> >

[] [ ]

la libre dfense des terroristes prsums

(Tags)
 
ce que l'on sait des prsums tireurs Emir Abdelkader 0 2015-01-08 01:10 PM
Dcennie noire : pourquoi deux prsums... Emir Abdelkader 0 2015-01-07 01:24 PM
Le Canada enqute sur 80 jihadistes prsums... Emir Abdelkader 0 2014-10-09 11:51 AM
Comment 3 djihadistes prsums ont chapp la police franaise Emir Abdelkader 0 2014-09-23 10:45 PM
LArabie saoudite arrte 88 extrmistes prsums Emir Abdelkader 0 2014-09-03 11:52 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool la libre dfense des terroristes prsums

"Fantaisiste" ou stratgique : la libre dfense des terroristes prsums

La version dAyoub El Khazzani, arrt pour la fusillade du Thalys, manque trs clairement de crdibilit. Volont de nier pour ralentir lenqute ? Discours de dsquilibr ? Le rle des avocats est dlicat.

Soutenir que lon voulait ranonner les passagers du train aprs avoir trouv par hasard Bruxelles un sac contenant des armes. Dmentir toute intention terroriste alors que les expertises techniques prouvent quon a cout des chants djihadistes avant le passage laction. Stonner que son acte fasse tant de bruit : la ligne de dfense dAyoub El-Khazzani, 26 ans, interpell vendredi soir dans le Thalys Amsterdam-Paris aprs avoir t matris par plusieurs passagers repose pour lheure essentiellement sur le dni.
Elle est "fantaisiste", selon les termes du procureur de Paris Franois Mollins, mardi soir, selon lequel laction dans le train tait au contraire "cible et prmdite". Outre ses dngations, Ayoub El Khazzani a par ailleurs fait usage de son droit au silence face aux interrogations des enquteurs de la DGSI durant la garde--vue. Un avocat parisien qui dfend plusieurs djihadistes interpells rcemment mais ne souhaite pas tre cit, souligne :
Lavocat est li son client. Sil dit quil sagit dun braquage, il sagit dun braquage. Sa version lui appartient. La question de savoir si lavocat doit se faire le porte-parole de ce qui apparat comme des mensonges est une autre question."

Tant pis si la version des faits est "implaidable" et que le discours est rempli dinvraisemblances, lhistoire criminelle est riche de ce genre de faux semblants, suivis ou non daveux. Exemple chez les tueurs en srie. Guy Georges au dbut de son procs aux assises en 2001, ne tentait-il pas de rejeter les crimes sur un autre vagabond qui aurait continu hanter les rues de Paris ? Et que dire de la "bestiole" du chauffeur de car de l'Yonne, Emile Louis, condamn pour avoir viol et tu plusieurs jeunes femmes handicapes ?
Droit au silence

En matire de terrorisme, la question est pourtant diffrente. L'hypothse dune stratgie des djihadistes est pose. Ils revendiqueraient leur crime en mourant les armes la main mais les nieraient en cas dchec de leur action ou sils taient pris vivants. Aucune analyse documente ne le confirme rellement mais plusieurs cas intriguent. Notamment depuis larrestation de Mehdi Nemmouche, auteur de la tuerie du muse juif de Bruxelles. Selon des sources proches de lenqute, celui-ci avait adopt face aux policiers franais une attitude rsolue : faire valoir son droit au silence au point que ses rponses en garde--vue n'taient quun alignement de "D.A.S.", comme une abrviation de "droit au silence". Une faon peut-tre dappliquer une consigne pour ne rien livrer aux enquteurs.
Salhi Ahmed Ghlam souponn d'avoir tu Aurlie Chtelain en avril dernier, et davoir projet un attentat contre le Sacr-Coeur et contre lEglise de Villejuif, nie de son ct les accusations portes contre lui. Le cas de Yassin Salhi apparat plus complexe : lhomme qui a dcapit son patron et tent de faire exploser une usine Seveso en juin dernier a avou lassassinat en voquant une dispute quelques semaines auparavant. Comme la crit "lObs", une expertise psychiatrique semble accrditer cette thse, soulignant que ses motivations ntaient pas religieuses.
Une stratgie de dfense ?

Une pnaliste nuance :
Il est difficile de dfinir une ligne de dfense qui serait propre aux individus poursuivis pour des infractions terroristes ds lors qu'il n'existe pas un profil type."

Lors des procs rcents de jeunes franais arrts leur retour de Syrie, la plupart ont cependant soutenu quils taient partis "faire de lhumanitaire", non quils taient de retour du djihad. Peu crdible l encore. Mais il sagit de rpondre face une menace judiciaire clairement expose. Petits dlinquants de droit commun, ils basculent dans des poursuites pour terrorisme et doivent rpondre dactes de guerre. Les gardes--vue sont de 96 heures, le plus souvent dans les locaux de la Direction Gnrale de la Surveillance Intrieure (DGSI) Levallois-Perret, ou dans ceux de la section anti-terroriste de la Brigade criminelle au 36 quai des Orfvres Paris.
En consquence, rares sont ceux qui mettent en avant leurs actes, linstar dun Georges Ibrahim Abdallah, condamn perptuit en 1987 pour sa complicit dans l'assassinat de deux diplomates qui, toujours dtenu en France, assume son pass et se considre comme un rsistant. Ou des auteurs des attentats de 1995 Paris ce, Boualem Bensad et Sman At Ali Belkacem qui avaient revendiqu leurs actes et leur appartenance au GIA.
Les profils des jeunes djihadistes arrts ces derniers mois est diffrent. Un avocat sollicit dans ce genre de dossiers souligne :
Leurs convictions politiques et religieuses sont parfois aussi peu solides que leur rsistance la machine judiciaire. Leur intrt judiciaire avouer les faits est ngligeable et ils ne semblent pas dans loptique de se servir de leur procs comme dune quelconque tribune."

Aux audiences venir, les accuss dans les dossiers en cours peuvent encore exprimer leurs versions, voire leurs convictions. Ce sera leur choix. Avant, notamment au stade de la garde--vue, les avocats misent tous aujourdhui sur le silence. Cest peu dire que le barreau parisien a mal digr les propos de lavocate dArras, commise doffice auprs du suspect. Dans les toutes premires minutes suivant les vnements, elle avait livr ses impressions et mme le contenu de son entretien confidentiel avec son client.


Mathieu Delahousse







 

()


: 1 ( 0 1)
 

la libre dfense des terroristes prsums




04:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,