> >

[] [ ]

La litote de Belad Abdeselem

(Tags)
 
Abdelaziz Belad satisfait des rsultats prliminaires : ... Emir Abdelkader 0 2014-04-19 02:23 PM
Belad dment son retrait de la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-03-27 04:09 PM
De Belad la Constitution, de leuphorie la colre Emir Abdelkader 0 2014-02-07 07:10 PM
l'assassin prsum de Chokri Belad a t tu Emir Abdelkader 0 2014-02-05 11:33 AM
Assassinat de Chokri Belad Emir Abdelkader 0 2013-02-12 05:25 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-05-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La litote de Belad Abdeselem

La litote de Belad Abdeselem

La guerre que livre le pouvoir Rebrab ne fait que commencer. Les informations transmises par les services de renseignement au directeur dEnnahar et les graves accusations quelles contiennent sur des pratiques financires pas trs orthodoxes du patron de Cevital, augurent dune grande action punitive venir contre ce milliardaire qui a os dfier le pouvoir.
Rebrab est accus par Ennahar de trafics de devises, de montages financiers illgaux avec cration de socits offshore, de fraude fiscale, de financement de la rvolte kabyle et mme de soutien au terrorisme . Tant pis si certaines accusations, comme celle relative au financement du Printemps noir, avaient dj t utilises lors de la prcdente campagne anti-Rebrab de 2003. À la guerre comme la guerre. Aucune munition nest de trop, pas mme le tmoignage pathtique du vieux Belaid Abdesselam, ressuscit pour loccasion.
Voil bien longtemps que Belad Abdesselam a perdu tout crdit, depuis quil a aval son chapeau devant Bouteflika en se dsavouant publiquement et en crachant sur ses propres crits. Dans son livre Le hasard et lhistoire , entretiens avec Ali El Kenz et Mahfoud Benoune, Enag, 1985, Belad Abdesselam dressait un portrait impitoyable de lactuel prsident de la Rpublique.
On y lit : À cette poque, pour moi comme pour beaucoup dautres militants, lhomme travers lequel se profilait cette sadatisation de lAlgrie, ctait Abdelaziz Bouteflika. Il polarisait sur lui lopposition de beaucoup de ceux qui se proccupaient de la continuit de la ligne politique pratique par ce dernier. Dabord, en raison des opinions quon lui connaissait tant sur le plan diplomatique que dans le domaine de notre dveloppement interne. Ensuite, parce que durant les derniers mois qui avaient prcd la mort de Boumediene, il stait beaucoup agit pour gagner certaines sympathies extrieures comme si quelque chose lui avait laiss prsager louverture proche de la succession du chef de lÉtat. En particulier, il fit beaucoup pour gagner les grces de lElyse.
Ou ceci : Ds la mort de Boumediene, beaucoup de ceux qui sinquitaient des menaces qui pesaient sur la continuit de la politique mene sous lgide de Boumediene, et dont jtais du nombre, staient mobiliss pour barrer la route de la succession Bouteflika, en qui ils voyaient vritablement lincarnation de lanti-Boumediene.



Bouteflika sera sans piti pour son ancien rival. Ds le lendemain de son lection, Bouteflika rendra publique la lettre de flicitations par Belad Abdesselam, comme pour dmasquer lhomme qui a os le vilipender dans son livre. Comme si lhumiliation ne suffisait pas, il fera dAbdesselam son missaire occasionnel pour lAfrique, savourant cyniquement le plaisir de voir le puissant ministre de Boumediene relgu une si basse mission.
Il lachvera lors dun meeting Jijel, tenu en sa prsence et o, le dsignant, Bouteflika dira de lui : Voil quelquun avec lequel je ne mentendais pas, qui ma critiqu, qui jai vainement envoy mon frre pour le ramener la sagesse, mais qui jai tout pardonn . Belad Abdesselam ne sen relvera pas.
Cest ce personnage sans prestige quEnnahar et El Moudjahid ont sollicit pour charger Issad Rebrab. Épousant lair du temps, Belaid Abdesselam crut subtil dapporter sa pierre au lynchage anti-Toufik en rvlant que Rebrab tait un protg du chef du DRS. El Moudjahid puis Ennahar ont rig cette lapalissade aussi absurde que frivole, en scoop.
Lancien Premier ministre a apport son cot la cure en offrant une litote : Rebrab aurait bnfici du soutien du DRS et du gnral Toufik. Tout cela manque dlgance, de subtilit et de sincrit. Cest du Sadani recycl. On pensait que le chef du FLN, qui sindignait de ce que le gnral Toufik se mlait de politique, tait le seul ignorer, avec Sad Sadi, quil devait sa carrire politique, prcisment, au fait que le DRS sest ml de politique. Sans cela, sans le DRS qui la dsign prsident du Comit de soutien au candidat Bouteflika, puis inscrit sur la liste des dputs lire , puis choisi pour monter au perchoir, les Algriens nauraient pas eu lillustre privilge de compter le sieur Sadani parmi leurs augustes dirigeants.
Mais qui, parmi le personnel de la politique ou de la finance, de Bouteflika Hamid Grine, ne doit son poste, sa promotion, sa fortune ou son destin, de faon directe ou indirecte, lÉtat-DRS ?
Dans cette guguerre sans gnie, cest un peu lhpital qui se fout de la charit. Le clan des accusateurs nest pas plus blanc que celui quil accuse. Il a, lui aussi, ses milliardaires favoris, ses forfaitures caches et ses combines inavouables. Le rond bton quimportait le pre de Rda Kouninef, ami intime de Said Bouteflika, ntait sans doute pas diffrent de celui quachetait Issad Rebrab. Mais se trouvera bien un Belad Abdeselem pour tmoigner du contraire.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

La litote de Belad Abdeselem




09:26 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,