> >

[] [ ]

Benghebrit, Grine et Bouchouareb: Les trois centurions de la Rpublique

(Tags)
 
Benghebrit met fin la polmique Emir Abdelkader 0 2015-08-02 05:50 PM
Les vrits de Mme Nouria Benghebrit Emir Abdelkader 0 2015-03-05 05:31 PM
Bouchouareb tacle svrement Rebrab Emir Abdelkader 0 2014-06-10 10:48 AM
Abdesselam Bouchouareb rassure Issad Rebrab Emir Abdelkader 0 2014-06-04 02:24 PM
Message menaant de Bouchouareb Benflis : le clan prsidentiel panique-t-il Emir Abdelkader 0 2014-04-13 03:48 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-06-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Benghebrit, Grine et Bouchouareb: Les trois centurions de la Rpublique

Benghebrit, Grine et Bouchouareb: Les trois centurions de la Rpublique

Le gouvernement aurait pu tre tent par la solution de facilit, dailleurs assez rpandue dans les milieux politiques.
Hamid Grine, Abdessalem Bouchouareb et Nouria Benghebrit conservent leurs portefeuilles respectifs dans la nouvelle configuration gouvernementale. Le maintien de ces ministres prcisment constitue autant de messages des franges de lopposition qui ont concentr leurs tirs sur ces trois dpartements, avec lintention de nuire. Les attaques nont, en effet, pas manqu contre le ministre de la Communication, au lendemain de sa nomination au gouvernement.
A sa premire dclaration sur le projet du cercle vertueux quil voudrait voir sinstaurer au sein de la corporation, Hamid Grine reoit une srie de piques avec lintention l aussi de rduire son engagement sa plus simple expression. A lire certains titres, le ministre navait, pour seule mission, que de faire taire la presse libre. Des coups, Hamid Grine en a reu beaucoup, jusqu lpisode du rachat du groupe El Khabar qui a vu un acharnement sans nom le concernant. Les dmolisseurs de Grine veulent sa tte, quitte ngocier aprs une sortie honorable. Le gouvernement aurait pu tre tent par pareille solution, dailleurs assez rpandue dans les milieux politiques. Mais dans le cas du ministre de la Communication, il semble que la volont ait t plus forte que les tentations politiciennes. Hamid Grine reste donc et le chahut mdiatique naura pas russi forcer la main du gouvernement qui joue la carte de la solidarit gouvernementale avec, il faut le relever, un certain succs jusque-l.
Faut-il noter, ce propos, que lopinion publique nationale est trs loin dtre acquise aux dtracteurs du ministre de la Communication, comme ceux des deux autres ministres qui conservent leurs postes. En effet, Abdessalem Bouchouareb et Nouria Benghebrit nont pas t gts. Les charges politico-mdiatiques, trs violentes, qui les ont cibles, avaient des objectifs idologiques. Pour le ministre de lIndustrie et des Mines qui, il faut bien le reconnatre, va de victoire en victoire dans la stratgie trace par le gouvernement, a fait lobjet dattaques cibles et trs mchantes de la part des milieux dextrme gauche qui, tantt laccusaient de vouloir vendre lAlgrie ltranger, tantt dinstaller une oligarchie la tte du pays. Il est entendu que loffensive trotskiste poursuivait lobjectif de faire flchir le gouvernement sur les questions en rapport avec les orientations conomiques.
Abdessalem Bouchouareb a fait face une terrible campagne politico-mdiatique pour salir son image auprs de lopinion et, partant, rendre son action sur le terrain inefficace en raison dun impact quelle voudrait faible auprs des Algriens. Les dtracteurs de Abdessalem Bouchouareb qui singniaient mettre en doute toutes ses dclarations o rduire de limportance des projets initis, taient aussi recruts parmi la cohorte dimportateurs qui se sucraient sur le dos de lAlgrie et voudraient que cela ne sarrte jamais. La frontire entre lidologie trotskiste et laffairisme est en principe infranchissable, mais les acteurs politiques et conomiques ont fait jonction et mont une cabale contre le ministre leffet de lempcher de donner une ouverture srieuse lconomie du pays.
Lautre victime de lidologie nest autre que la ministre de lEducation nationale. Mme Benghebrit a fait face la plus cruelle campagne de dnigrement que les islamistes aient lanc contre une personnalit nationale. Presque aussi froce que celui qui a concern Kateb Yacine au dbut des annes 1980, lacharnement contre Nouria Benghebrit est inscrire dans lhistoire de lAlgrie indpendante comme la preuve que lislamisme est une idologie obscurantiste et revancharde et les islamistes, des politiciens sans envergure, menteurs, manipulateurs et nhsitant pas marcher sur les prceptes de la religion quils disent dfendre pour arriver leurs fins, savoir maintenir leur mainmise sur la socit algrienne.
Benghebrit a rsist plus de 18 mois dattaques sans interruption et voit son oeuvre presque gche par un baccalaurat entach par les fuites de sujets, mais la guerre contre lobscurantisme nest pas termine. Le prsident de la Rpublique lui a renouvel sa confiance pour mener dautres batailles dcisives contre larchasme et pour une cole moderne. Ces trois ministres restent au gouvernement. Cest tant mieux, car chacun deux est porteur dun message du prsident de la Rpublique, celui que lAlgrie ne cdera pas devant les puissance de largent, ni devant les affairistes et encore moins devant les tenants de lobscurantisme.
M.Boualem Bessaeh, nomm ministre dEtat, conseiller spcial auprs du prsident de la Rpublique
Le prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, a procd hier la nomination de M.Boualem Bessaeh, en qualit de ministre dEtat, conseiller spcial auprs du prsident de la Rpublique, reprsentant personnel du chef de lEtat, a annonc un communiqu de la prsidence de la Rpublique. Conformment aux dispositions de larticle 92 de la Constitution, Son Excellence, Abdelaziz Bouteflika, prsident de la Rpublique, ministre de la Dfense nationale, a pris ce jour un dcret prsidentiel portant nomination de Monsieur Boualem Bessaeh, ministre dEtat, conseiller spcial auprs du prsident de la Rpublique, reprsentant personnel du chef de lEtat, a indiqu la mme source.

Liste des nouveaux ministres
Le prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, a procd hier un remaniement partiel du gouvernement conduit par M.Abdelmalek Sellal, indique un communiqu de la prsidence de la Rpublique, dont voici le texte intgral: Conformment aux dispositions de larticle 93 de la Constitution, et aprs consultation du Premier ministre, Son Excellence, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, prsident de la Rpublique, ministre de la Dfense nationale, a pris ce jour un dcret prsidentiel portant nomination des membres suivants du gouvernement:
M. Baba Ammi Hadji, ministre des Finances.

M. Bouterfa Nourredine, ministre de lEnergie.
M. Nouri Abdelouahab, ministre de lAmnagement du territoire, du Tourisme et de lArtisanat.
M. Chelgham Abdesslam, ministre de lAgriculture, du Dveloppement rural et de la Pche.
M. Talai Boudjema, ministre des Travaux publics et des Transports.
M. Ouali Abdelkader, ministre des Ressources en eau et de lEnvironnement.
Mme Eddalia Ghania, ministre des Relations avec le Parlement.
M. Boudiaf Mouatassem, ministre dlgu auprs du ministre des Finances,
charg de lconomie numrique et de la modernisation des systmes financiers.



(APS)





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Benghebrit, Grine et Bouchouareb: Les trois centurions de la Rpublique




01:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,