aurs Emir Abdelkader 0 2014-02-20 02:38 PM
sur les traces de Kahina, reine berbre symbole de la rsistance amazigh Emir Abdelkader 0 2013-10-21 03:14 PM
sur les traces de Boumarafi Emir Abdelkader 0 2012-06-29 08:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool ...Les premires traces juridiques

Document historique Les premires traces juridiques de lAlgrie indpendante ignores




Les tumultes des premiers mois de lAlgrie indpendante, le fameux t 1962, et les affrontements fratricides autour de la prise du pouvoir, dj, continuent de marquer la faon de clbrer le 5 Juillet, choisi comme date de la fte nationale. Cette anne na pas drog la rgle de loccultation dans les rcits officiels du rle de certaines personnalits qui ont pourtant t aux avant-postes dans la transition entre le cessez-le-feu, appliqu le 19 mars 1962, et la prise en main, le 3 juillet, par les Algriens des comptences affrentes la souverainet sur le territoire algrien. Il en est ainsi dAbderrahmane Fars. Cest lhomme qui pilota en tant que prsident de lExcutif provisoire le passage de notre pays lindpendance et cest lui qui apposa sa signature au bas du premier document officiel, caractre juridique, mis par lAlgrie libre de loccupation coloniale, publi dans le numro 1 du Journal officiel de lEtat algrien, dat du vendredi 6 juillet 1962, dit dans la seule version franaise et son abonnement se payait en NF, nouveaux francs (voir dans rubrique Documents et ci-dessous). Il ny avait pas encore de version arabe du JO (la premire paratra le 29 mai 1964, avec des chiffres crits avec la typographie hindoue) et ce ntait pas aussi le Journal officiel de la Rpublique algrienne dmocratique et populaire dont la srie a t ouverte le 26 octobre 1962 par la promulgation de la proclamation (le 25 septembre 1962) de la Rpublique algrienne dmocratique et populaire (RADP). Le premier document de lAlgrie indpendante a donc t sign par Abderrahmane Fars, comme prsident de lExcutif de lEtat algrien. Il sagit de sa rponse la lettre du gnral de Gaulle, chef de lEtat franais, lpoque, par laquelle la France a pris acte des rsultats du scrutin dautodtermination du 1er juillet 1962 et de la mise en vigueur des dclarations du 19 mars 1962 et a reconnu lindpendance de lAlgrie. La lettre du prsident de Gaulle ntait pas particulirement chaleureuse, tout juste, exprimait-il, les vux profondment sincres, quavec la France tout entire, je forme pour lavenir de lAlgrie. Pour sa part, Abderrahmane Fars, dans sa rponse, faisait part de son souhait de voir stablir entre nos deux pays une coopration fconde et prospre. Cet change (dat du 3 juillet 1962) entre Charles de Gaulle et Abderrahmane Fars constitue la trace juridique du premier acte de souverainet de lAlgrie. Cette trace est tombe dans les oubliettes pour le grand public et mme ceux qui, sans tre historiens, sintressent ce moment du parcours de lAlgrie ne lui accordent pas dattention, comme sil navait pas dimportance alors quon pourrait y trouver quelque clairage sur ce qui a suivi et sur lvolution de notre pays jusqu sa situation actuelle. Abderrahmane Fars a sign galement (toujours partir de Rocher Noir, Boumerds o sigeait lExcutif provisoire) la premire ordonnance de lEtat algrien n62-1 du 6 juillet 1962 pour rintgrer et rtablir dans leurs droits tous ceux qui, en raison de leur action patriotique, ont t lss par ladministration coloniale. Un arrt et une circulaire (les premiers de lhistoire de ladministration algrienne) fixaient, pour larrt, lorganisation de la dlgation aux affaires administratives et, pour la circulaire, les modalits de mise en uvre de cette Ordonnance. La premire proccupation de lEtat algrien tait donc la rinsertion des patriotes et des victimes de la rpression coloniale qui avaient quitt, ou perdu, leur emploi cause de leur participation la lutte de Libration nationale. Un acte de justice plus quune mesure administrative. Tout un symbole.

Houari Achouri

Lire le document






 

()


: 1 ( 0 1)
 

...Les premires traces juridiques




06:20 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,