> >

[] [ ]

Du Rif marocain lOuest algrien : La route du cannabis

(Tags)
 
Sur la route du cannabis marocain Emir Abdelkader 0 2015-08-27 12:41 PM
Marocain, langue vivante, serait-elle arabe marocain Emir Abdelkader 0 2013-12-17 11:39 PM
Tunisie : gnration cannabis Emir Abdelkader 0 2013-11-27 02:11 PM
En route vers la Libye: un Marocain arrt In Amenas Emir Abdelkader 0 2013-11-06 01:29 AM
Altercation entre les reprsentants algrien et marocain Emir Abdelkader 0 2013-02-25 03:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-08-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Du Rif marocain lOuest algrien : La route du cannabis

Du Rif marocain lOuest algrien : La route du cannabis






Selon le dernier rapport rendu public en mars 2015, lOrgane international de contrle des stupfiants (OICS) indique que le Maroc est toujours le premier producteur de rsine de cannabis du continent africain, principalement destination de lEurope.


Le mme document prcise que le Maroc tient le haut du classement : il est toujours le premier producteur de rsine du continent et lun des premiers au monde, mme sil semble, daprs certaines informations, que la production y soit en recul.
LAfrique du Nord demeure la sous-rgion dAfrique o ont t saisies les plus grandes quantits de rsine de cannabis, note le rapport, qui prcise que ces prises ont t particulirement importantes en Algrie, o elles sont passes de 53 tonnes en 2011 plus de 211 en 2013.
A Ketama, dans le nord du royaume, prs de 80 000 hectares produisent annuellement 100 000 tonnes de kif brut, engendrant prs de 2 milliards de dollars de revenus tous les ans.
Des superficies verdtres stalent linfini. Au milieu des champs, un nombre incalculable de hangars de stockage, dateliers de fabrication de diffrentes varits de zetla, du double zro la gabba comme on dit ici (traduisez mauvaise qualit).
Les lieux du seigneur sont inviolables ; il serait plus facile daller en touriste sur la Lune que de pntrer lintrieur de ce site industriel ciel ouvert. Au bord de la route, des bambins et des femmes aux tatouages bien visibles proposent de petites plaquettes de rsine de cannabis des prix concurrentiels.
Des petites quantits comme chantillon avant dventuelles commandes. Mais le gros trafic ne schafaude pas sur les trottoirs.
Ketama est lantre du diable o lon risque de vous fourguer de la drogue et de vous dnoncer aux barrages douaniers et de la gendarmerie royale, deux kilomtres plus loin.
Et cest toute une spirale qui senclenche autour de vous. Imaginez que si la culture du kif est permise, le trafic est une autre histoire, cest comme cela, tout est affaire de barons et dargent, donc de complicits tous les niveaux, confesse un confrre marocain que nous appellerons Slimane.
La nuit, ouverture des cieux des dieuxSelon une source trs au fait de ce trafic, la production de Ketama, bien gre par un rseau, prend inluctablement deux destinations : lEspagne et lAlgrie.
Des vhicules sapprovisionnent selon un programme bien dfini et sortent des plantations avec en moyenne deux quintaux chacun.
Comme on sort dune huilerie ou dune cimenterie. Une fois le droit de passage pay, les vhicules avalent lasphalte tranquillement en direction, en ce qui nous concerne, de Oujda, capitale de lOriental, porte privilgie sur cette Algrie gnreuse. Cest l que la pgre ngocie qualit, quantit, prix, date de passage

Frontires fermes ou passoire ?
Et comme la frontire est poreuse, la traverse seffectue aprs que le laissez-passer est obtenu. On imagine mal que des quantits normes passent par cette frontire, malgr les tranches creuses par larme algrienne et le grillage rig par le makhzen tout le long du trac frontalier, sur plus de 170 km, si sur les lieux il ny avait pas une permissivit, un deal entre protagonistes des deux cts de la barrire !
La marchandise, convoye de nuit ou laube, gnralement dos dne, trs peu bord de vhicules moteur, est achemine la limite de lescorte officielle jusquaux entrepts des villages avoisinants de Maghnia, Marsat Ben Mhidi, Souani, Sebdou
Le convoyage de la drogue vers les villes dOran et Alger, vers lEst et le Sud seffectue dune manire tudie.

Des voix dsabuses par tant dhypocrisie entourant lampleur de ce trafic indiquent : Personne nest dupe, les trafiquants achtent la route pour faire passer leur poison (). Ici, nous sommes tous en situation de sursis, le pouvoir de largent peut nous broyer en un clin dil. Quant aux barons, les vrais, ceux qui font et dfont les lois locales, ceux-l on ne les voit pas.
Lostentation vient de leurs proches, mais bon...
Il est difficile de mettre en doute les propos de nos diffrents interlocuteurs, en ce se sens que pour traverser cette frontire officiellement ferme (tranches, grillage, postes avancs de militaires, patrouilles de gendarmerie, des Douanes, des brigades de lutte contre les stupfiants, barrages fixes de diffrents services de scurit), il faut monnayer. Tout le monde le sait et tout le monde se tait !
Dnormes quantits de drogue sont saisies des kilomtres du trac frontalier, souvent sur lautoroute Est-Ouest ou carrment dans le Sud algrien. Parler encore de frontire ferme, cest ridicule !
Notre confrre marocain Slimane, toujours sous le sceau de lanonymat, dans un sursaut dorgueil, opine : Tout compte fait, cest bien beau de jeter lanathme sur le Maroc, mais, sil ny avait pas dacheteurs (les Algriens), il ny aurait jamais de vendeurs (les Marocains) ! Cest un business qui rapporte pour toutes les parties et le trafic de drogue est universel
Depuis janvier dernier, les saisies de kif opres par les Douanes et les diffrents services de scurit algriens ont dpass les 100 tonnes. Qui arrtera les trafiquants ? Certainement pas les tranches et le grillage

Chahredine Berriah






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Du Rif marocain lOuest algrien : La route du cannabis




08:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,