> >

[] [ ]

FLN : le front anti-Sadani slargit

(Tags)
 
L'"Etat islamique"largit son offensive Emir Abdelkader 0 2014-08-06 03:18 PM
Le Front Polisario raffirme ... Emir Abdelkader 0 2014-05-07 03:00 PM
Algrie : le front du boycott slargit Emir Abdelkader 0 2014-03-20 03:06 PM
Benflis fait tat de contacts politiques pour former un front anti fraude Emir Abdelkader 0 2014-03-13 02:14 PM
Un juge espagnol largit les poursuites contre des officiers suprieurs marocains Emir Abdelkader 0 2014-02-14 08:27 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-05-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
FLN : le front anti-Sadani slargit

FLN : le front anti-Sadani slargit




Les meneurs du mouvement promettent dlargir progressivement les rencontres lensemble des wilayas du pays. Lobjectif est de dboulonner le trs contest Amar Sadani de son poste de secrtaire gnral et de rhabiliter la ligne politique juste du parti.

Les jours dAmar Sadani la tte du Front de libration nationale (FLN) sont-ils compts ? Probablement oui. Et pour cause, un large mouvement de redressement le visant est engag au sein du parti. Ce mouvement est men par pas moins de 110 anciens membres du comit central (CC), instance suprme du parti, et 86 dputs.
Ces derniers ne lsinent pas sur les moyens pour mobiliser de larges pans de la base militante quils sollicitent dsormais rgulirement travers lorganisation de runions au niveau des kasmas de plusieurs wilayas. Sadani serait ainsi largement contest, y compris dans son propre fief, sa wilaya natale, Oued Souf, o une runion, tenue samedi dernier au sige de la kasma centrale de cette ville, a connu ladhsion dau moins 13 kasmas au mouvement de redressement anti-Sadani. Le mme nombre de kasmas a t galement enregistr lors dune autre runion tenue la veille (vendredi) au sige de la kasma centrale de la wilaya de Khenchela. Dautres runions similaires ont, par ailleurs,
t tenues successivement Touggourt et Ouargla. Les meneurs du mouvement promettent dlargir progressivement ces rencontres lensemble des wilayas du pays.
Lobjectif est de dboulonner le trs contest Amar Sadani de son poste de secrtaire gnral et de rhabiliter, du coup, la ligne politique juste du parti. Appel exactement mouvement pour la libration du parti de la situation de crise quil traverse, les animateurs du mouvement de redressement seraient davantage motivs par le fait que limage dAmar Sadani est de plus en plus ternie, voire dgradante, pour le parti. Lapproche des futures chances, notamment les lgislatives de 2017, est lautre leitmotiv qui stimule davantage les redresseurs. Cest ce que nous a expliqu lancien membre du bureau politique et chef du groupe parlementaire, Layachi Dadoua, un des membres les plus actifs de ce mouvement, qui reproche lillgitime Sadani de dvier le parti de sa ligne politique authentique et le mettre au service dune clientle restreinte et de
corrompus.
Il est aussi reproch Amar Sadani de privilgier un discours favorisant la dislocation de la socit, mme de semer la fitna. Ceci, regrettent ses opposants, se passe alors que le pays fait face, dune part, une crise scuritaire et, dautre part, une crise conomique. Dans les communiqus respectifs sanctionnant les diffrentes runions sus-cites, dont on dtient des copies, Amar Sadani est, par ailleurs, accus davoir des positions contraires aux principes de la politique trangre de lAlgrie ou encore de son clipse dans des moments parfois cruciaux pour le pays. Les redresseurs ne comprennent pas, entre autres, son silence lorsque le prsident de la Rpublique et non moins prsident (organique) du FLN, Abdelaziz Bouteflika, avait fait lobjet dattaques (indirectes) du gouvernement franais, allusion ces photos o il paraissait trs affaibli, tweetes par Manuel Valls. Lappel est ainsi lanc galement Bouteflika, sollicit pour mettre fin la mascarade Sadani. À en croire Dadoua Layachi, un compromis aurait t, par ailleurs, trouv par les diffrentes factions des redresseurs dont celles menes par Abdelkrim Abada, Abderrahmane Belayat ou encore Salah Goudjil, pour mener la vie dure Amar Sadani. Sil a pu durcir sa carapace pour rsister, contre vents et mares, aux cycliques mouvements de redressement depuis le coup de force du 29 aot 2013, la faveur duquel il a t parachut la tte du FLN en remplacement dAbdelaziz Belkhadem, Sadani russira-t-il survivre cette nime tempte ? Si Sadani doit jusquici sa survie ses soutiens en haut lieu, les redresseurs, eux, misent encore sur le Conseil dÉtat auprs duquel une plainte avait t dpose pour obtenir lannulation du 10e congrs du FLN qualifi dillgal.


Farid Abdeladim





 

()


: 1 ( 0 1)
 

FLN : le front anti-Sadani slargit




11:20 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,